Conspuons TOUS les hymnes nationaleux, surtout celui du Cacanada!

Bob Gainey, directeur-gérant et entraîneur-chef des Montreal Habs Hockey Club (je les surnomme Les Plottes, en référence au fameux “Bande de…ppploottes!” de Gerry McGrath dans l’anti-film Slap Shot: mais quelle bonne traduction à la québécoise! 😉 ), hésite longuement à “dégainey” et à utiliser en séries le gardien qui a permis à son équipe de se qualifier pour les séries par la porte d’en arrière, i.e. Jaroslav Halak!

Par contre, il “dégaine” plus vite lorsque, voulant détourner l’attention en dehors de ses joueurs (une bonne vieille tactique), môssieu le donneur de leçons demande à ses groupies pro-Plottes de ne pas huer l’hymne nationaleux américain. Bien sûr, il faut bien honorer ceux qui soutiennent le sport professionnel, surtout quand ton sport est aussi moribond dans la vaste majorité des États américains. Quand une entreprise non-rentable continue d’opérer dans une région, dites-vous que l’État n’est jamais loin!

Tout de même, ça pourrait être encore pire! En France, les zoufs sarkonaziens veulent qu’on interdise de siffler la Marseillaise pendant les parties de foot! Putain, il ne faudrait pas que Sarko Labeaume (j’admets qu’il est moins pire que ce sac à merde de Nicolas Sarkonazi: au moins, le Démago-Maire de Culbec City est un méchant séparatiste qui le cache bien!) devienne Premier Sinistre du Culbec!

Mais de mon côté, j’ai une meilleure idée: pourquoi ne pas huer TOUS les hymnes nationaleux, surtout celui du Cacanada? Il me semble que ça ferait du bien! J’ai beaucoup plus de problèmes avec le fait d’applaudir un hymne nationaleux qu’avec celui de le conspuer! Au prix que les gens payent (avec le peu d’argent non-volé par l’État) pour assister à ce camp d’entraînement pour la saison de golf, ils peuvent bien dire ce qu’ils veulent, y compris huer Patrice Scrapwood! Pourquoi ne pas remplacer “Go Habs Go!” par “Fuck The Troops!”? Ou remplacer “Defense” (en anglais) par “Clito”, “Pénis” ou tout simplement “Offense”? Ou remplacer “ohé ohé ohé…” par “Charest, décrisse, décrisse, décrisse…décrisse, décrisse!” ?

Je souhaite une défaite des Plottes ce soir! Comme ça, la foule pourrait les huer vigoureusement et j’aimerais trop ça! (*sourire sadique* 🙂 ) Mais il ne faudrait pas que les Bruins prennent les Plottes à la légère ce soir.

Il est quand même ironique que les séparatistes ne voient généralement aucun problème avec le fait que le club de hockey professionnel de la métropole québécoise s’appelle LES CANADIENS…

AJOUT: Attention, je sais fort bien que l’appellation “Canadiens” est tout à fait logique historiquement. Mon propos questionnait la logique des séparatistes uniquement.

Advertisements

22 responses

  1. “Il est quand même ironique que les séparatistes ne voient généralement aucun problème avec le fait que le club de hockey professionnel de la métropole québécoise s’appelle LES CANADIENS…”

    Moi j’y vois un problème mais en même temps, je m’en câlisse tellement du hockey faque…

    😛

  2. Il faudra également huer l’hymne québecois (ou culbéquois pour demeurer dans la scatologie caractéristique) si on suit cette logique question d’être juste et égal pour tout le monde.

    Un nationalisme en vaut bien un autre (ou ne vaut pas mieux au choix).

    C’est sûr que cela reste un choix personnel de huer ou non. Le seul bogue que j’ai avec cela est que ça fait juvénile et infantile comme attitude en plus de manquer de civisme et de respect (que l’hymne le mérite ou non est non-pertinent quant à moi).

    Le respect quant à moi c’est en tout temps qu’il soit mérité ou non. N’oublions pas que ceux qui conspue POUR vous ont la faculté de conspuer CONTRE vous.

    N’oublions pas que tout ce qu’on fait ou dit aux autres, on a accepté psychologiquement de se le dire en premier. Alors, si c’est fine avec vous d’être conspué, ainsi soit-il. Personnellement, je sais qu’être à la place des joueurs, c’est quelque chose que j’aurais bien de la difficulté à digérer.

  3. “Il est quand même ironique que les séparatistes ne voient généralement aucun problème avec le fait que le club de hockey professionnel de la métropole québécoise s’appelle LES CANADIENS…”

    David,

    C’est très mal connaître votre histoire “nationale”.

    Avez-vous déjà oublié que les québecois s’appelaient canadiens français avant et canadien tout court juste avant et cela, ça ne remonte même pas aux années 50.

    Ce n’est que récent dans l’histoire que les britanniques ont repris le terme “canadian” pour décrire ce qui est généralement fidèle sujet à la couronne britannique.

    Piètre connaissance de votre histoire cher ami, vraiment décevant de votre part.

    1. Attention, l’appellation “Canadiens” est tout à fait logique historiquement, pour les mêmes raisons que vous invoquez.

      Mon propos questionnait la logique des séparatistes uniquement.

      1. Y a rien d’illogique d’appeler un club de Hockey par le nom que portaient nos ancetres. Pourquoi devrions nous avoir honte de notre passé parce que les “canadiens” nous ont volé notre pays, notre hymne, notre drapeau, notre nom et bien d’autres choses ! Technique classique pour faire taire un petit peuple colonisé et lui faire croire qu’il a quelque chose à voir avec le pays ou qu’il possede le moindre pouvoir ou droit.

        Je suis bien plus choqué par le « GO HABS GO ! » Ca ce n’est pas quebecois, meme si l’origine est aussi canadienne francaise. « Allez les Habs ! » serait plus de circonstance.

        Quand nous deviendrons independant, en imaginant que le canada disparaisse en un tas de petit pays (ontario, alberta, etc…), ca ne me derangerait pas de retrouver notre vrai nom et de nommer mon nouveau pays le canada. Ca serait un beau pied de nez à ces gros enculés de colonisateurs.

        Allez, on a encore 3 ans pour reveiller le petit peuple.

        Alors on pourra chanter l’hymne quebecois. Le vrai « O Canada ! » ou celui de remplacement « c’est à ton tour de te laisser parler d’amour »

        Les hymnes y en a de tres beaux AP, tu devrais voir dans les champs revolutionnaire, meme les anars ont des hymnes.

  4. “Il faudra également huer l’hymne québecois (ou culbéquois pour demeurer dans la scatologie caractéristique) si on suit cette logique question d’être juste et égal pour tout le monde.

    Un nationalisme en vaut bien un autre (ou ne vaut pas mieux au choix).”

    Entièrement d’accord avec ça!

    “Personnellement, je sais qu’être à la place des joueurs, c’est quelque chose que j’aurais bien de la difficulté à digérer.”

    Bien sûr!

  5. “Pourquoi ne pas remplacer “Go Habs Go!” par “Fuck The Troops!”? Ou remplacer “Defense” (en anglais) par “Clito”, “Pénis” ou tout simplement “Offense”? Ou remplacer “ohé ohé ohé…” par “Charest, décrisse, décrisse, décrisse…décrisse, décrisse!” ?”

    Un peu comme le “God Save the Queen” très sarcastique des Sex Pistols dans les années 70 en Grande-Bretagne, groupe pionnier du punk anarchiste de type “no future”.

    Saviez-vous que le billboard britannique avait même censuré le nom “Sex Pistols” des billboards alors qu’ils faisaient le top 5 régulièrement avec leurs chansons?

    D’après moi, ce n’est pas tant la vulgarité du nom que le fait qu’ils aient été étroitement associé au mouvement anarchiste nihiliste de l’époque en Grande-Bretagne.

    1. Voilà, vous avez bien saisi la problématique concernant les “Sex Pistols”.

  6. “Mon propos questionnait la logique des séparatistes uniquement.”

    Les séparatistes nationaleux peuvent être logiquement être très confortable avec le nom “canadiens” de Montréal pour l’explication donnée précédemment en vertue de nos origines.

    Les séparatistes athées nationalistiquement parlant ne doivent voir le nom Canadien que pour ce qu’il est tout comme le nom “Québecois” le serait: un nom tout simplement qui pourrait aussi bien être bananes, muffins ou grille-pains ou tout autre mot alléatoirement sorti d’un chapeau français ou non ou carrément inventé.

    1. De mon côté, j’aurais le même problème si on les appelait les “Québécois”, en effet!

      Mais pour le reste, les séparatistes ne peuvent être logiquement d’accord avec l’appellation “Canadiens”, même si historiquement, cette appellation est tout à fait logique.

      1. N’oublions pas que le Canadien est une corporation privée qui a strictement le droit de faire ce qu’ils veulent comme investisseurs privés. Ils pourraient décider demain matin de s’appeler les Américains du Nord Français d’Amérique, les Britanophones ou les Zèbres zélés si ça leur chante, c’est une corporation privée.

        Toute cette appelation nationale ne sert que des intérêts corporatifs. Les investisseurs n’en ont que faire du sentiment nationaliste canadien, québecois ou autre, tout ce qu’ils veulent, c’est faire du pognon, le reste est complètement accessoire.

        En ce sens c’est l’appelation “équipe nationale” comme l’ont fait les opportunistes Loco Locass dans une tentative de bas étages pour essayer de vendre 2-3 disques de plus qui est problématique. C’est une vaste fumisterie que des corporatistes essayent de rentrer dans la tête des gens pour vendre des casquettes ou des gilets de plus, bref, des fins purement mercantiles et marketing.

        1. “N’oublions pas que le Canadien est une corporation privée qui a strictement le droit de faire ce qu’ils veulent comme investisseurs privés. Ils pourraient décider demain matin de s’appeler les Américains du Nord Français d’Amérique, les Britanophones ou les Zèbres zélés si ça leur chante, c’est une corporation privée.

          Toute cette appelation nationale ne sert que des intérêts corporatifs. Les investisseurs n’en ont que faire du sentiment nationaliste canadien, québecois ou autre, tout ce qu’ils veulent, c’est faire du pognon, le reste est complètement accessoire.”

          Bien sûr, et ce n’est certainement pas moi qui va prôner l’abolition des Canadiens de Montreal!

          “En ce sens c’est l’appelation “équipe nationale” comme l’ont fait les opportunistes Loco Locass dans une tentative de bas étages pour essayer de vendre 2-3 disques de plus qui est problématique. C’est une vaste fumisterie que des corporatistes essayent de rentrer dans la tête des gens pour vendre des casquettes ou des gilets de plus, bref, des fins purement mercantiles et marketing.”

          Hummmmm…analogie boiteuse ici. On est loin de parler de la même chose! Et en ce qui concerne les intérêts mercantiles de Loco Locass, vous exagérez nettement!

          D’alleurs, je vous suggère de répéter ce que vous venez de dire à ce blogueur:

          http://d-finitif.blogspot.com/

          J’ai hâte de lire sa réaction!

  7. Sarkonazi,

    Elle est bien bonne celle-là, surtout que Sarkozy comme vous le savez a des origines juives.

    Certaines personnes en Palestine se font qualifier d’anti-sémite pour oser comparer le sionisme au nazisme.

    Watch out, ADL is watching US!!!

  8. Hé tout le monde, vous devriez écouter ça: http://www.youtube.com/watch?v=30glo7ykmfE

    Chou au CHaudrons de Mouyial qui font honte à tous les grands joueurs qui ont fait l’Histoire de cette grande équipe! Que ces pourris reçoivent les foudres de Maurice Richard au plus sacrant!

  9. Bien dit!

    On est loin de l’époque de Maurice Richard et de l’émeute du Forum avec ce qu’on connaît aujourd’hui!

  10. internationaliste | Reply

    Quand tu dis plotte est-ce que c’est dans le sens de “j’ai la plotte à terre”?

    1. hahahaha! Je n’y ai pas pensé! 😉 Cré Sarko!

      Non sérieux, je (et d’autres copains anti-Habs) ne fais que plagier le “Bande de plottes” de McGrath!

  11. Tym Machine
    “Certaines personnes en Palestine se font qualifier d’anti-sémite pour oser comparer le sionisme au nazisme.”

    Malgré les torts et tendances douteuses du sionisme, je ne crois pas qu’on puisse faire le parallèle sionisme-nazisme étant donné les extrêmes auxquels ont étés poussés les ardeurs national-socialistes. Ces deux symptômes sont nées de la souffrance d’un peuple -souffrance qui s’est transformée en repliement sur soi-même- mais je n’oserais comparer la douleur bi-millénaire du peuple juif à la brève humiliation guerrière de l’Allemagne qui se résume dans la signature du traité de Versaille en début de siècle.

    1. En effet!

      Mais si ça ne se limitait qu’à l’influence d’Israël, ça ne serait pas grand-chose au fond. Mais les sionistes n’ont pas de leçons à donner!

    2. Ce n’est pas bi-millenaire, mais 400 mille ans de persecution. C’est l’historien Dieudonné qui le dit dans son spectacle. Faut pas rire avec ca, c’est mal.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: