Manifestation d'appui à Rémy Couture le 13 octobre à Montréal

Ce n’est pas une blague, la mise à l’index des oeuvres d’art trop irrévérencieuses et la répression de leurs auteurs est de retour au Culbec! Le cas de Rémy Couture, accusé au criminel pour des oeuvres fictives, est un exemple majeur de ce triste constat.

Le 13 octobre au Palais de Justice de Montréal, se déroulera la comparution de Rémy Couture à 9 heures am, à la salle 4,06. Une manifestation se tiendra par la suite de 13 heures à 15 heures devant le Palais de Justice.

Malheureusement, je ne serai pas là en raison du fait que je suis à Québec et que je suis très occupé présentement. Honte à moi, je le sais! J’invite les artistes, les libertariens et les anarchistes, particulièrement ceux de l’UCL, à se joindre à ce mouvement en faveur de la liberté d’expression.

En ce qui concerne les crottés du Black Block, restez chez vous et masturbez-vous à la place, vous êtes des indésirables et des traîtres soutenant la police, on le sait encore plus depuis les arrestations massives au G8-G20! De plus, je félicite l’animateur de l’émission “Maurais Live” à CHOI Radio X, Dominic Maurais, d’avoir appuyé publiquement Rémy Couture à son émission de ce matin. Rarement je vais encourager CHOI Radio X, mais dans ce dossier, j’appuie cette station de radio!

En terminant, voici la lettre du cinéaste Robert Morin au CON-stable Fournier de la SPVM concernant ce dossier:

Montréal, le 1er octobre 2010

Lettre au constable Fournier
SPVM

Cher monsieur,

Je sais bien que vous ne faites pas les lois, mais que vous êtes plutôt responsable de les faire appliquer. Et c’est pour ça que je vous écris : parce que c’est dans l’application des lois qu’il faut faire preuve de jugement et faire la différence entre le règlement et le bon sens.

Mon propos porte sur l’art. Et j’espère qu’il pourra vous aider en ce qui a trait au dossier de Remy Couture.

L’art avant tout sert à distraire. Il permet de nous évader momentanément du quotidien, au même titre que le sport. Il peut nous faire réfléchir à des sujets que le sport n’aborde pas. Mais la réflexion en soi, sérieuse ou légère, est toujours une forme d’évasion. En aucun cas, il ne peut influencer les masses. L’Histoire n’a pas retenu de mouvements sociaux ou politiques dus à l’art. (note de David: je ne suis pas d’accord avec cette dernière affirmation) Certes, il accompagne les peuples dans leur évolution respective. Il corrobore les frustrations et les questionnements des sociétés, comme le fait le sport de masse à sa façon. Rarement, en revanche et contrairement aux partisans des sports de masse, les amateurs d’art poussent-ils l’enthousiasme jusqu’à déferler dans les rues des villes en saccageant parfois le bien privé ou public au passage.

Il faut bien le reconnaître : s’il est impensable de punir les sportifs en fonction des dommages causés par certains de leurs partisans, pourquoi devrions-nous punir des artistes en fonctions des dommages que certains admirateurs détraqués pourraient causer inspirés par leurs œuvres?

Si telle est la logique, les autorités devraient en priorité s’attaquer à des secteurs de l’activité humaine qui offrent beaucoup plus de matière aux détraqués potentiels. Le secteur de l’automobile pourrait ainsi facilement faire l’objet de censure.

J’essaie ici d’expliquer, constable Fournier, que l’art est un canal entre un auteur unique et un spectateur unique. Une activité intime qui peut conforter ou déranger. Chaque spectateur exerce de ce fait sa propre censure en ce qui a trait aux sujets qui lui déplaisent ou qui lui sont indifférents. En aucun cas, cette responsabilité ne doit lui être enlevée, ne serait-ce que pour respecter sa liberté et son intelligence. Et puis les tueurs en série n’ont pas besoin de voir des tueurs en série à l’écran pour tuer en série; ils ont cette déviation en eux et depuis la nuit des temps, bien avant l’invention du cinéma et des effets spéciaux. C’est même simpliste de supposer que leur déviation puisse être le produit d’une œuvre d’art.

Pour voir les choses en face et dans les normes de nos constitutions, l’acharnement des autorités dans le cas de Rémy Couture est injustifié et inutile, une perte d’énergie totale. Aussi je vous demanderais d’intercéder auprès de vos chefs de manière à ce que la poursuite dont il fait l’objet soit abandonnée le plus tôt possible.

Veuillez agréer, monsieur, à l’expression de mes sentiments les meilleurs,

Robert Morin

Cinéaste

Advertisements

16 responses

  1. L’histoire est ridicule, la loi l’est tout autant et que dire du jugement de ceux chargés de l’appliquer…

    Je ne pourrai pas être présent mais je suis de tout coeur avec M. Couture.

  2. “L’art avant tout sert à distraire. […] En aucun cas, il ne peut influencer les masses. L’Histoire n’a pas retenu de mouvements sociaux ou politiques dus à l’art.”

    Oooooh Tabarnak! Il a pas réfléchi avant d’écrire ce passage.

    1. J’accepte l’idée que l’art sert à distraire, mais le reste de ce passage est une connerie, en effet!

    2. Il s’agit d’un idéal, c’est évident. Sans doute que la moitié seulement des oeuvres d’art de l’histoire de l’humanité n’ont servi qu’à distraire. Le reste des oeuvres avaient une fonction particulière, qu’elle soit religieuse, idéologique (au sens large), informatif, etc. Et une oeuvre qui ne soit pas engagée à première vue peut le devenir, comme un film censuré de Rémy Couture, par exemple!

      La théorie de l’art pour l’art est assez récente.

      Note: j’ai oublié de me déconnecter de mon compte de blogue littéraire pour mon premier commentaire, désolé.

      1. Bof, y a rien là, je t’avais déjà reconnu! 😉

        C’est l’idéal, mais l’art peut avoir des motivations beaucoup plus profondes.

        “Et une oeuvre qui ne soit pas engagée à première vue peut le devenir, comme un film censuré de Rémy Couture, par exemple!”

        Bien dit! Ça peut créer des révolutions sociales sans intention préalable.

  3. Pourquoi en profiter pour basher le Black Block qui n’a de toute façon rien à voir là-dedans? Je doute que tu ais déjà lu sur le sujet de toute façon. Dupuis-Déri à ce sujet est très pertinent (comme sur bien d’autres).

    Je ne pourrai pas être là, mais j’espère que les accusations vont tomber.

    1. J’ai lu en partie (environ la moitié) ce que Dupuis-Déri a écrit là-dessus mais je devrais le lire au complet. Bien que je ne soie pas d’accord avec tous les moyens utilisés par les Black Blocks, je suis d’accord en majeure partie avec leurs motivations. Mais ce n’est pas les Black Blocks que nous avons vus dernièrement, j’appelle ça du vandalisme d’adolescent (et encore là, j’insulte les ados quand je dis ça, je sais!). Et mon blogue ne s’adresse pas seulement aux anars.

      J’ai l’impression que les accusations vont tomber, à moins d’un fait nouveau en dehors de tout ce qu’on sait présentement.

  4. Je suis arrivé un peu en retard au rassemblement et là je viens de revenir chez moi. C’était bien ordinaire, mais il y avait pas mal de gens costumés. En arrivant, j’ai entendu des bourgeois discuter sur le parvis du Palais de Justice. “Si ces gens-là avaient vu les vidéos, ils ne seraient pas là en train de manifester.” Le moment fort semble avoir été quand Martineau s’est emmené pour tourner une entrevue.

    Si j’avais eu ma caméra, j’aurais pris des photos et j’aurais fait un petit reportage. Mais les hosties de porcs me l’ont volée à Toronto.

    1. Ordinaire dans le sens du peu de manifestants, ou de l’ambiance?

      “« Si ces gens-là avaient vu les vidéos, ils ne seraient pas là en train de manifester. » ”

      Alors, que ces crétins se plaignent à la SQ contre Podz, le réalisateur des 7 jours du talion!

      1. L’ambiance. Les manifestant-e-s avaient l’air d’être bien sympathiques.

  5. “De plus, je félicite l’animateur de l’émission « Maurais Live » à CHOI Radio X, Dominic Maurais, d’avoir appuyé publiquement Rémy Couture à son émission de ce matin. Rarement je vais encourager CHOI Radio X, mais dans ce dossier, j’appuie cette station de radio!”

    je comprend pas pourquoi tu appuierait une station de radio alors que c’est l’animateur qui porte ses propos? c’est pas un peu comme dire que tu appui IGA parce que le boucher y’é cool et il te fait des rabais sur le steak haché? tika. je ne suis pas au courant de ce qui se passe avec l’histoire présenté, mais sa ressemble à la bullshit habituelle de notre magnifique système juste et équitable.

    😉

    1. Je disais ça aussi parce que les gens de cette station de radio sont d’accord avec mon point de vue dans ce dossier.

      Mais comprends-moi bien, c’est rare que je donne un tel appui à eux!

  6. bon je viens de lire l’article sur canoe… j’ai le gout de dire que; tans mieux, à steur on vas juste faire des films avec des vrai crimes. gouvernement (et) capitalistes, tenez vous tranquille parce que on vas faire la piasse à faire des films de vous!

    1. hahahaha! Bien dit! 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: