La véritable explication du "manque criant de ressources" au SPVM

C’est la panique à Montreal! Il semblerait que leur Sévice de Peau-lisse pleine de pisse (SPVM) manque de moyen$$$$ pour accroître leur répression. Voici un extrait de cet article:

Plus de 2500 policiers de Montréal ont marché dans les rues de la ville, mercredi, et avaient tous le même message à passer : «Monsieur le maire, assez c’est assez !».

Ils demandent au maire Gérald Tremblay un meilleur financement pour le Service de police de la ville de Montréal (SPVM).

C’est la plus grande manifestation du genre en 18 ans, la dernière remontant à 1992. Les policiers ont déploré un «manque criant de ressources» qui les empêche, selon eux, d’assurer adéquatement la sécurité de la population.

«Il y a des dossiers en attente de traitement, des plaintes de fraude en attente de traitement, des victimes d’agressions sexuelles qui n’ont pas de traitement», a lancé le Yves Francoeur, le président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal.

Je suis entièrement d’accord avec le dernier paragraphe, c’est vrai que le traitement des crimes est affreusement inadéquat et beaucoup trop lent au SPVM, ce qui affecte beaucoup la sécurité des citoyens. Cependant, le problème n’est pas le manque de financement du SPVM. D’ailleurs, une chance pour les policiers de Montreal que la Ville manque de moyen$$$$, puisque si la Ville était aussi riche-riche-riche que Culbec City, ça leur coûterait des millions$$$ d’argent volé aux CONtribuables pour combattre ces fléaux sociétaux pandémiques que sont l’échange de pourriels et la masturbation avec des vidéos et des photos pornos! 😉

En fait, la véritable explication, c’est que le SPVM a beaucoup trop de non-crimes à traiter…

Advertisements

4 responses

  1. Des non-crimes comme : des papiers à remplir pour justifier à leur supérieurs l’essence, l’usure des pneus, le nombre de citoyens croisés ou rencontrés ?
    Ou encore mieux, se positionner dans des trappes à tickets et faire de la répression pour des gens qui roulent à 70 sur des BOULEVARDS qui ont des limites de 50km/h.
    Bureaucratie, quand tu nous tiens…

    1. ou la guerre contre les drogues…ou contre la prostitution adulte…

  2. Ils n’ont qu’à courir un peu moins après les jeunes et affecter leur personnel à d’autres tâches. Ils pourraient aussi économiser de larges sommes en arrêtant d’envoyer l’escouade anti-émeute à tout bout de champ lors de manifs d’écoliers/ères. On pourrait aussi embaucher plus de travailleurs/euses sociaux et travailleurs/euses de rue, ça contrerait beaucoup mieux la délinquance et ils/elles coûtent moins cher en salaire…

    1. Bien dit, mais ça n’arrivera pas! 😦

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: