Débat sur le recensement: revenons à la question fondamentale!

Je tiens à souligner à nouveau mon appui à la décision (non-définitive: j’ai l’impression qu’ils vont reculer parce que cette décision entre en contradiction avec les autres politiques intrusives des CONservateurs, malheureusement) du gouvernemaman Cacanadian de mettre fin à la pratique liberticide de l’obligation de répondre au questionnaire long du recensement.

En effet, (et j’admets être volontairement redondant ici) au grand dam de mes collègues statisticiens, je suis d’accord avec la décision de rendre non-obligatoire le questionnaire long sur le recensement au Cacanada. Voilà enfin une décision raisonnable des CONservateurs! Mes chers statisticiens, si ça vous tente de chiâler sur quelque chose, critiquez plutôt le peu de place laissée aux statisticiens (et la pseudo-science qui s’ensuit, désirée par l’État et le système capitaliste) par les praticiens des autres disciplines scientifiques.

Cependant, le principal problème depuis le début de ce débat, ce sont les arguments idiots vomis tant par les opposants que par ceux qui approuvent cette décision. Des arguments qui évacuent la question fondamentale suivante:

Êtes-vous en faveur que l’État vous OBLIGE à répondre à un tel questionnaire? OUI ou NON?

Ma réponse est NON! J’ai hâte de lire vos réponses et vos explications. De plus, vous pouvez très bien éructer ici les mêmes arguments que je lis ad nauseam dans la blogosphère et dans les journaux torchons propagandistes depuis le début de ce débat. Cependant, si vous le faites, que vous soyez un opposant ou que vous soyez en faveur de cette décision, attendez-vous à des insultes de ma part!

Ceci dit, je reviendrai peut-être à certains arguments niaiseux une autre fois, ça dépendra de mon humeur et de l’allure que prendront vos commentaires. Finalement, je vous suggère de lire ce billet de Martin Masse dans le Blogue du QL qui aborde de façon plus détaillée la même question fondamentale, en se référant à la législation.

Advertisements

4 responses

  1. Je trouve très drôle que tu dises dans tes six attitudes essentielles : Être tolérant et accepter la diversité..
    Alors que tu t’apprêtes à insulter quiconque sert des arguments que tu as déjà trop entendus.

    Cela n’est pas très cohérent, je dirais même que c’est de la fausse représentation!

    1. Ravi de constater que vous parcourez en détail mon blogue! 🙂

      Je suis d’accord dans ce cas précis, vous avez raison. Je suis intolérant dans ce cas. Ceci dit, je ne demanderai jamais à un État de forcer quelqu’un à ne pas dire quelque chose en particulier, alors je ne crois qu’il s’agisse d’une fausse représentation, en général.

      D’ailleurs, en décrivant cette attitude, je dis ceci:

      “Dans de telles conditions, personne n’a le droit d’empêcher quiconque de vivre à sa façon s’il ne nuit à personne d’autre, même si la presque totalité de la population désapprouve son comportement particulier.”

      Je peux donc très bien désapprouver un point de vue particulier, sans exiger qu’on le fasse taire!

      Et d’ailleurs, dans ce présent billet, je dis ceci: “vous pouvez très bien éructer ici les mêmes arguments que je lis ad nauseam dans la blogosphère et dans les journaux torchons propagandistes depuis le début de ce débat.”

      Je n’empêche donc personne de le faire. Mais il pourrait y avoir des insultes si ça arrive.

      Alors, j’aimerais qu’on réponde à cette question fondamentale qui est complètement évacuée ou presque de ce débat.

      Au fait, votre avatar est très joli!

  2. Merci bien, je désirais seulement apporter une réflexion au sujet de ce qu’est la tolérance. Car quelqu’un de réellement tolérant selon moi n’insulte pas les autres lorsqu’il est en profond désaccord avec eux. Je comprends vos explications, en passant,dans l’extrait ci-dessous : cette question fondamentale qui est complètement évacué , évacué s’écrit ainsi : évacuée.

    Pour répondre à votre question, je crois que dans sa logique laveuse de cerveaux désirant contrôler chacun de ses robots, l’État devrait absolument obliger ces sujets à répondre au questionnaire de recensement.

    1. Oups, quelle faute stupide! Merci! 🙂

      “je désirais seulement apporter une réflexion au sujet de ce qu’est la tolérance. Car quelqu’un de réellement tolérant selon moi n’insulte pas les autres lorsqu’il est en profond désaccord avec eux.”

      Vous avez bien fait de le souligner! 🙂

      “je crois que dans sa logique laveuse de cerveaux désirant contrôler chacun de ses robots, l’État devrait absolument obliger ces sujets à répondre au questionnaire de recensement.”

      😉 Absolument d’accord!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: