Jeff Fillion: mon point de vue anarchiste

La rumeur voulant que Jeff Fillion animerait une émission matinale à Ti-Cul-S (ce qui est une insulte pour les vidanges) m’a inspiré ce billet. Si vous ne connaissez pas Jeff Fillion et toute l’affaire CHOI Radio X, lisez ceci avant de poursuivre votre lecture. Désolé pour la longueur excessive de ce billet mais j’ai plein de choses à dire sur ce dossier.

  • Jeff Fillion et moi

    Pour ceux qui ne sont pas au courant, j’habite à Quebec City. J’ai commencé à écouter Jeff Fillion le matin sporadiquement à partir de janvier 2001 mais à partir du 11 septembre 2001 en matinée, quand Fillion a dit qu’il fallait envoyer la bombe nucléaire sur la Palestine seulement parce qu’il voyait une dizaine d’islamo-fascistes palestiniens en train de fêter à la télévision, j’ai compris que ça pouvait être intéressant de l’écouter ne serait-ce que pour mieux comprendre la pensée CONservatrice préfabriquée de mon entourage qui buvait les paroles de cet olibrius mal dégrossi. À partir de ce moment, je n’ai presque pas raté de ses émissions matinales jusqu’à sa dernière émission du 17 mars 2005.

    Je méprise profondément Jeff Fillion. Dans les années où je l’ai écouté, je me réveillais presque la nuit pour l’haïr encore plus! Pour moi, il est une sous-merde, beaucoup moins intelligente qu’André Arthur (reconnaissons quand même à Fillion des talents de vendeur et de programmateur musical radio), lequel je trouve très intelligent malgré ma haine pour celui-ci et mes désaccords idéologiques.

    Je méprise les fanatiques de Jeff Fillion, leur hypocrisie, leur apologie de la diffamation, leur militarisme criminel, leur adoration pour la répression policière criminelle, leur anti-séparatisme primaire et incohérent avec leur volonté de pseudo-réduire la taille de l’État (quelle farce sordide), leur acharnement contre les bs (mais on se tait quand il s’agit des bs corporatistes, hein ma gang de crosseurs?), leur pro-impérialisme aveugle, leur islamophobie raciste, leur masculinisme violent, leur haine des artistes et des intellectuels, leur intégrisme scientifique et économique, mais surtout leur fâcheuse tendance à répeter ad nauseam les propos de l’animateur à chaque fois qu’on essaie de discuter avec l’un d’entre eux (et ça prétend combattre la pensée unique, mon oeil!).

    Les 50 000 colons qui ont manifesté pour approuver Haine FM et son militarisme criminel sont beaucoup plus minables que Francis Dupuis-Déri. Le pire, c’est que ces mêmes minables vont approuver le minable colon fourreur de système Régis “Me, Myself and I” Labeaume dans sa campagne de propagande haineuse contre les employés municipaux et les anti-militaristes, vont vous dire qu’il était immoral de manifester contre le droit de cité des militaires criminels du 3 juillet dernier à Québec et vont aussi vous dire, comme un quidam l’a fait sur les ondes de LCN il y a quelques semaines, que les manifestants pour le droit au logement “sont des crottés qui polluent la ville”. Alors, j’aime autant ne pas vous dire tout ce que je pense de ces minables manifestants, ce serait trop long à écrire.

    Mais malgré tout ça, et ce, au risque de choquer plusieurs lecteurs gau-gauchistes étatistes réguliers (et c’est une source de discorde idéologique avec mes parents), je n’accepterai jamais qu’on se serve de la violence étatique pour faire taire Jeff Fillion, encore moins lorsqu’il s’agit d’un organisme administratif fédéral illégitime comme le CRTC (à la limite, certaines poursuites sont justifiées). Malgré tout le mépris que je ressens pour lui et ses adorateurs. Jamais!

  • La censure nationaleuse péquiste: une obsession engendrant un mauvais calcul politique nuisible au projet séparatiste

    Ce qui est le plus navrant dans cette saga pour moi, surtout en tant que séparatiste, c’est la réaction hystérique du PQ qui était tellement en colère contre les propos anti-séparatistes de Fillion qu’ils ont oublié que leur réaction émotive allait coûter très cher au projet séparatiste, surtout quand on sait très bien que la séparation devra se gagner dans la région de Québec, et non pas en blâmant exclusivement le vote des “maudites ethnies” et des “maudits anglais”. Ce n’est pas parce que je suis un séparatiste que je vais me gêner pour exprimer mon dégoût face au comportement auto-destructeur du PQ dans ce dossier.

    Une grosse erreur stratégique a été faite par les péquistes à Québec lorsqu’ils ont appuyé inconditionnellement la décision du CRTC sur la fermeture de Haine FM, malgré que le CRTC est un organisme fédéral de censure et que c’est le Parti Libéral du Canada qui a pris réellement cette décision. Quel délire, des séparatistes qui reconnaissent la légitimité d’un organisme fédéral de censure!

    Ce faisant, ils se sont aliénés une partie de leur clientèle électorale pour un bon bout de temps et cela a créé de toutes pièces la vague adéquisto-conservatrice que l’on connaît et qui se répand dans les autres régions du Québec (sauf les régions pauvres). Rien de très idéologique, voyez-vous!

    Politiquement parlant, ce que les stratèges péquistes auraient dû faire, c’est de contester cette décision du CRTC qui menaçait la liberté d’expression et de presse tout à répudiant publiquement les propos offensants et diffamatoires de Jeff Fillion, ce qui aurait permis au PQ de consolider une clientèle électorale dont plusieurs personnes qui appuyaient Fillion et d’autres qui appuyaient Sophie Chiasson, l’une de ses victimes. Voilà une grave erreur de calcul politique qui coûte encore très cher aux séparatistes, ce qui est fort dommage!

    Le pire, c’est que le PQ n’a pas encore retenu sa leçon. Dernièrement, le PQ a proposé la création d’un CRTQ (même si l’idée de rapatrier ce pouvoir fédéral est bonne) pour encore plus censurer la radio et la télévision. L’art de se tirer dans le pied!

  • Le CRTC a servi la cause de Haine FM: abolissons (ou presque) le CRTC!

    Bien sûr, les adorateurs de Haine FM vont vous dire que le CRTC a agi de manière illégitime en voulant ordonner la fermeture de CHOI Radio X et ils auront raison. Par contre, ces hypocrites de bas étage ne vous diront pas que la rareté artificielle créée par le processus d’attribution des licences du CRTC limite la concurrence et augmente donc indûment la valeur des stations de radio, incluant des radio-poubelles comme Haine FM. Dans ce dossier, le présence du CRTC a fait l’affaire de Fillion, Arthur et Patrice Demers (le propriétaire de CHOI Radio X et de CKNU-FM (où sévissait André Arthur)) qui ont fait beaucoup d’argent GRÂCE au CRTC. En plus, ces mêmes adorateurs de Haine FM, dont le minable Labeaume (qui a même consenti à payer des avocats avec 15 000$ de l’argent des CONtribuables dans ce dossier, au lieu de me le donner pour mon comité du 401e), demandent l’intervention du CRTC dans le dossier de Ti-Cul-S. On nage en plein délire!

    Quand j’entends les péquistes pro-censure médiatique prétendre qu’ils souhaitent un “Québec Libre”, et les adorateurs de Haine FM pro-militaristes et zélateurs d’une plus forte répression policière criminelle s’écrier “Liberté, je crie ton nom partout!”, ce qui une insulte à Paul Éluard, je suis fier de constater que ma conception anarchiste de la liberté est nettement plus cohérente que celle de ces étatistes.

    Finalement, je propose qu’on abolisse le CRTC ou au pire qu’elle ne devienne qu’un distributeur de fréquences, comme les libertariens du Québécois Libre l’ont proposé. Un véritable libre-marché (pas le faux libre-marché défendu par les adorateurs de Haine FM) dans le secteur de la radio et de la télévision permettrait une plus grande liberté d’expression et une concurrence plus nombreuse qui ferait en sorte de rendre la radio-poubelle moins payante pour ses artisans et qui modérerait les ardeurs diffamatoires des animateurs. Tout ça, sans la violence étatique. Pourquoi attendre avant d’abolir le CRTC?

    En attendant, heureusement qu’il y a les blogues! Fuck le CRTC!

    Advertisements

    27 responses

    1. J’ai lu ton texte… et je n’y ai pas vu d’endroits où j’étais en désaccord.

      Et pourtant, j’ai une réputation de gau-gauchiste étatiste. 😛

    2. Aucun désaccord, ne serait-ce que mineur?

      Merci et bravo Noisette pour avoir si bien compris et apprécié mon point de vue. Tu n’es donc pas étatiste à ce point.

    3. Très bon texte ! Le mieux serait de laisser cet imbécile sombrer tout seul dans le lac…

    4. Très intéressant!

      Rien à redire…

    5. Très bon billet, voire suprenant! Bravo Anarcho… Je suis également entièrement d’accord avec ton analyse. Un autre étatiste de la gogauche qui te rejoint! A+

    6. Non, j’ai vraiment rien à redire. Tu t’es surpassé! 🙂

    7. J’avais quelques minutes à perdre. Voilà qui est fait.

    8. @Camarade Antho

      Merci. Mais j’espère que ce “lac” est virtuel, je ne souhaite jamais la mort de quelqu’un. Mais je comprends l’analogie.

      @Renart

      Merci aussi pour la plogue de l’antifan-club sur ton blogue.

      @Lutopium

      Dans ton cas et celui de Noisette, je ne suis pas trop surpris. Ravi de savoir que tu es un peu mal à l’aise avec la réaction du PQ dans ce dossier.

      C’est vrai que mon billet peut paraître suprenant, car il s’attaque à deux adversaires dans ce dossier.

      @Noisette

      Merci! J’avais plus d’inspiration cette fois-ci, car j’avais beaucoup de choses à dire sur ce dossier depuis fort longtemps.

    9. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous avez semblé perdre votre temps, Éric? Je suis prêt à en débattre.

    10. Oui, une chance que les blogues existent ! 🙂

      Excellent article. Je dois cependant dire que je ne comprends pas quand tu affirmes que CHOI FM a fait de l’argent grâce au CRTC. À cause de la publicité engendrée par cette affaire ? Si tu pourrais m’éclairer là-dessus, ce serait très apprécié.

      Je n’avais jamais compris pourquoi les adéquistes et cie s’opposaient à la souveraineté du Québec (en fait, je n’ai jamais rien compris à la position autonomiste). Ton texte m’a fait comprendre cela un peu plus.

      Pour ce qui est de ta proposition d’abolir le CRTC, je n’ai pas d’opinion concrète sur le sujet, je vais donc attendre avant de me prononcer (pour pas écrire n’importe quoi !).

    11. @Arwen

      Je dois cependant dire que je ne comprends pas quand tu affirmes que CHOI FM a fait de l’argent grâce au CRTC. À cause de la publicité engendrée par cette affaire ?

      Un peu mais ce n’est pas mon point. Peut-être ne suis-je pas assez clair. Le CRTC, par son processus limité d’attibution des licences, crée une rareté artificielle des licences qui fait en sorte d’augmenter indûment la valeur des ces licences, ce qui fait en sorte qu’une station comme CHOI Radio X, tout comme n’importe quel autre station, a une plus forte valeur que celle qu’elle aurait dans un marché libre des licences, toute chose étant égales par ailleurs.

      Je n’avais jamais compris pourquoi les adéquistes et cie s’opposaient à la souveraineté du Québec (en fait, je n’ai jamais rien compris à la position autonomiste). Ton texte m’a fait comprendre cela un peu plus.

      Ça peut expliquer le comportement des adéquistes fédéralistes mous (les vrais autonomistes) mais attention, beaucoup d’adéquistes sont toujours séparatistes mais ils se sentent plus à drouate que les péquistes.

      L’autonomisme est simplement est vision décentralisée de la fédération canadienne. L’idée n’est pas si mauvaise à première vue (après tout, un fédéralisme décentralisé ressemble plus à l’anarchisme que le statu quo fédéraleux actuel) mais elle est inapplicable dans le contexte de la stagnation constitutionnelle actuelle. Ça ne fonctionnera pas et ça n’a jamais fonctionné au Canada, le Rest of Canada ne le voudra jamais (sauf quelques provinces dans l’Ouest, surtout l’Alberta). L’autonomisme pourrait être un déclencheur d’un réveil dans l’intérêt porté à la séparation du Québec au cours des prochaines années.

      Pour ce qui est de ta proposition d’abolir le CRTC, je n’ai pas d’opinion concrète sur le sujet, je vais donc attendre avant de me prononcer (pour pas écrire n’importe quoi !).

      C’est un réflexe très sage d’être prudente et de ne pas te prononcer trop vite, mais n’est-ce pas une position évidente et naturelle à approuver pour une anarchiste? Rien n’empêcherait une ou des ONGs de prendre ça en main et d’en faire un ou des distributeurs libres de fréquences (ou au pire que le CRTC ne se limite qu’à ça), pour éviter bien sûr un chaos dans ces fréquences. Mais pour le reste, tu es certainement d’accord avec moi quand je dis que l’État ne doit pas censurer les médias.

    12. Arwen,

      si j’ai bien compris, pour la question du CRTC qui a permis à CHOI de faire plein de blé, c’est que le CRTC distribue les permis au compte-goûte, donc moins de joueurs, donc moins de compétition, c’est bien ça Anarcho?

    13. Je suis bien d’accord avec Noisette, il n’y a rien à redire ici!

    14. Oui Renart! Et ça, on ne le mentionne presque jamais! Le CRTC limite la compétition. Idem pour n’importe que type de radio populaire, ce n’est pas restreint qu’à la radio-poubelle.

    15. @MFL

      On s’entend complètement là-dessus. C’est bien.

    16. Parlant de censure étatique, as-tu entendu parler du projet du DGEQ d’assurer un contrôle sur Internet lors des campagnes électorales ? C’est sorti dans les médias ce matin. Je ne vois pas d’un bon oeil surtout après que le DGE ait menacé de poursuite judiciaire le site nousonvotepas.org, qui était une initiave de la NEFAC et du RAME (Réseau Anarchiste en Milieu Étudiant, aujourd’hui disparu) pour promouvoir l’abstentionnisme électoral. Les responsables du site heureusement n’avaient pas obtempéré à la mise en demeure. Mais j’ai comme l’impression qu’avec un projet pareil, cela pourrait bien se reproduire.

    17. Un détail que j’ai oublié: les responsables du site avaient reçu une mise en demeure parce que le DGEQ considérait que le site était en fait une dépense électorale non autorisée et que les concepteurs auraient dû s’enregistrer auprès de celui-ci. R-i-d-i-c-u-l-e. En matière de tentative de censure venant de l’État, c’était assez éloquent merci !

    18. Merci Arwen pour les informations.

      J’étais au courant pour les menaces de poursuite mais pas que ça revenait sur le tapis en ce jour d’hui. Comment peuvent-ils justifier le fait qu’ils interviennent pour réprimer la promotion du fait de ne pas voter? Ridicule!

      Le droit de vote doit aller de pair avec le droit de non-vote au même titre que le droit à l’association doit aller de pair avec le droit de non-association (ta position n’est pas claire sur ce dernier point)

      Même si je ne suis pas abstentionniste comme la grande majorité des anarchistes (en raison du projet sépraratiste, aux États-Unis, je ne voterais pas), je trouve cette censure étatique absolument inacceptable et criminelle.

      Câlisse!

    19. “leur anti-séparatisme primaire et incohérent”

      J’ajouterais un bémol au discours de Jeff. Jeff a voté oui en 1995, son père est un ancien bloquiste et dans le discours de Jeff, on y voit plus une dénonciation de la gau-gauche péquiste que d’une charge à boulets rouges sur le projet séparatiste.

      Je trouve quand même ironique que vous reveniez constamment sur le slogan Haine FM alors qu’en vous citant, vous vous leviez quasiment la nuit pour l’haïr. Cela me sidère un peu de savoir cela, un intellectuel (et là je suis sincère by the way) de votre calibre devrait avoir autre chose de mieux à faire que de participer activement au cercle vicieux de la haine.

      D’ailleurs, la haine, j’ai toujours trouvé cela fort pour caractériser Choi FM, il y a des propos déplacés certes mais est-ce de la haine viscérale en baton? Ça dépend sûrement de l’oreille qui y porte attention. Personnellement, peut-être suis-je aveugle, mais je n’ai pas senti un discours viscéralement haineux.

      D’ailleurs pour les BS et les pauvres, je trouve que c’est Jeff le moins pire dans toute la gang (Arthur, Gravel, Dupont et cie). Il a souvent jasé avec des gens, les a motivé pour se sortir de la misère. Quelqu’un qui hait les BS d’une façon maladive ne passerait pas tout ce temps avec Nicole la schizophrène par exemple pour donner un sens à sa vie, ça ne serait pas authentique, ça sonnerait faux et après toutes ces heures d’écoute, je ne sens pas le mépris des gens chez Jeff. Le mépris d’un certain système qui les maintiens dans la pauvreté certes mais pas le dédaint ni le dégoût d’une certaine couche sociale.

    20. “ces hypocrites de bas étage ne vous diront pas que la rareté artificielle créée par le processus d’attribution des licences du CRTC limite la concurrence et augmente donc indûment la valeur des stations de radio, incluant des radio-poubelles comme Haine FM.”

      De toute façon de plus en plus de gens se documente et se renseignent à l’aide d’Internet et de la radio satellite. La radio FM d’aujourd’hui sera une désuètude demain comme le AM l’est présentement et sera remplacé par autre chose qui est encore hors de contrôle du CRTC.

      Mais si effectivement la limite du droit de licence a avantagé Choi, donnée que je n’ai jamais possédée dans tout le débat, je trouve cela déplorable. C’est quand même ironique que d’un côté le CRTC menace de fermer un poste de radio pour les propos de certains animateurs et que d’un autre côté, on l’avantage en limitant indument le nombre de licences attribuées.

      Mais au fait, nul besoin de verser dans la haine mais que pensez-vous de la “montréalisation des médias”. Que Radio Energie et TVA fassent croire aux gens hors Montréal au Québec qu’ils font du local alors que ce qu’ils font constamment et sans relâche, c’est nous imposer leur “merde” (j’aime pas utiliser des gros mots mais j’en ai pas trouvé d’autres) montréalaise.

      Je n’ai rien contre Montréal sauf contre ceux qui veulent nous imposer leur culture et faire passer des vessies pour des lanternes.

    21. @Tym Machine

      Il faut distinguer “Jeff Fillion l’individu” (dont je ne nourris aucune haine à son endroit, car je ne le connais pas) de “Jeff Fillion l’animateur de radio”.

      “J’ajouterais un bémol au discours de Jeff. Jeff a voté oui en 1995, son père est un ancien bloquiste et dans le discours de Jeff, on y voit plus une dénonciation de la gau-gauche péquiste que d’une charge à boulets rouges sur le projet séparatiste.”

      J’étais au courant et vous avez raison. Mais rares sont les auditeurs qui l’ont interprété comme vous l’avez fait. Ça démontre un sens critique de votre part. C’est de cette interprétation dont je parle surtout dans ce billet. Jeff Fillion, tout comme André Arthur, ne sont pas des canadian nationalists à la sauce soi-disant libérale non plus. Ce sont des pro-impérialistes américains par contre, et ils ne s’en cachent pas.

      “Cela me sidère un peu de savoir cela, un intellectuel (et là je suis sincère by the way) de votre calibre devrait avoir autre chose de mieux à faire que de participer activement au cercle vicieux de la haine.”

      Merci du compliment. J’ai été caricatural ici (je ne me réveillais pas vraiment la nuit mais seulement le fait de l’avoir dit vous permet de dire ça, je comprends). Je n’ai pas dit non plus qu’il s’agissait d’une conduite rationelle de ma part et j’admets que ce n’était pas le cas. Par contre, les contextes sont différents: Jeff Fillion avait une très grosse tribune influente et je n’ai jamais prétendu avoir une telle tribune.

      “D’ailleurs, la haine, j’ai toujours trouvé cela fort pour caractériser Choi FM, il y a des propos déplacés certes mais est-ce de la haine viscérale en baton? Ça dépend sûrement de l’oreille qui y porte attention. Personnellement, peut-être suis-je aveugle, mais je n’ai pas senti un discours viscéralement haineux.”

      Ça dépend des sections de cette émission. Souvent ça dérapait joliment quand Fillion se mettait à jaser avec ses co-animateurs et avec André Arthur, mais ce n’était pas trop pire lorsqu’il interviewait des chroniqueurs (sauf quand c’était Réjean Breton!). Je ne suis pas d’accord avec vous ici. Peut-être suis-je plus susceptible que vous.

      Le seul point où je pourrais être d’accord avec vous ici, c’est que souvent CHOI n’a été jugé que sur des propos haineux par ceux qui ne l’écoutaient pas. Certaines sections de cette émission, surtout les interviews avec des chroniqueurs, peu importe si l’idéologie ne me plaisait pas, étaient tout de même acceptables.

      “D’ailleurs pour les BS et les pauvres, je trouve que c’est Jeff le moins pire dans toute la gang (Arthur, Gravel, Dupont et cie). Il a souvent jasé avec des gens, les a motivé pour se sortir de la misère. Quelqu’un qui hait les BS d’une façon maladive ne passerait pas tout ce temps avec Nicole la schizophrène par exemple pour donner un sens à sa vie, ça ne serait pas authentique, ça sonnerait faux et après toutes ces heures d’écoute, je ne sens pas le mépris des gens chez Jeff. Le mépris d’un certain système qui les maintiens dans la pauvreté certes mais pas le dédain ni le dégoût d’une certaine couche sociale.”

      J’ai suivi le cas de Nicole. Vous avez raison pour “Jeff Fillion l’individu”, qui au fond était peut-être sincère dans cette histoire. C’est vrai qu’il était moins pire dans le bs bashing que ceux que vous avez nommés. Par contre, cette sincérité n’était pas l’effet recherché par Patrice Demers qui a vu là un filon très payant dans l’exploitation de la misère humaine. J’ai de la difficulté à l’apprécier.

      “De toute façon de plus en plus de gens se documente et se renseignent à l’aide d’Internet et de la radio satellite. La radio FM d’aujourd’hui sera une désuètude demain comme le AM l’est présentement et sera remplacé par autre chose qui est encore hors de contrôle du CRTC.”

      En effet et heureusement!

      “Mais si effectivement la limite du droit de licence a avantagé Choi, donnée que je n’ai jamais possédée dans tout le débat, je trouve cela déplorable. C’est quand même ironique que d’un côté le CRTC menace de fermer un poste de radio pour les propos de certains animateurs et que d’un autre côté, on l’avantage en limitant indument le nombre de licences attribuées.”

      Merci! Vous me faites plaisir. Vous avez bien compris. Et en fait, ce n’est seulement CHOI qui a été avantagé. Idem pour Corus, Astral et bien d’autres, ce qui est à l’origine de la montréalisation des médias.

      “Mais au fait, nul besoin de verser dans la haine mais que pensez-vous de la “montréalisation des médias”. Que Radio Energie et TVA fassent croire aux gens hors Montréal au Québec qu’ils font du local alors que ce qu’ils font constamment et sans relâche, c’est nous imposer leur “merde” (j’aime pas utiliser des gros mots mais j’en ai pas trouvé d’autres) montréalaise.

      Je n’ai rien contre Montréal sauf contre ceux qui veulent nous imposer leur culture et faire passer des vessies pour des lanternes.”

      Ça fait longtemps que je n’écoute plus Radio Énergie et je n’écoute plus beaucoup TVYA (sauf les nouvelles de temps en temps). En fait, je suis d’accord avec l’opinion de Jeff Fillion sur ces deux médias et sur la culculture Culbécor en particulier.

      Il y a effectivement une montréalisation des médias qui m’inquiète. Je ne suis pas trop inquiet pour Québec mais pour les autres régions, ça fait dur! Mais, je trouve incohérent le fait qu’on ait demandé au CRTC d’intervenir dans le dossier Ti-Cul-S (André Arthur le disait souvent!).

      Abolir le CRTC (ou presque) comme je le propose laisserait une plus grande place à l’initative régionale et aux médias régionaux et même la population de Montréal en profiterait avec une culture moins “de masse” qui pourrait s’épanouir encore plus.

      Par contre, il ne faut pas oublier que Montréal est le terreau par excellence de la culture au Québec. Qu’on se le dise, ça ne changera pas et c’est très bien comme ça! Sincèrement, j’aimerais m’en approcher encore plus!

      Mais je ne suis pas capable de m’empêcher d’haïr le Canadien de Montréal (même si je suis né à Sept-Iles, ville natale de Carbonneau), même si leur offensive me les rend un peu moins antipathiques présentement.

    22. Il est vrai que si j’étais un gauchiste convaincu, il y aurait fort longtemps que je n’écouterais plus Jeff Fillion non pas par la gravité du propos la gau-gauche, c’est pas si offensant que cela mais pour une répétition constante qui équivaut quasiment à une forme de propagande. Son support inconditionnel aussi pour l’ADQ et les Conservateurs m’énervait un peu.

      De plus, effectivement Jeff parle souvent à travers son chapeau dans plusieurs dossiers ce qui peut berner facilement ceux qui le croient mieux informé que d’autres. Il a cependant droit au même titre que les autres d’élaborer sa pensée et de nous donner son opinion et même si parfois ça peut avoir l’air d’un work in progress, ça l’est d’ailleurs pour la plupart des gens, les autres étant des partisans endoctrinés et convaincus à l’avance.

      Votre distinction entre l’homme et le personnage aux opinions parfois controversées est également à propos. Si c’est pour cela que j’écoute encore Jeff parfois sur radio-pirate (les vieilles archives gratuites), c’est à cause de son grand humanisme, si ce n’était juste que de son personnage, j’aurais probablement il y a longtemps décroché.

    23. @Tym Machine

      Vous parlez surtout de la gau-gauche étatiste. Peut-être est-ce mon côté anar qui faisait en sorte que j’aie pu l’endurer si longtemps.

      Pour le reste, Jeff Fillion a droit à ses propres opinions politiques, mon problème n’est surtout pas là.

    24. Bonjour.
      Fais longtemps que je ne suis pas venu sur ton blogue. Toujours intéressant. Et j’ai toujours le même problème : je suis toujours en accord et en désaccord avec toi en même temps.

      D’abord ce en quoi je suis d’accord : Jeff Fillion est un con peut-être pas si con que ça, mais ses opinions diffusées comme elles l’étaient sont dangereuses. Je suis aussi en accord avec toi, d’un point de vue théorique, que l’on ne peut pas contraindre sa liberté avec un appareil étatique ou pseudo-étatique si l’on soutient une position anarchiste.

      Par contre, étant moi même anarchiste, mais franchement en désaccord avec toi en ce qui a trait aux marchés, je crois que des individus libres peuvent se donner des institutions contraingnantes et que ceux qui y souscrivent lors de leur création doivent en respecter les décisions par la suite. Exemple, nous pouvons décider toi et moi, suite à notre expérience négative du marché de crotte de chien (bonne blague en passant) qu’on ne peut plus proposer ce genre d’échange scatophagique et que le prochain qui y contrevient devra payer 5$ à l’autre pour avoir enfreint cette entente. La liberté de personne n’est lésée puisque c’est une contrainte de commun accord. On peut chercher la justice en cherchant à corriger nos mauvais côtés en se dotant d’institutions contraignantes qui incarnent ces concepts de justice.

      Tout le problème avec Jeff Fillion est de savoir s’il souscrivait à l’accord du CRTC. Je ne crois pas. Et d’ailleurs c’est presque impossible que cela soit le cas envers l’État pour la plupart d’entre nous si l’on ne se satisfait pas seulement de l’accord tacite. Par contre, pour l’information comme pour le reste, la logique de marché me semble particulièrement vicieuse pour régler les limites des droits de chacun (même l’analyse de Robert Nozick à ce sujet est insatisfaisante). C’est pourquoi je suis plutôt anarcho-fédéraliste : c’est par l’association libre d’individu libre, et l’association libre d’association libre que la meilleure collaboration et coopération peut amener à un juste équilibre des droits, y compris le droit à la liberté d’expression.

      1. @Bakou

        Re-bienvenue alors! 🙂

        “Jeff Fillion est un con peut-être pas si con que ça, mais ses opinions diffusées comme elles l’étaient sont dangereuses. Je suis aussi en accord avec toi, d’un point de vue théorique, que l’on ne peut pas contraindre sa liberté avec un appareil étatique ou pseudo-étatique si l’on soutient une position anarchiste.”

        En effet!

        “Par contre, étant moi même anarchiste, mais franchement en désaccord avec toi en ce qui a trait aux marchés, je crois que des individus libres peuvent se donner des institutions contraingnantes et que ceux qui y souscrivent lors de leur création doivent en respecter les décisions par la suite.”

        En fait, ta proposition est un mécanisme de marché libre! Je n’ai aucun problème avec ça, même si ce n’est pas ma tasse de thé. Mais la différence avec le système actuel c’est que, présentement, les radio-diffuseurs sont forcés de faire affaire avec le CRTC.

        “Exemple, nous pouvons décider toi et moi, suite à notre expérience négative du marché de crotte de chien (bonne blague en passant) qu’on ne peut plus proposer ce genre d’échange scatophagique et que le prochain qui y contrevient devra payer 5$ à l’autre pour avoir enfreint cette entente. La liberté de personne n’est lésée puisque c’est une contrainte de commun accord.”

        Encore une fois, vous décrivez un mécanisme de marché libre. Aucun problème avec ça. Ah oui, la fameuse blague de crottes de chien! 😉

        “On peut chercher la justice en cherchant à corriger nos mauvais côtés en se dotant d’institutions contraignantes qui incarnent ces concepts de justice.”

        Bien sûr, mais à condition de ne pas forcer tout le monde à adhérer à ce système comme on le fait avec le CRTC.

        “Tout le problème avec Jeff Fillion est de savoir s’il souscrivait à l’accord du CRTC. Je ne crois pas. Et d’ailleurs c’est presque impossible que cela soit le cas envers l’État pour la plupart d’entre nous si l’on ne se satisfait pas seulement de l’accord tacite.”

        Étant donné que le CRTC est illégitime, Jeff Fillion n’a pas à se soumettre à leurs règles! Par contre, les propriétaires de CHOI Radio X ont profité de leur licence du CRTC à l’époque pour accroître artificiellement la valeur commerciale de leur station!

        “Par contre, pour l’information comme pour le reste, la logique de marché me semble particulièrement vicieuse pour régler les limites des droits de chacun (même l’analyse de Robert Nozick à ce sujet est insatisfaisante).”

        Je n’en suis pas si sûr. Vous avez vous-même proposé des mesures conformes aux mécanismes de libre-marché (anti-capitaliste, dois-je préciser!).

        “C’est pourquoi je suis plutôt anarcho-fédéraliste : c’est par l’association libre d’individu libre, et l’association libre d’association libre que la meilleure collaboration et coopération peut amener à un juste équilibre des droits, y compris le droit à la liberté d’expression.”

        Je n’aime pas le terme “fédéraliste” ici, car ça peut porter à confusion pour certains: un peu comme pour “capitaliste” dans “anarcho-capitaliste”. Mais sur le fond, il n’y a rien dans ce que vous dites qui va à l’encontre des mécanismes de libre-marché. Aucun problème avec ce que vous dites ici, même si je suis plus individualiste que vous!

    25. […] que ON est différent du PCUL sur ce point, au moins!) qui va se conduire autrement que les idiots de péquistes/bloquistes dans le dossier de CHOI Radio X à Labeaume City, et qui va dénoncer avec véhémence cette décision de la part d’un organisme illégitime […]

    Leave a Reply

    Fill in your details below or click an icon to log in:

    WordPress.com Logo

    You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

    Twitter picture

    You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

    Facebook photo

    You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

    Google+ photo

    You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

    Connecting to %s

    %d bloggers like this: