À Beacon, New-York, on y interdit les…machines à boules!

Certains étatistes trouillards me bannissent de certains blogues parce que je critique trop, alors je permute ma teneur vitriolique pour diverger vers une atmosphère plus feutrée et voici donc une chronique jovialiste étatiste en ce jour d’hui!

J’ai toujours trouvé que, contrairement à l’État, aux taxes, au capitalisme, aux Farces Armées Terroristes Cacanadian et à Jean De La Charogne qui sont tous de très bonnes choses, les machines à boules étaient un fléau social qu’il fallait combattre à tout prix! Qu’à cela ne tienne, la ville de Beacon dans l’État de New-York a pris des moyens législatifs vigoureux afin d’éradiquer ce cancer sociétal et de combattre la corruption de sa jeunesse! Il y a très longtemps, cette ville a banni les machines à boules de son territoire! Bravo! Voilà une ville responsable qui prend à coeur la santé mentale de ses citoyens! Et en plus, il y a un corps policier qui a appliqué vigoureusement cette vieille loi géniale sans se poser des questions, n’est-ce pas mon cher Louis?

Quand je lis une telle nouvelle, je frétille comme une anguille transpercée d’une aiguille en constatant à quel point l’État est un outil efficace pour protéger sa populace contre elle-même! Que c’est mardeveilleux, n’est-ce pas? Non mais arrête de chiâler, fais comme ceux qui te bannissent pis cesse de te poser des questions mon cher David, sale anar à marde! 😉

Dommage que la ville de Bordeaux en France n’ait pas banni les machines à boules, car s’il existait une telle réglementation là-bas, Labeaume Le Roi les aurait bannies illico de SA ville de Culbec City, et mon bonheur aurait été tellement immense que je vous aurais exhorté de voter pour ce mardeveilleux Démago-Maire lors de la prochaine élection son prochain couronnement!

Voici l’article que j’ai trouvé à ce sujet:

New York town bans pinball

‘The fine is a thousand dollars a day or jail’

BEACON, N.Y. (CNN) – A trip to an arcade filled with classic pinball machines and other games might sound like a fun way to spend a hot, summer day. But in one New York town, arcades are illegal, and one small business owner has been told to close his doors.

Sixty miles north of New York City, Beacon prohibits any type of pinball or video arcade, even the vintage kind from the ’50s and ’60s. Fred Bobrow is the owner of Retro Arcade Museum. Eighteen months after opening his doors, he says he was ordered to shut them.

“It turns out that they were able to prevent me from operating by enforcing an arcane law that bans pinballs in the town of in the towns of Beacon. Pinball arcades. And the fine is a thousand dollars a day or jail,” Bobrow explained.

Beacon isn’t the only city to have outlawed pinball. Believe it or not, the game was banned from the early 1940s to the mid-’70s in most of America’s big cities, including New York, Los Angeles, and Chicago. Lawmakers believed pinball was a mafia-run racket and a waste of time for impressionable youth.

“Arcades in the ’70s may have represented something, you know, maybe, that a community wouldn’t want on their main street, or that it would attract a bad, you know, kids or whatever,” said George Mansfield, Beacon, N.Y. City Council.

Many local officials insist Bobrow’s retro arcade museum is a good fit with Beacon and believe this unique business, part museum and part entertainment center, has the potential to draw visitors to the area. For the past two months, the Beacon City Council has been considering a change in the law.

“Uh, the legislative process really does take its time and council’s really looked very closely at all of the letters of the law, and look ahead to the future. It’s a process that usually can’t be done very quickly because we want to do it right, rather than do it right away,” said Steve Gold, Beacon mayor.

But movement to rewrite the law has been slow, and could come to late to save one pinball wizard and his business.

Advertisements

13 responses

  1. Euuh… C’est quoi qu’il y a de si mal aux machines a boules?

    1. Ah laissez faire je viens de voir sarcasme dans les tags… J’ai l’air intelligent la.

      1. Au contraire, de cette façon, vous avez encore mieux compris que ça n’avait aucun sens! Très bien! 🙂

  2. @ David, j’espère que tu es parleras. Le Canada est vraiment un pays de cul au niveau de la liberté d’expression!

    http://www.canoe.com/infos/societe/archives/2009/11/20091114-063709.html

    http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2009/11/20091114-063708.html

    PS. Son procès débute dans quelques jours. Appuyons Remy Couture!

    1. Merci pour l’info! Si c’est juste pour une question de corruption des moeurs, c’est ridicule!

      Et à ce je sache, il n’y a aucune violence non-consentie par les acteurs. Si j’en parle, tu n’apprendras pas grand-chose mais quand même.

      C’est quand le procès?

      1. Le procès sera en novembre finalement. C’est bel et bien à cause de l’article 163 du code criminel canadian (qui mérite d’être ré-écrit au complet) datant de 50 ans.

        Pour plus de détails: http://tva.canoe.ca/emissions/tvaendirect/extraitvideodujour/86701.html

        Cliquez sur la photo.

        Groupe Facebook d’appui à M.Couture:

        http://www.facebook.com/home.php?ref=logo#!/pages/Accuse-a-la-cour-criminelle-pour-de-la-fiction/169071977598

        Ça ira certainement jusqu’en Cour Suprême car la Police va vouloir s’entêter pour ne pas perdre la face…

        1. Plus j’en sais, plus c’est révoltant! Merci beaucoup!

          Il semble bel et bien que ça soit en novembre.

  3. En 1998-1999, le CRTC obligait TSN à censurer WWE Raw is War (de la fiction). Quel grand pays de libertés…

    D’ailleurs, malgré le virage familial (PG) de WWE Raw, le show est toujours diffusé à 21h15 avec 15 minutes de délai au Canada par crainte du CRTC…

    1. J’étais au courant. C’est très ridicule, en effet! Non, mais qu’on abolisse le CRTC (sauf peut-être un distributeur de fréquences), bordel!

      Je ne regarde plus tellement WWE RAW ces temps-ci.

  4. On interdit les arcades dans certaines municipalités, cela tout comme les stands à hot dog en plein air qui sont très rares à trouver à Montréal ou à Québec mais monnaie courante dans les autres villes Nord-Américaines!

    Pour le CRTC, encore un autre organisme qui sert à grossir les lobbies sous une base étalo-protectionniste. Le plus ironique est que certains nationalistes Québécois veulent simplement cloner cet organisme et le mettre dans leur «nation» ce qui va amener les mêmes problèmes!

    1. “On interdit les arcades dans certaines municipalités, cela tout comme les stands à hot dog en plein air qui sont très rares à trouver à Montréal ou à Québec mais monnaie courante dans les autres villes Nord-Américaines!”

      Ce qui est tout aussi stupide!

      “Pour le CRTC, encore un autre organisme qui sert à grossir les lobbies sous une base étalo-protectionniste. Le plus ironique est que certains nationalistes Québécois veulent simplement cloner cet organisme et le mettre dans leur «nation» ce qui va amener les mêmes problèmes!”

      La position du PCul m’exaspère dans ce dossier! Bande de cons!

  5. Soon every move we make will be policed. Wait. . . it kind of is already.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: