Anarchie et COBP: ne donnons pas raison à Riri Tartineau!

En réponse à mon billet précédent, Enforcer me dit ceci:

Le COBP et la majorité des manifestants, des gauchistes étatistes? À moins de considérer les groupes comme la NEFAC, dont les membres sont indubitablement anarchistes et participent habituellement (à titre personnel) à la manifestation organisée par le COBP chaque 15 mars, comme étant des gauchistes étatistes, cette affirmation frise le ridicule.

Je suis d’accord que les membres de plusieurs groupes de communistes autoritaires participent à la manifestation du COBP à chaque année. Cependant, cela n’implique certainement pas que la majorité des personnes qui y participent se réclament de la gauche étatique.

Effectivement, la NEFAC (même si je trouve étrange certains membres anarcho-colonialistes) est une organisation anarchiste. Aucun problème avec ça. De plus, Enforcer dit clairement que certains membres de la NEFAC ont participé À TITRE PERSONNEL à cette manifestation.

Il est possible que je me soie trompé en affirmant que la quasi-totalité des manifestants étaient des gau-gauchistes étatistes. Si tel est le cas, dois-je conclure que la majorité des manifestants étaient des anarchistes?

Mais que font des anarchistes dans une telle manifestation quand on sait fort bien qu’à chaque année, il y aura des arrestations (méritées parfois, non méritées majoritairement), de la violence et de la casse bref, que cet événement n’a pas grand-chose d’anarchiste à part la cause elle-même? Que font des anarchistes dans une telle manifestation quand ils savent fort bien que la crédibilité de l’anarchisme et de la lutte légitime contre la brutalité policière s’en trouvera entachée, pendant que les policiers deviennent encore plus populaires grâce à cette manifestation?

Il serait préférable pour les anarchistes de s’abstenir plutôt que de se discréditer aux yeux du public dans une telle manifestation désorganisée. Dans le cas contraire, les anarchistes donnent raison à Tartineau…

Tant que des anarchistes vont se conduire en idiot comme ça, leur cause va reculer irrémédiablement. De la même façon que les séparatistes nuisent à leur cause en étant trop nationaleux et étatistes! Comme le dit si bien Joseph Facal:

Les leaders souverainistes ne sont pas jugés selon les mêmes critères que les autres politiciens. La barre est plus haute pour eux parce que l’objectif qu’ils proposent est plus ambitieux et, donc, le niveau de confiance qu’ils doivent mériter est plus élevé.

Le même principe s’applique de façon encore plus vigoureuse chez les anarchistes. Un anarchiste se doit certainement d’être beaucoup mieux qu’un politicien pro-terroriste admirant l’État Canadian afin d’être au mieux aussi crédible que ce criminel!

Néanmoins, j’espère que j’avais raison au départ et que la quasi-totalité des manifestants étaient des gau-gauchistes étatistes. J’ai besoin d’éclaircissements à ce sujet, parce que je ne suis pas rassuré présentement.

En terminant, un aparté concernant Riri Tartineau et son article d’aujourd’hui. Mon cher Tartineau, si l’intelligence était valorisée au Culbec, tu n’aurais pas un job très payant chez Culbécor et je ne serais pas sans emploi présentement!

Le pire, c’est que son émission Les Francs-Échoueurs est une des moins pires (sinon LA moins pire) émissions d’information produites au Québec. Ça en dit long sur le reste des journaleux des médias de masse culbécois…

Heureusement qu’il y a la blogosphère! 🙂

Advertisements

6 responses

  1. S’il y avait eu une majorité de vrais anarchistes, ceux-ci auraient dû eux-mêmes arrêter les casseurs, avant que les policiers ne le fassent. Imaginez: prouver devant les caméras que la police est inutile, ça aurait été un vrai coup d’éclat.

    Au contraire, si l’anarchie n’est pas capable de s’auto-réguler à l’échelle de 200 personnes, comment pourrait-elle le faire à l’échelle de six milliards?

    Je continue de croire que plusieurs soit-disant anarchistes sont des étatistes en puissance, à commencer par ceux qui tiennent le discours “un peu de casse est inévitable dans ce genre de manifestation”.

  2. Si ça jappe, ça a 4 pattes, une queue, c’est un chien.

    Lorsque tu te comportes comme un gau-gauchiste étatiste et que tu nuis à l’anarchisme, tu n’es pas un vrai anarchiste, tu es un poseur.

    La NEFAC aurait en effet intérêt à s’inspirer sur la manif pro-Choi Radio X de 2004 à Québec ou tant qu’à y être des stunts publics de Jean-Marc Parent. Le message retenu lorsqu’il y a eu de la violence, c’est justement qu’il y a eu de la violence et que la police a bien fait d’être là et de sévir sur les manifestants incapable de se comporter adéquatement.

    Quand tu veux être traité en adulte responsable, tu te comportes en adulte responsable. En ce comportant en bébé gâté, ces so-called anarchistes ont passé le message contraire à celui qu’ils voulaient passer, c’est-à-dire que le lousse dans le licou étatique, ils ne le méritent pas.

    Le jour où on réussira à montrer réellement l’inutilité de la police, alors la majorité de la population votera (ou n’ira pas voter au choix) et agira en conséquence.

  3. […] Maintenant que les esprits se sont (un peu) refroidis, je me permets de répondre à ces deux billets d’anarcho-prag sur la réception médiatique de la manifestation du Opposé à la Brutalité […]

  4. @Bastiat

    “S’il y avait eu une majorité de vrais anarchistes, ceux-ci auraient dû eux-mêmes arrêter les casseurs, avant que les policiers ne le fassent.”

    Je ne crois pas que c’était possible parce qu’il y avait trop de casseurs pour le peu de manifestants.

    “Imaginez: prouver devant les caméras que la police est inutile, ça aurait été un vrai coup d’éclat.”

    En effet! Imaginez 50 000 personnes défilant pacifiquement à Montréal-Nord en scandant “Fuck The Police!”, là ça aurait été efficace!

    “Au contraire, si l’anarchie n’est pas capable de s’auto-réguler à l’échelle de 200 personnes, comment pourrait-elle le faire à l’échelle de six milliards?”

    Sauf que cette manifestation (à l’exception de sa cause) n’a pas grand-chose à voir avec l’anarchisme.

    “Je continue de croire que plusieurs soit-disant anarchistes sont des étatistes en puissance, à commencer par ceux qui tiennent le discours “un peu de casse est inévitable dans ce genre de manifestation”.”

    Je continue de croire que plusieurs soi-disant libertariens sont des drouatistes étatistes en puissance, à commencer par ceux qui tiennent le discours “les invasions militaires sont inévitables”, ou “l’avortement est criminel”.

    Évidemment, je ne vous vise pas personnellement par mon propos.

    @Tym Machine

    “Le message retenu lorsqu’il y a eu de la violence, c’est justement qu’il y a eu de la violence et que la police a bien fait d’être là et de sévir sur les manifestants incapable de se comporter adéquatement.”

    C’est ce que j’essaie d’expliquer!

  5. Rien à voir avec l’anarchisme: Match Inamical annuel entre le SPVM et les Manifesteurs (15 mars 2010)

    Je suis arrivé tout à fait par hasard sur les lieux de cet événement, car j’avais un billet pour le match des Redskins contre les Alouettes au Stade Olympique, mais je m’étais trompé de date … J’ai quand même assisté à un bon match : http://www.bit.ly/aUTRfY

    Yves Claudé – sociologue – humoriste incompris
    ycsocio[@]yahoo.ca

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: