Réponse à un anti-intello

En réponse à ce billet portant sur le racisme, j’ai reçu ce commentaire de la part d’un anti-intello. Je vais y répondre dans ce billet, en citant ses propos.

L’anarchisme est le summum du parasitisme. Il ne peut exister s’il n’y a aucune société proche à parasiter.

D’où vient cette connerie? Par contre, remplacez “anarchisme” par “étatisme” et je suis entièrement d’accord avec vous!

Sinon qui va fabriquer leurs verres, leurs brosses à dents, leurs canifs, leurs chaussettes, leurs verres, leur eau potable, leur électricité ou leurs bougie, leur pain, leur vin, leur papier, leur gomme, leurs crayons, leurs slips, leurs cure-dents, leurs lits, leurs matelas, leurs miroirs, leurs portes, leurs fenêtres, leurs tuiles, leurs draps, leurs vêtements, leurs lunettes quand ils seront vieux, ou leurs poudres et leurs bombes, ou même leurs tabourets ou leurs chaises, leurs peignes ou leurs mouchoirs… non !… soyons sérieux !…

En quoi ce que vous dites a-t-il un lien avec l’anarchisme? Si vous êtes sérieux, vous allez faire comme moi, i.e. dénoncer le système capitaliste qui nuit aux travailleurs qui produisent toutes ces choses.

Les intellectuels considèrent la civilisation comme un dû. Comme quelque chose qui est là de toute éternité et qu’il faut utiliser de telle ou telle façon.

Si vous parlez des intellectuels étatistes, on s’entend! En fait, même les non-intellectuels étatistes considèrent la civilisation comme un dû, en principe!

Les anarchistes ne dérogent pas à la règle. Pire, ils sont le must des intellos.

Quel est le lien avec les anarchistes dans votre propos? De plus, de la façon dont le système capitaliste ostracise les intellos anarchistes, je ne vois pas en quoi ils sont le “must” des intellos, à part peut-être certains anarcho-étatistes bourgeois et confus comme Chomsky et Baillargeon et encore là, des soi-disant intellos pro-terroristes étatistes comme Mark Steyn (le gourou de Riri Tartineau) et Christopher Hitchens (même s’il a raison concernant les dérives fascistes des religions, mais il sombre trop dans l’islamophobie pro-terroriste, tout en étant trop complaisant face au sioni-fascisme et à l’intégrisme chrétien aux États-Unis) sont soi-disant beaucoup plus “crédibles” que ces deux-là!

Ils ne savent pas comment faire pour refuser d’être utile à la collectivité tout en étant incapable de s’en passer.

Aucun lien avec l’anarchisme, encore une fois!

Personnellement, je ne suis pas parfait et je sais que rien ni personne n’est parfait. Je ne déteste pas la société, même si elle a parfois des défauts terribles.

Et si on abolissait la société, comme le proposait si bien Anne Archet? Je déteste la société mais pas les gens qui la composent! En ce qui concerne la perfection, je vous réfère à ma quatrième attitude anarcho-pragmatiste essentielle: viser une amélioration constante à long terme plutôt qu’une perfection statique à court terme. Alors, je ne suis pas comme la plupart des anarchistes sur ce point!

Je me sens en dette. Je me suis toujours senti en dette. C’est ma nature, c’est ainsi, c’est dans mes gènes. Et pourtant, et pourtant la vie n’a vraiment pas été tendre avec moi… pas du tout, mais alors pas du tout, du tout.

Mais je sais que le paysan travaille pour moi, puis le boulanger, puis l’ingénieur mécanicien, puis le mécanicien, puis le maçon, puis le charpentier, puis le chimiste qui me fabrique un médicament, puis le tisserand, puis le berger, puis l’ouvrier de chez Michelin, de chez Renault, puis celui-là qui m’a construit une station d’épuration, puis cet autre qui a dressé ce barrage et cet autre qui monté ces turbines, planté ces poteaux et fais courir ces fils jusqu’à moi, puis cet autre qui a abattu ces arbres pour en faire des planches, des poutres, des meubles ou du papier.

JE ME SENS EN DETTE, MOI.

Alors, l’anarchie sera bénéfique pour vous! L’État cessera de vous voler votre argent et vous pourrez payer votre “dette” au lieu de vous faire imposer une dette par l’État (ou de forcer les autres à payer vos dettes avec la complicité de l’État ou de voler ce que vous devez aux autres en faisant faillite avec la complicité de l’État). De plus, ce sera plus agréable pour vous, puisque dans une anarchie, le client sera roi et les ouvriers travailleront pour vous en priorité, et non pas pour l’État et leur putain de boss!

Même si elle est imparfaite, je fais tout ce que je peux pour être utile à la collectivité… parce que la collectivité m’est utile.

Avez-vous envie de remplacer “collectivité” par “État”? Ça expliquerait votre litanie de clichés!

Je ne dis pas « je ne dois rien à personne et de toute façon ça m’est dû ». Je n’en ai pas le cœur, je n’aurai jamais le cœur d’être aussi ingrat.

Ce sont les étatistes qui incorporent cette ingratitude dans leur coeur, pas les anarchistes!

Quand à dire que les races n’existent pas, c’est d’un ridicule achevé. C’est comme si l’on disait que les hommes et les femmes n’existaient pas, que le jour et la nuit n’existaient pas. C’est de l’inconscience pure.

Ce n’est pas exactement ça j’ai dit. Je sais très bien que les Noirs et les Blancs existent! J’ai dit ceci:

Alors, le racisme et le concept de race sont certainement incompatibles avec l’anarchisme. De plus, ce sont les étatistes qui ont exacerbé ces concepts barbares.

Donc, c’est l’étatisme qui engendre en majeure partie le racisme. L’anarchie n’en a rien à foutre de la catégorisation raciste des étatistes. Peu importe la couleur de la peau, ce sont tous des êtres humains avec les mêmes droits, n’en déplaise à la police et à leur profilage racial à la con!

Le raisonnement se fait TOUJOURS au détriment de la prise de conscience.

Pas chez tout le monde, surtout pas chez les anarchistes! Bien sûr, il est vrai que le manque de prise de conscience est un sérieux problème chez plusieurs de mes collègues scientifiques, mais le chapeau ne me fait pas!

À force de vouloir être intelligents, les hommes sont devenus stupides.

Mieux vaut être curieux intellectuellement, même si ça vous déplaît et malgré votre jalousie, que d’ostraciser les intellos insoumis, comme le fait si bien la nonocrassie capitaliste!

Les intellos sont la plaie de l’humanité.

En fait, ce sont les intellos étatistes qui sont une plaie de l’humanité, car ils rationalisent fallacieusement la violence perpétrée par l’État! Pensez à ces intellos de bécosse prétentieux que sont Mathieu Bock-Côté et Claude Reichman! Bah, au moins, le premier est séparatiste…

Advertisements

16 responses

  1. “L’anarchisme est le summum du parasitisme. Il ne peut exister s’il n’y a aucune société proche à parasiter.”

    Dans les faits oui mais LE but ultime n’est pas le parasitisme comme un vrai parasite. Le but est la libération de l’opression étatiste et contrairement au parasitisme (tel des organismes comme les syndicats ou les groupes de pression ou les lobbies ou les partis politique et téteux de subventions de toute sorte), les anarchistes individualistes se tiennent tout seul.

    Le résultat final est le parasitisme parce que la société subsistera probablement toujours, la nature (les gens) ayant horreur du vide mais les idées anarchistes et libertariennes subsisteront et se tiendront seules société ou pas.

    1. “Le résultat final est le parasitisme parce que la société subsistera probablement toujours, la nature (les gens) ayant horreur du vide mais les idées anarchistes et libertariennes subsisteront et se tiendront seules société ou pas.”

      Il y aura du parasitisme mais pas autant qu’actuellement.

      D’accord avec le reste.

  2. En lisant le commentaire de Nonintello1, j’avais déjà l’intention de réagir. Merci quand même à David de m’y inviter.

    Compte tenu de la conception de parasitaire que Nonintello1 véhicule, je tenais à préciser que, lorsque j’avais qualifié anne Archet de parasite, il n’y avait rien de négatif dans ce constat et je ne pensais rien de semblable à ce qui est dit dans le commentaire de Nonintello1. J’avais d’ailleurs mentionné que je ne lui reprochais rien. Elle-même dit profiter du système pour mieux vivre ses convictions. Tant mieux pour elle. En nous faisant bénéficier de ses analyses, elle et bien d’autres blogueurs, anarchistes ou pas, contribuent mille fois plus à la réflexion sur notre société, donc à sa véritable richesse, que ceux qui se sentent constamment en dette. Et même s’ils ne contribuaient pas de cette façon, on devrait garder nos indignations pour les parasites les plus nocifs et les plus pervers, ceux qui prétendent contribuer à «créer de la richesse» alors qu’ils la dilapident.

    Il est quand même ahurissant que, lorsque les bien-pensants reprochent à des gens de parasiter, ils accusent ceux qui le font le moins, soit les bénéficiaires de l’aide sociale ou, dans ce cas, les anarchistes.

    Quid de ces financiers et des ces dirigeants de sociétés qui ne produisent rien d’utile à la société, même pas des idées, et qui s’octroient le droit de consommer à la tonne des vraies richesses produites par des travailleurs trop souvent sous-payés ou de s’envoyer en l’air en polluant comme des damnés en faisant la leçon aux gens qui consomment peut-être un litre ou deux d’eau par jour de trop pendant qu’ils vident les réserves fragiles d’eau d’une région désertique pour présenter un beau spectacle ? On ne se rappelle leurs excès que lors de crises comme l’actuelle, on pousse alors des grands cris pendant quelques jours, et puis après, tout continue comme avant, tout va très bien madame la marquise…

    Et ce ne sont que les pires…

    Je suis aussi renversé que quelqu’un s’enorgueillisse de se sentir en dette et reproche aux autres de ne pas se sentir aussi coupable que lui. Pourtant, notre seigneur n’a-t-il pas racheté toutes nos dettes par sa mort (:-)) ? Blague à part, qu’on sente le désir de contribuer, j’en suis (même si c’est à chacun de décider selon ses valeurs), d’aider ses proches et moins proches, d’accord, mais je trouve à tout le moins malsain de considérer en le faisant qu’on rembourse une dette !

    Quant à la réserve de David sur Mathieu Bock-Côté, j’ai de la difficulté à la comprendre. Je veux bien croire qu’il est indépendantiste, mais il est aussi parmi les plus nationaleux des drouatistes du Québec ! J’aurais cru que cela aurait suffi pour que David les jette les pires anathèmes…

    1. @Darwin

      “Compte tenu de la conception de parasitaire que Nonintello1 véhicule, je tenais à préciser que, lorsque j’avais qualifié anne Archet de parasite, il n’y avait rien de négatif dans ce constat et je ne pensais rien de semblable à ce qui est dit dans le commentaire de Nonintello1. J’avais d’ailleurs mentionné que je ne lui reprochais rien. Elle-même dit profiter du système pour mieux vivre ses convictions.”

      En fait, c’est une des raisons qui m’ont motivé a écrire ce billet. Je savais fort bien que ça n’avait rien à voir avec ce que pensiez!

      “Et même s’ils ne contribuaient pas de cette façon, on devrait garder nos indignations pour les parasites les plus nocifs et les plus pervers, ceux qui prétendent contribuer à «créer de la richesse» alors qu’ils la dilapident.”

      En effet!

      Vos diagnostics sont intéressants!

      “Quant à la réserve de David sur Mathieu Bock-Côté, j’ai de la difficulté à la comprendre. Je veux bien croire qu’il est indépendantiste, mais il est aussi parmi les plus nationaleux des drouatistes du Québec ! J’aurais cru que cela aurait suffi pour que David les jette les pires anathèmes…”

      J’ai seulement dit qu’il était séparatiste. Pour le reste, je le hais et je l’ai qualifié d'”intello de bécosse prétentieux” pour la même raison que vous. Alors, je ne crois pas que je devais en dire plus!

      Bah…un jour, j’en rajouterai peut-être! 😉

  3. Dans notre société où la “prise de conscience,” la responsibilité morale, n’existe plus, l’individu qui veut être moral doit utiliser le raisonnement. Pas de choix là-dessus!

    Notre société est dépravée, sans aucun doute. Je suis tout à fait d’accord avec Gandhi qui, quand un journaliste lui a demandé ce qu’il pensait de la civilisation occidentale, a répondu

    “Je crois que ce serait une bonne idée.”

  4. ….Je me sens en dette. Je me suis toujours senti en dette. C’est ma nature, c’est ainsi, c’est dans mes gènes. Et pourtant, et pourtant la vie n’a vraiment pas été tendre avec moi… pas du tout, mais alors pas du tout, du tout….

    Vas faire soigner ta culpabilité et ensuite ça ira mieux, tu haïras moins les anarchistes et tu comprendras mieux l’hypocrisie de ta famille !

      1. Non mais, c’est vrai. Y en a qui demande de l’aide sans s’en rend pas compte ! On est tous humains, tous là pour s’entraider non ?

        Y en a qui sont là à nous élaborer des idéologies en vol plané, essayant de nous les imposer sans jamais se relire et découvrir la vérité qui transpire des mots qui surgissent du fond d’eux-mêmes pendant leur élan d’expression.

        Écrire sert à se regarder soi-même, d’abord et avant tout, et si on choisi de se répandre devant les autres, on doit s’attendre à des avis qui souvent ne nous plaisent pas.

        J’espère qu’une fois sa colère passée, il profitera de cette énergie pour l’utiliser à bon escient. Sinon, tant pis, better luck next time. Salut.

        1. J’ose croire que ça lui sera salutaire! 🙂

  5. J’aime beaucoup la référence à Gandhi de Francois Tremblay. Le terme de civilisation pose à mon sens plus de problèmes qu’il n’apporte de réponses. Je pourrais dire que l’anarchisme, en opposition à la barbarie capitaliste, propose une civilisation respectueuse de l’humanité ; mais cela mériterait sans doute un peu de développement que ma nature oisive répugne pour le moment à travailler.

    Toujours agréable de vous lire.

    A bientôt

    1. Merci Daud! 🙂

      “mais cela mériterait sans doute un peu de développement que ma nature oisive répugne pour le moment à travailler.”

      Pourquoi?

  6. Ouais mais l’anarchisme est contre les nations et sans nation, pas de democratie !

    http://www.ledevoir.com/2009/06/27/256838.html

    Plus serieusement, c’est bien l’anarchisme, mais vu la nature humaine, c’est tout simplement innapplicable. Sans rapport de force, sans dominant et dominé, l’etre humain ne fonctionne pas, pas en tant que société. Alors qu’une faible partie de la race humaine reve de vivre en harmonie, c’est mignon, c’est anarchiste, ca ne coute rien d’en rever et ca peut meme etre un moteur pour certaines idees modernes et progressistes. Mais bon, ca s’arrte là.

    Dans un monde anarchique, tel que révé par anarchopr … David Gendron, on va comprendre toute l’ampleur du mot parasite, parce qu’il va y en avoir des parisites si un tel monde se crée, c’est naturel, c’est humain.

    L’anarchie aurait pu existe, et a d’ailleur deja existé, à l’epoque du neolithique, avant que l’homme devienne une nuisance, un parasite sur terre, ait pululé comme une blatte, ait inventé la domination sur les autres, les guerres, les conquetes… c’est bien à l’apparition de l’ecriture et donc de la comptabilité que les ennuis ont commencé, que la possession et le materialisme, le pouvoir et toutes ses conneries sont apparues. L’ecriture, la meme chose que vous utilisez aujourd’hui pour dialoguer, philosopher, rever de batir un meilleur monde… la meme chose qui servira à d’autres à comptabiiser, comparer et essayer de tirer le plus de profit meme dans votre monde de reve.

    Alors bon, comme je le disais, ca ne fait de mal à personne. Mais si vous tenez vraiment à avoir un monde plus juste, ca vous dirait d’essayer d’abord de militer pour des etapes intermediaires et realisables, quelque chose de concret ? En attendant, les pourris de ce monde, les neo-liberalistes qui me puent au nez, meme à un type de droite comme moi, ils ont le champ libre, il n’y a pas de reel opposition en face d’eux. Pas plus en France, qu’au Quebec, en Italie, au Canada, … Il serait peut-etre temps que les gens mettent de l’eau dans leur vin et s’unissent pour proposer une alternative CREDIBLE et FAISABLE (au moins à moyen terme).

    C’est quand meme le boutte d’la marde qu’un mec de droite demande à des ecolo-progresso-humano-anarcho-gauchistes de s’unir pour prendre le pouvoir et proposer une alternative viable face à la droite actuelle (en laquelle je ne me reconnais pas du tout). On croirait voir l’opposition de la ville de Montreal (ou de Laval ou de Quebec) incapable de s’unir pour virer l’autre crapule ou les souverainistes du Quebec entrain de debattre (pour ne pas dire se dechirer la chemise) sur la liste d’epicerie quand c’est le temps de parler des vraies choses et des vraies actions à prendre ! Les courses, on les fera plus tard, pour le moment, ca serait deja bien d’avoir les moyens de les faire !

    Alors amis connards, j’adore vous lire, j’aime bien votre philosophie, vos principes (qui sont nobles), vos luttes contre l’injustice (qui tiennent à coeur meme à un type de droite comme moi qui place l’ecologie, l’humain et la condition humaine en haut de ces principes politiques, ouais ce n’est pas un monopole de gauche), mais bordel, soyez efficace et constructif, vous n’aidez pas là. Si j’ai reussi à militer pendant 15 ans dans un parti n’affichant pas mon courant politique et tout cela pour une cause que j’estime plus importante que des clivages de mes deux et pour le moment futiles car nous n’avons ni les moyens, ni les outils, ni l’independance pour vraiment debattre dessus, est-ce que vous ne pourriez pas faire un petit effort (je sais que David y arrive tres bien quand il le veut) et meme si le parti de pouvoir qui pourrait virer la lie du moment n’est pas le parti de vos reves et est rempli de minables et arrivistes, faire avec le temps d’une victoire en attendant de pouvoir faire mieux ? Surtout dans un systeme comme le notre qui ne favorise que le bipartisme. Et pour ceux qui me parleront d’une vision mondiale… je leur repondrais qu’il faut bien commencer quelque part et que deja donner l’exemple chez nous ce ne serait pas un geste inutile et cela nous donnerait un peu plus de credibilité, surtout venant de la part de gens souvent altermondialistes !

    Coherence, action, succes.

    1. Merci pour le lien! 🙂

      Holà, je sais fort bien qu’il y aura toujours des parasites, même dans une anarchie!

      “Sans rapport de force, sans dominant et dominé, l’etre humain ne fonctionne pas, pas en tant que société. Alors qu’une faible partie de la race humaine reve de vivre en harmonie, c’est mignon, c’est anarchiste, ca ne coute rien d’en rever et ca peut meme etre un moteur pour certaines idees modernes et progressistes.”

      Ce n’est pas une raison pour tolérer les actes criminels perpétrés par l’État! Au contraire, c’est justement la nature humaine qui rend utopique l’étatisme efficace!

      http://francoistremblay.wordpress.com/2008/04/03/statism-is-utopian/

      “L’anarchie aurait pu existe, et a d’ailleur deja existé, à l’epoque du neolithique, avant que l’homme devienne une nuisance, un parasite sur terre, ait pululé comme une blatte, ait inventé la domination sur les autres, les guerres, les conquetes… c’est bien à l’apparition de l’ecriture et donc de la comptabilité que les ennuis ont commencé, que la possession et le materialisme, le pouvoir et toutes ses conneries sont apparues. L’ecriture, la meme chose que vous utilisez aujourd’hui pour dialoguer, philosopher, rever de batir un meilleur monde… la meme chose qui servira à d’autres à comptabiiser, comparer et essayer de tirer le plus de profit meme dans votre monde de reve.”

      Tu expliques pourquoi les États ont pulullé mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas les éliminer!

      “On croirait voir l’opposition de la ville de Montreal (ou de Laval ou de Quebec) incapable de s’unir pour virer l’autre crapule ou les souverainistes du Quebec entrain de debattre (pour ne pas dire se dechirer la chemise) sur la liste d’epicerie quand c’est le temps de parler des vraies choses et des vraies actions à prendre ! Les courses, on les fera plus tard, pour le moment, ca serait deja bien d’avoir les moyens de les faire !”

      Bon point! Personnellement, c’est entre autres pourquoi j’appuie la séparation du Québec!

      Pour le reste, c’est aux autres anarchistes de répondre et tu soulèves un bon point! De mon côté, j’appuierai toujours la séparation du Québec!

      Je crois que tu aimerais cette blogueuse, même si elle de gauche!

      http://gabycarla.blogspot.com/

      1. Rhooo ce que tu me colles sur le dos. Mais je ne deteste pas les gens de gauche, ni les federalistes. Je ne suis juste pas d’accord avec eux sur un bon nombre de points et d’accord sur bien d’autres. Mais ces gens par contre ne peuvent concevoir un monde avec les quelques points qui nous opposent. Moi je veux bien faire des compromis ; ils choississent un point, j’en choisis un, etc… A ce jeu, on voit où la tolerance s’arrete chez ces gens pris dans des clivages à la con. Chez les liberalistes, je trouve que c’est plus facile à concilier, comme dans un business, tu peux toujours negocier, meme sur des points les derangeants, du moment que tu cedes sur d’autres. Des gens plus pratiques et concrets je trouve.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: