Monthly Archives: May, 2011

Saga DSK et Colisée: réponses à Papitibi et à Martin

Je vous recommande de lire cet excellent billet de Papitibi sur l’affaire DSK. Sur le fond des choses, je partage son opinion, mais il semble que l’auteur ne soit pas tellement d’accord avec moi sur la forme.

Mais d’abord, je vais répondre en partie à ce commentaire de Martin. Voici l’extrait sur lequel je veux insister:

Pendant que Gendron défend un violeur…

Pas un mot sur le Colisée corpo-fasciste de Nabeaume!

Pas un mot sur l’attaque contre la démocratie et la liberté avec le projet de Loi privée de Agnès Maltais (une péquiste)!

D’abord, je ne défends pas un violeur, je défends le droit à la présomption d’innocence d’un présumé violeur, nuance…

Néanmoins, j’accepte sa critique dans le sens où j’aurais pu insister un peu plus sur ces sujets.

Au sujet du nouveau Câlissée de Culbec City, je suis absolument contre un nouvel amphithéâtre financé avec une si grosse proportion d’argent provenant des CONtribuables (et même si ce montant d’argent était petit, mais bon…), encore plus de cette façon-là. Mais bon, étant donné qu’on a accepté de financer le bol de toilette olympique à Montreal (au moins, contrairement à ce Stade, l’entente de Nabeaume avec PKP contient une part de fonds privés, mais cette part est ridiculement faible!) pour des coûts encore plus astronomiques, tout est permis maintenant!

En ce qui concerne la loi anti-poursuites présentée par Nabeaume et le PCul (ça a ben l’air que ces caves-là n’ont pas encore appris les leçons de la dernière déconfiture du Bloc), j’estime que de bafouer le droit fondamental de poursuivre un État pour une illégalité présumée dans l’octroi de ses contrats (même si les motifs de Denis De Belleval me semblent douteux) est tout simplement inacceptable dans une société qui se prétend supposément “démocratique” et “libre”.

J’espère que le PCul, l’ADCul et les deux députés indépendants ex-adéculistes changeront leur fusil d’épaule et que Khadir restera campé sur son opposition, car, à part le Roi Napoléon Nabeaume, le seul parti qui peut sortir gagnant d’un tel vote unanime et récolter tout le crédit est celui qui a donné le gros cadeau de 200 millions de dollars à Régis, i.e. la charogne soi-disant libérale du Premier Sinistre Jean De La Charogne!

Le reste de ce billet a pour but de répondre à ce commentaire de Papitibi concernant mon billet précédent. Alors, comme d’habitude, voici des extraits de son commentaire, suivi de mes réponses pour chaque extrait.

Sur le point (1), je suis trop peu documenté sur la carrière du ministre DSK, mais pour ce qui est de son passage au FMI, je retiendrais plutôt qu’il a fait avancer les choses en faveur des pays émergents et des pays débiteurs; je refuse de le tenir responsable de la force d’inertie qu’exercent les structures du FMI sur ses dirigeants les plus progressistes.

Je ne nie pas que DSK ait possiblement accompli un boulot raisonnable au FMI. Mieux encore, il est même possible qu’il était de bonne foi dans l’exercice de ses fonctions. Sauf qu’en tant que patron du FMI, il dirigeait une organisation criminelle. Donc, DSK était un criminel avant même son arrestation. On peut en dire autant pour sa carrière politique, même si à sa décharge, il n’était pas le Premier Sinistre ni le Président d’une organisation criminelle connu sur le nom de “République Française”…

Pour le reste, ouf. Que de clichés et d’idées reçues! Ceci, par exemple: « il y a un nombre si élevé de femmes qui ont des préférences sexuelles à l’endroit des hommes violents »

Où est le problème? Je n’ai fait qu’exposer un fait. De la même façon que beaucoup d’hommes ont des préférences sexuelles pour les connes minces avec des seins refaits, il y a beaucoup de femmes qui ont des préférences sexuelles à l’endroit des hommes violents. Et alors?

Et cette hérésie, inexcusable: « IL EST ÉVIDENT QU’IL NE PEUT PAS Y AVOIR DE COMPASSION ENVERS LA VICTIME PUISQUE LA PRÉSOMPTION D’INNOCENCE FAIT EN SORTE QU’IL N’Y A PAS DE VICTIME PRÉSENTEMENT DANS CE DOSSIER! »

Si jamais DSK est déclaré coupable ou plaide coupable, il sera possible pour tous ceux qui ignorent présentement les faits entourant cette cause (i.e. presque tout le monde, moi inclus!) d’exprimer leur compassion à l’endroit de la victime, pas avant! Mais de pleurer prématurément sur le sort de la victime équivaut à renier le droit à la présomption d’innocence de DSK. Et là, je ne peux pas accepter une violation flagrante du droit à la présomption d’innocence sans m’indigner! Peut-on compatir avec les vraies victimes de viol et d’agression sexuelle, à la place?

Tu crois vraiment que la « victime » non encore confirmée n’est qu’une création de l’esprit?

Présentement, oui! On verra au fil du temps si son statut de victime est réel ou pas…

Tu crois qu’elle ne va devenir une « victime » qu’au moment ou le verdict de culpabilité va tomber (si tel est le cas)?

Dans les faits, oui! Présentement, elle est une présumée victime, pas une victime.

Et tu crois alors que sa douleur de victime sera rétroactive au moment de l’agression, si DSK était trouvé coupable?

Non, car si DSK est vraiment coupable, cela voudra dire qu’elle était réellement une victime.

Ce n’est pas pcq DSK demeure présumé innocent que tu dois présumer qu’il n’y a pas de victime, batême!

Au fil du temps, il est possible que cette dame soit une vraie victime, mais PRÉSENTEMENT, IL N’Y A PAS DE VICTIME, il y a seulement une victime présumée!

Tu peux marcher et mâcher de la gomme en même temps? Bon, bin alors tu peux tout à la fois accepter le principe de la présomption d’innocence de DSK, et accepter de compatir à la souffrance de la dame.

Il n’y a pas de contradiction entre marcher et mâcher de la gomme, alors que de prétendre que la dame est une victime est une violation du droit à la présomption d’innocence de DSK.

Si je comprends bien ton raisonnement, les services sociaux ne devraient pas s’occuper de la « victime » alléguée et ils devraient la laisser croupir dans cette prison intérieure que constituent ses souffrances (physiques? psychologiques?) et ce, tant et aussi longtemps qu’il n’aura pas été trouvé coupable (if ever)?

Je souhaite ardemment que la dame en question, si elle est réellement une victime, reçoive beaucoup d’aide de la part des sévices sociaux, de la police, du bureau du procureur général, de ses amis et de sa famille, i.e. de la part de ceux qui connaissent vraiment le dossier. MAIS CE N’EST PAS À DES GÉRANTS D’ESTRADE QUI NE SAVENT PRESQUE RIEN COMME MOI, MES LECTEURS, LES JOURNALEUX, LES BLOGUEURS, LES POLITICIENS ET À PEU PRÈS TOUT LE MONDE DE SE DRAPER SOUS LEUR SENSIBLERIE INFANTILE ET DE PLEURNICHER SUR LA PÔÔÔÔÔÔVRE VICTIME IMAGINAIRE!

Saga DSK: pour le moment, il n'y a pas de victime…sauf peut-être Anne Sinclair!

Ce billet expose mon opinion sur la saga Dominique Strauss-Kahn (DSK). Quelques points ont attiré mon attention:

1) En tant qu’ex-politicien et directeur des Fourreurs Mafieux Inter-capitalistes (FMI), DSK était déjà un criminel AVANT d’être arrêté. Alors, d’une certaine façon, l’arrestation d’un tel corpocrasseux est une bonne nouvelle pour le PS Français! 😉

2) Il m’apparaît indécent qu’un accusé PRÉSUMÉ INNOCENT, peu importe qui il est, subisse un tel salissage médiatique, sous couvert du prétexte fallacieux de la sacro-sainte “transparence de la justice”. J’en ai marre de cette crisse de justice-spectacle qui n’est là que pour générer du profit pour les médias, pour faire accroître la répression policière et judiciaire, et pour rendre coupable les innocents.

3) DSK ne savait pas qu’il allait se faire arrêter au moment d’aller prendre son avion pour la France. En fait, s’il l’avait su, il aurait réussi à s’en tirer, judiciairement parlant.

4) Certains idiots ont fait le lien entre sa vigoureuse réputation de “coureur de jupons” et son agression sexuelle présumée. Désolé, mais la quasi-totalité du temps, les violeurs sont des hommes possessifs et des jaloux maladifs, ce qui est tout le contraire d’un coureur de jupons. Personnellement, même je n’exclus pas totalement cette possibilité, je n’ai jamais entendu parler d’un coureur de jupons qui, subitement, devient un violeur. Mais bon, tout est possible, et peut-être que DSK n’est pas un si grand coureur de jupons que certains le prétendent…

5) D’autres crétins font le lien entre ses grandes qualités de “séducteur” et son agression sexuelle présumée. Même si la grande majorité des séducteurs ne sont pas des hommes violents, il y a certes de nombreux séducteurs qui deviennent des batteurs de conjointes après quelque temps (Bertrand Cantat, par exemple), ce qui explique en partie pourquoi il y a un nombre si élevé de femmes qui ont des préférences sexuelles à l’endroit des hommes violents. Mais un séducteur, par définition, SÉDUIT sa prochaine conquête AVANT de la baiser. Encore une fois, même je n’exclus pas totalement cette possibilité, je n’ai jamais entendu parler d’un séducteur qui est devenu subitement un violeur. Au contraire, la quasi-totalité des violeurs sont de très mauvais séducteurs qui évacuent leurs frustrations sexuelles par le viol. Depuis quand un séducteur violerait sa conquête avant de la séduire? Tout ça me semble confus! Néanmoins, encore une fois, tout est possible, et peut-être que DSK n’est pas un si grand séducteur que certains le prétendent…

6) Plusieurs membres de l’élite drouatiste étatiste font appel au concept imaginaire de la “compassion envers la victime”, comme si une victime existait dans ce dossier. Mais pire encore sont les fémi-favoritistes qui embarquent dans ce jeu répressif. POURTANT, IL EST ÉVIDENT QU’IL NE PEUT PAS Y AVOIR DE COMPASSION ENVERS LA VICTIME PUISQUE LA PRÉSOMPTION D’INNOCENCE FAIT EN SORTE QU’IL N’Y A PAS DE VICTIME PRÉSENTEMENT DANS CE DOSSIER!

Si jamais DSK plaide coupable ou qu’il est déclaré coupable, on pourra alors commencer à exprimer de la compassion envers la victime, pas avant! Mais en attendant, peut-on attendre d’en connaître un peu plus sur les faits avant de trop se prononcer?

Pour le moment, même si on suppose que DSK avait réellement baisé avec sa victime présumée, il n’y a pas de victime dans ce dossier…à part peut-être  sa conjointe Anne Sinclair qui est possiblement une autre de ces trop nombreuses femmes naïves qui ont cru à la fidélité conjugale…

Désolé de vous décevoir mesdames, mais…c'est moi! (ceci n'est pas une promo pour Marie Mai)

Des liens entre Jean Charest, les fascistes, les islamistes radicaux, les communistes, la gau-gauche du Plateau, les séparatistes et les anarchistes?

 

Ce que vous venez tout juste de lire vous choque? Pourtant, cela traduit une certaine réalité. Le 3 février dernier, la Présidente de la Commission Jeunesse du Parti Libéral du Québec, Maripier Isabelle, s’est fait prendre en photo à la droite (heureusement qu’elle n’était pas à sa gauche parce que sinon, j’aurais encore plus grimpé dans les rideaux!) d’un très peu illustre crotté anarchiste et séparatiste dont sa coupe de cheveux ferait pâlir d’envie les boneheads néo-nazis, un certain David Gendron!

Ce qui est encore plus scandaleux, c’est que ce vandale en puissance se fait un point d’honneur de soutenir les terroristes islamo-fascistes, de la même façon que la clique de gau-gauche du Plateau, en discréditant la bataille pour notre liberté conduite par nos valeureux soldats en Afghanistan!

Étant donné que la coupe de cheveux de David Gendron ressemble à celle d’un bonehead néo-nazi, qu’il soutient les islamo-fascistes dans leurs crimes terroristes et que la séparation du Québec est une idéologie fasciste, sa parenté idéologique avec les fascistes ne fait aucun doute!

De plus, sachant que le régime génocidaire de l’Union Soviétique (en passant, ce sont seulement les Occidentaux qui ont libéré l’Europe des Nazis, bien sûr!) a été créé en majeure partie par les anarchistes, les accointances communistes radicales de David Gendron ne font aucun doute!

Bref, David Gendron est un dangereux militant anarchiste radical à la solde des séparatistes, des fascistes, des islamistes radicaux, des communistes et de la gau-gauche du Plateau, la Présidente des Jeunes Libéraux a l’outrecuidance d’accepter de se faire prendre en photo, copain-copain avec ce salopard anarchiste et séparatiste, et Jean Charest nous démontre son piètre leadership en consentant à cette mascarade ourdie par une de ses militantes subalternes les plus importantes!

L’agenda caché de Jean Charest est de plus en plus clair! Si Jean Charest est à la solde des islamo-fascistes comme Québec Solidaire, qu’il nous le dise!

———————————————————-

BON, BON, BON, ASSEZ DE CONNERIES À LA ÉRIC DUHAIME, mon thérapeute me dit que ce n’est pas bon pour ma santé mentale 😉 et je ne suis pas associé de quelque façon que ce que soit à Jean Charest, ne vous inquiétez pas!

Par contre, cette photo existe vraiment. La voici! Mesdames, préparez-vous à vomir!

Voici l’identité des personnes figurant sur cette photo, de droite à gauche:

 -Sylvain Dessy, Directeur des études graduées du Département d’Économique: je le remercie énormément de m’avoir fait confiance dès mes débuts en septembre 2009.

-Guy Lacroix, Directeur du CIRPÉE, le centre de recherche qui a accordé la bourse: un gros merci à lui aussi et aux autres membres du comité de sélection.

-Moi-même: j’ai vraiment fait exprès pour laisser Maripier se placer à ma droite! Désolé de vous décevoir mesdames, mais il s’agit bel et bien de moi-même!

-Maripier Isabelle, Présidente de la Commission Jeunesse du Parti Libéral du Québec.

Emmanuelle Picher: un genre de talent fou dont on ne rencontre que très peu souvent dans une vie. La meilleure de toutes mes collègues!

-Alexandre Desmeules: Il a le même directeur de recherche que moi. 🙂

-Trois autres personnes qui ne sont pas très importantes pour moi ici, dont le recteur pro-augmentation des frais de scolarité, Denis Brière.

Félicitations aussi à Jonathan Morneau-Couture, absent sur la photo, et aux boursiers du doctorat!

Merci particulièrement à Arnaud Dellis, mon directeur de recherche, qui m’a soutenu énormément ces deux dernières années. Si je n’avais pas suivi son cours de Théorie des Prix I à l’hiver 2009, rien de tout ça ne se serait produit!

Finalement, merci à ma famille et à une lectrice de ce blogue qui ont fait en sorte que tout ça est possible! 🙂 🙂

Guerre Khadir-Duhaime: la réplique de Khadir (à titre d'archive personnelle)

À titre d’archive personnelle, voici l’intégral de l’article écrit par Taïeb Moalla (au cas où ça disparaîtrait à nouveau 😉 ) concernant la réponse d’Amir Khadir, chef de Culbec Suicidaire, à ce billet d’Éric Duhaime concernant son père, le très anti-capitaliste 😉 Jafar Khadir.

Des accusations «complètement ridicules» -Amir Kadhir

Taïeb Moalla

16/05/2011 11h52

 

S’agissant du Plan Nord, un expert de l’Université Laval ainsi que le député de Québec solidaire, Amir Khadir, jugent « farfelues » et « complètement ridicules » les accusations du chroniqueur Éric Duhaime.

«C’est comme si on disait qu’une couturière québécoise qui utilise du tissu concurrençait directement le fermier égyptien qui produit du coton. Il faut vraiment chercher très loin pour dire que ce sont des concurrents».

C’est l’image qui est immédiatement venue à l’esprit de Kostas Fytas, professeur en exploitation minière à l’Université Laval, en lisant la chronique d’Éric Duhaime, publiée dans le Journal de vendredi.

Selon M. Duhaime, les critiques virulentes du solidaire Amir Khadir au sujet du Plan Nord ne sont pas innocentes. Elles seraient liées à la nature de l’entreprise dont le père du député est un des principaux actionnaires. Jafar Khadir est d’autre part un des principaux contributeurs financiers de Québec solidaire. En 2008, il prêtait 50 000 dollars au parti. En plus, trois importants dirigeants de l’entreprise paternelle, Metalliage, ont également contribué à hauteur de 6630 $ à Québec solidaire au cours des dernières années, écrit le chroniqueur.

« Son père Jafar est le deuxième actionnaire (le 14e, selon Québec solidaire) du plus important transformateur de ferraille en ferrotitane au Canada, Metalliage. L’entreprise exporte aux aciéries canadiennes et américaines un composé de fer et de titane utilisé notamment par l’industrie automobile. Elle concurrence donc directement les compagnies qui exploitent des mines de fer dans le Nord québécois », explique M. Duhaime dans son article pamphlétaire.

Le professeur Fytas assure pourtant que « ce n’est pas du tout la même chose. Les mines vont prendre le minerai et sortir le concentré pour avoir de l’acier. Ce n’est pas la même nature de production que celle d’une compagnie qui transforme du fer recyclé. S’ils sont concurrents, c’est très indirect », croit-il.

La métaphore de l’imbécile

Interrogé par le Journal, Amir Khadir a qualifié les accusations du chroniqueur du Journal de « complètement ridicules ». « Il utilise des arguments alambiqués pour atteindre ma crédibilité. Ce n’est pas très sérieux », a insisté le député. Tout comme le professeur Fytas, le député juge que son père ne peut pas être en concurrence avec les mines de fer du Grand Nord. « C’est même le contraire, jure-t-il. Les additifs utilisés dans la fabrication du ferrotitane, comme le molybdène ou le titane, servent à rehausser la qualité de l’acier. Ça stimule le marché de l’acier et ça fait même l’affaire des mines de fer ! »

Malgré ces précisions, M. Khadir dit rêver d’un monde où des entreprises comme celle de son père n’existeraient pas et où « on sortirait de la logique de production de masse ». Après avoir dû fournir de nombreux détails techniques au Journal, M. Khadir a signalé que la situation lui rappelait un proverbe iranien, selon lequel « ça prend un imbécile pour jeter une pierre dans un puits, mais ça prend 50 sages pour aller la chercher ».

Jouons à "méchant, stupide ou fou à lier"!

Je n’ai aucun problème à me faire tagger par un blogueur mais, par principe et par absence d’intérêt, je ne tagge personne à partir de ce blogue. Merci tout de même à François Tremblay pour m’avoir proposé ce jeu très intéressant. Ça fait changement de la politique! 🙂

Alors, je vous propose un jeu. Je vais citer des extraits de textes écrits par 3 individus que j’ai déjà respectés, et vous décidez si chacun de ces extraits est “méchant”, “stupide” ou “fou à lier”. Et si ça vous tente, faites la même chose que moi dans votre blogue ou ici. De plus, j’ai deux autres extraits pour vous.

Voici le premier extrait:

“Juifs. Faire un article contre cette race, qui envenime tout, en se fourrant partout, sans jamais se fondre avec aucun peuple. Demander son expulsion de France, à l’exception des individus mariés avec des françaises; abolir les synagogues, ne les admettre à aucun emploi, poursuivre enfin l’abolition de ce culte. Ce n’est pas pour rien que les chrétiens les ont appelés déicides. Le juif est l’ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie, ou l’exterminer… Par le fer ou par le feu, ou par l’expulsion, il faut que le juif disparaisse… Tolérer les vieillards qui n’engendrent plus. Travail à faire. Ce que les peuples du Moyen Age haïssaient d’instinct, je le hais avec réflexion et irrévocablement. La haine du juif comme de l’Anglais doit être notre premier article de foi politique.”

Cette merde vigoureusement antisémite, qui ressemble énormément au discours des nazis et qui fait passer le réac raciste pro-terroriste, sioniste et islamophobe Geert Wilders (mais je défendrai toujours son droit à la liberté d’expression) pour un islamiste modéré, fut vomie par…le penseur anarchiste Pierre-Joseph Proudhon! 😦 Ce propos mérite amplement le qualificatif de “méchant”, tout simplement! Sous les idées géniales de ce grand penseur anarchiste se cache un sale trouduc anti-sémite, puritain et machiste. En tant qu’individu et avec ce qu’on sait de lui, je n’ai plus aucun respect pour cet individu, malgré que je respecte énormément plusieurs de ses idées. Ma réponse: MÉCHANT.

Parlant d’antisémitisme, voici le prochain extrait:

“This whole Jewish world, comprising a single exploiting sect, a kind of blood sucking people, a kind of organic destructive collective parasite, going beyond not only the frontiers of states, but of political opinion…”

“Ce monde Juif dans son intégralité, composé d’une secte d’exploiteurs, d’un peuple de sangsues assoiffées de sang et d’une espèce de parasite organique collectif et destructif, étroitement unis non seulement par-delà les frontières nationales, mais aussi par-delà les divergences des opinions politiques…”

Dans la même foulée, j’ajoute cet extrait:

“Seul le sang peut effacer les souffrances du peuple. Vous avez déjà commencé à vous révolter contre les juifs. Vous avez eu raison. Car, bientôt, une insurrection dirigée contre le tsar, les nobles et les juifs balaiera toute la Russie.”

Cette éructation antisémite a été proférée par nul autre que…le penseur anarchiste Mikhaïl Bakounine :(, celui-là même qui m’a inspiré ma sixième attitude anarcho-pragmatiste essentielle. (allez aussi voir ce lien). Mais étant donné que son propos me semble beaucoup moins pire que celui de Proudhon, en raison du fait que ses attaques étaient surtout concentrées vers les élites, je me contenterai de prétendre que ses généralisations antisémites fallacieuses étaient stupides. Ma réponse: STUPIDE.

Passons à l’extrait suivant, provenant d’un libertarien. Anarchistes, préparez-vous à vomir!

“Démocratie! Démocratie! Jamais un terme n’aura été autant détourné et galvaudé. Durant les conflits sociaux qui ont émaillé l’Hexagone, dans la fonction publique, à l’université et dans les transports, la question de la démocratie fut à nouveau soulevée, notamment par la base en colère qui ne se distingue pas particulièrement par son niveau de culture politique et économique.

Au nom du droit de grève (complètement usurpé par des étudiants qui n’ont en aucun cas le droit de grève mais bien plutôt le devoir d’étudier, ne serait-ce que par respect envers la collectivité qui finance la quasi-intégralité du coût de leurs études), la démocratie a été constamment brandie par les grévistes-bloqueurs. Pourtant, ils n’ont de cesse d’utiliser le droit de grève pour précisément remettre en cause le verdict des urnes démocratiques, ce qui n’est nullement la finalité du droit de grève.

Il paraît tout de même effarant de voir comment, au pays des droits de l’homme, on se complait à mettre la démocratie à toutes les sauces, oubliant le sens exact et somme toute limité – comme tout ce qui a un sens exact – du terme.

Rappelons que la démocratie est un mode de désignation des élites qui doivent nous gouverner, non leur suppression. Par ailleurs, la vie démocratique se doit d’être cantonnée à ce moment et à cet espace qui consiste à désigner nos élus à intervalles de temps réguliers. Une fois élu, il convient de les laisser travailler. Car la démocratie doit s’arrêter là, et ce sont de telles règles fondamentales qu’il convient de fixer dans le marbre d’une Constitution. Car la démocratie explose toujours à la figure de ceux qui ne savent pas s’en servir. Souvenons-nous que Hitler a accédé démocratiquement au pouvoir, ce qui devrait nous alerter définitivement sur les dangers du « tout démocratique ».

Aucun groupe humain ne peut fonctionner en dehors de cadres structurés qui permettent aux organisations multiples de s’épanouir, que ce soit des entreprises, des fondations, des familles ou des collectivités territoriales. Les théoriciens des organisations comme Herbert Alexander Simon ou Henry Mintzberg, dans la foulée des travaux fondateurs de Frederick Winslow Taylor, ont bien montré que la hiérarchie permet de définir précisément les responsabilités sans lesquelles aucune prise de décision ne pourrait avoir lieu. Dans toute organisation, ce n’est pas la base qui commande à la tête, sinon c’est la ruine de l’organisation.

De plus, les lois de l’économie n’ont rien à voir avec les lois de la démocratie. Le développement économique suppose le respect des droits individuels, ce qui est une toute autre affaire. Car dans leur quête démagogique pour recevoir de l’appui de toujours plus d’électeurs, les responsables politiques se servent de l’État pour distribuer des ressources financières à telle catégorie de ménages, des avantages divers à telle catégorie de producteurs, des subventions à telle association, détournant l’État de son rôle premier. Si bien que la démocratie est porteuse d’une dérive qui conduit à l’extension sans fin de l’État-providence, laquelle se fait toujours au détriment de nos droits individuels et de notre liberté.

Par ailleurs, personne n’aime et ne plébiscite les lois du marché: ni les producteurs toujours prompts à s’abriter derrière des barrières ou à conquérir une situation de monopole, ni les consommateurs embarrassés par le problème du choix. Pourtant, le marché existe. Personne ne veut payer des impôts, mais tout le monde est pour la gratuité de services publics accessibles à tous au niveau maximal de qualité possible. Tout le monde veut toujours plus de pouvoir d’achat, mais qui est prêt à travailler toujours plus? Aucune de ces questions ne trouvera une réponse opérationnelle dans un vote. La réalité économique est une donnée qui s’impose à nous, qu’on le veuille ou non.

À l’école, les élèves doivent l’obéissance au maître, même s’ils sont plus nombreux, car le nombre ne change rien à la qualité du rapport pédagogique qui doit s’instaurer entre un maître et ses élèves, et qui reste un rapport hiérarchique. Quand Luc Ferry a rappelé ces évidences dans son livre Lettre à tous ceux qui aiment l’école. Pour expliquer les réformes en cours (Odile Jacob, 2003), il a déclenché une polémique parmi les enseignants toujours prompts à s’enflammer à l’évocation de valeurs qu’ils ont tant fustigés dans leur propre jeunesse. Pourtant, il faut de la discipline pour apprendre. L’élève est d’ailleurs un disciple (objet de la discipline) s’il veut s’élever plus tard au rang de maître. Pour l’avoir oublié ou refoulé, certains enseignants sont aujourd’hui l’objet d’agressions récurrentes et ont désormais peur de leurs propres élèves.

De la même manière, dans une famille, les enfants doivent l’obéissance à leurs parents. Les enfants peuvent devenir de véritables petits dictateurs si on les met dans la situation des enfants-roi, ce qui contribue à faire exploser bien des familles. Dans l’entreprise, les employés doivent se conformer aux directives du patron. Cette division du travail obéit à un principe de survie. Aucune organisation humaine ne peut fonctionner et s’épanouir sans cette structure hiérarchique qui peut être, selon les circonstances et les secteurs, plus ou moins rigides. Mais même souple, une organisation n’en reste pas moins structurée.

Certaines universités françaises sont fermées depuis plusieurs semaines parce que des étudiants auraient décidé « démocratiquement » de bloquer les cours. Ce caractère « démocratique » proviendrait du fait que les étudiants auraient été consultés dans le cadre d’assemblées générales (organisées par les grévistes). Toute l’administration s’incline alors à l’évocation de ce mot magique. Mais ces fameuses assemblées court-circuitent précisément les seuls conseils légitimes, à l’intérieur desquels siègent des élus, que sont les conseil d’administration (CA), conseils scientifique (CS) et conseil d’étudiants et de la vie universitaire (CEVU). C’est uniquement à l’intérieur de ces cadres légitimes et légaux que la démocratie s’exprime et doit rester cantonnée. En dehors de ces cadres, les étudiants doivent écouter leur professeur s’ils veulent apprendre quelque chose; et s’ils savent déjà tout, qu’ils ne viennent pas encombrer les bancs de la faculté.

Rien ne peut fonctionner à l’extérieur de ces cadres dont la découverte et la mise en place a occupé des siècles d’histoire humaine. Et si la France s’enfonce dans la récession depuis bientôt trois décennies, c’est parce que nous avons cru pouvoir fonctionner en dehors des règles de l’État de droit, les seules règles dont le respect conditionne l’épanouissement d’une économie prospère.”

Quel torchon!

Ce véritable délire a été proféré par…le libertarien Français Jean-Louis Caccomo. Ce texte a au moins le mérite d’exposer plusieurs travers de la médiocrassie pseudo-représentative, SAUF QU’AU LIEU D’ÊTRE SARCASTIQUE, CACCOMO A ÉTÉ ASSEZ CINGLÉ POUR FAIRE SÉRIEUSEMENT L’APOLOGIE DE CETTE MÊME FOUTUE MÉDIOCRASSIE PSEUDO-REPRÉSENTATIVE…TOUT EN FAISANT L’ÉLOGE DE L’AUTORITARISME ÉTATIQUE ET CAPITALISTE, EN PLUS! Cet économiste écrit beaucoup de textes fort intéressants et pertinents concernant la critique de l’étatisme, mais quand il traite du monde scolaire, il a la fâcheuse tendance à perdre complètement la carte comme vous venez de le constater. Ma réponse: FOU À LIER.

Maintenant, voici les deux extraits supplémentaires.

Dans la catégorie “Individu que je respecte énormément mais qui a déjà dit des conneries”, voici l’extrait suivant:

People who hate malls, McDonalds, Wal-Mart, or any other form of cheap mass production, hate the poor, because they are the ones who use their services the most.”

“Les gens qui haïssent les centres commerciaux, McDonald’s, Wal-Marde ou tout autre forme de production de masse à bon marché, haïssent les pauvres, parce que ce sont eux qui utilisent le plus leurs services.”

Cette célébration de l’aliénation capitaliste a été proférée par nul autre que…François Tremblay ;), le blogueur anarchiste que je respecte le plus. Comme quoi ça arrive même aux meilleurs! Ma réponse: STUPIDE.

Tout de même, j’ai des précisions à formuler:

1) François Tremblay désapprouve ces propos depuis fort longtemps. Alors, je le respecte encore plus maintenant!

2) Même si je privilégie l’auto-gestion et la décentralisation des moyens de production, je ne suis pas nécessairement contre toutes les formes de production de masse, car je suis pleinement conscient que des économies d’échelle peuvent y être générées. Ceci dit, je suis contre l’exploitation des travailleurs par les grandes corporations et je suis contre l’existence même de ces corporations-voyous, y compris celles qui oeuvrent dans la production de masse.

3) Dans le contexte capitaliste actuel, je préfère qu’aucune autorité hiérarchique ne se serve de la violence pour réprimer certains corporations comme McDonald’s et Wal-Marde. En fait, il faudrait abolir TOUTES les corporations, point barre, et non pas favoriser des corporations criminelles au détriment de d’autres corporations criminelles. De plus, si nous souhaitons abolir McDonald’s et Wal-Marde au Québec, il suffit d’essayer de syndiquer toutes les franchises de ces deux corporations, démarche que j’approuve entièrement, malgré ma haine contre les élites syndicaleuses. Évidemment, les libertariens n’ont pas encore compris que les associations de travailleurs librement réunis constituent une nécessité fondamentale dans un véritable libre-marché…

Dans la catégorie “auto-flagellation”, il y a cette merde:

“Mais à mon avis (la question est discutable, il s’agit d’un point de vue personnel mais qui se base sur la première attitude anarcho-pragmatiste essentielle d’assumer ses choix), on devrait ne permettre qu’un seul avortement dû à une grossesse accidentelle gratuit par femme. Des accidents peuvent survenir mais il ne faut pas que cela soit de manière répétée. De plus, l’avortement serait toujours gratuit si:

1) La mère est mineure.

2) La grossesse est vraisemblablement (pas toujours prouvable) le résultat d’un viol (si le viol est prouvé, faire payer l’agresseur).

3) Le foetus a une grave maladie.

4) La grossesse survient malgré une prise régulière et prouvée de contraceptifs comme la pilule et le Depo-Provera. (Merci Noisette!)

5) La vie de la mère est en danger ou son intégrité physique ou mentale est sérieusement compromise.

Mais à partir du deuxième avortement non couvert par 1), 2), 3), 4), ou 5) à moins d’une situation de pauvreté extrême, c’est au couple père-mère de payer (père et mère 50%, ou selon entente mutuelle). Une telle mesure aurait certainement un effet plus contraceptif et ferait diminuer le nombre d’avortements.”

AYOYE, MAIS QUELLE MERDE! MAIS ÇA PREND VRAIMENT UN SALE CONNARD POUR ÉRUCTER UNE TELLE NIAISERIE!

Eh bien, ce propos immonde, insensé et pro-bourreaucratique fut vomi…par nul autre que moi-même 😦 dans un billet ici! Il s’agit du pire truc que j’ai écrit ici. À ma décharge, je ne considère pas que j’avais été méchant et j’ai eu au moins le mérite de me rétracter 6 jours plus tard et d’affirmer définitivement ma position ferme en faveur de l’avortement libre, suite à des critiques acerbes de plusieurs de mes lecteurs. Mais franchement, j’ai été vraiment été stupide, mais surtout fou à lier d’avoir chié ce gros caca! Ma réponse: FOU À LIER…avec STUPIDE comme qualificatif secondaire.

Les commentaires et insultes sont les bienvenus!

L'ADQ doit fermer sa shop!

Attention, ce n’est pas moi qui prétend un tel truc, mais selon le standard propre à Éric Duhaime, cette affirmation constitue un fait irréfutable! En effet, lors de l’élection provinciale de 2008, l’ADCul avait obtenu environ 7% de moins de suffrages exprimés (16.37%) que le Bloc Québécois lors de la dernière élection fédérale (23.4%), i.e. 358 430 votes de moins.

Donc, les derniers créditistes des accommodements déraisonnables de l’ADQ doivent fermer leur shop, clairement! Si Éric Duhaime le pense, c’est que ça doit être vrai! 😉

Un maoïste qui traite un anarchiste de "white racist", ça existe!

Si ça vous tente de lire un vrai torchon, allez lire cette vomissure éructée par un soi-disant “maoïste” (ceci dit, son blogue est généralement intéressant) dont la première marde qu’il a chiée après l’élection est un billet qui démontre à quel point il faut se réjouir de la chute abrupte du Bloc Québécois…et non pas un billet pour exprimer son désarroi face à la vague CONservatrice de drouate étatiste dans le Rest Of Cacanada. Quel mardeveilleux sens des priorités pour un maoïste!

Dans le but de vous faire rire, je me permets de vous citer ce passage:

The Revolutionary Communist Party Canada (PCR-RCP) that emerged in Quebec, and in the midst of Quebecois left struggle, has long argued that Quebec nationalism is a dead project: “as a nation, Quebec is no longer subjected to any form of oppression that would prevent its own development and would then justify––as some people still want us to believe––a national liberation struggle.” Furthermore, the PCR-RCP argued that the entire Quebec national movement “has for the most part harboured ideas contrary to the interests of the proletariat” and that Quebec “is not on the side of the dominated countries, but on the side of the dominating countries.” These insights were proved this election when the majority of the people who would normally vote for the sovereigntist Bloc voted NDP instead––now even the lingering ideology of Quebec nationalism no longer holds sway in the imagination of the average Quebecois voting participant. And yet Gilles Duceppe went out in a Quebec sovereigntist blaze of glory, ranting about how Quebec “liberation” was somehow still a relevant issue when, if anything, it is only the issue of racist cultural nationalists who would rather vote for the retrograde Parti Quebecois than the Bloc.

PWOUAHAHAHAHAHAHAHA! Y en a qui consomment trop de PCP, ça engendre des hallucinations dans leur cerveau!

Mais ce sont surtout ses commentaires qui sont les plus idiots. De la même façon que les nationaleux cacanadian qui prétendent que la séparation du Québec est dépassée, ce crotté-là appuie à peu près n’importe quel mouvement indépendantiste, y compris l’indépendance du Canada, sauf celui des Afrikaaners sud-africains (indépendance que j’appuie, en passant, mais il faut respecter le droit à l’autodétermination des peuples indigènes de cette région)…et celui du méchant Québec raciste et colonial qui est tout à fait comparable aux génocidaires de l’Apartheid, selon cet ostrogoth mal dégrossi!

(Notez que “Chapman_fan” est un rôle joué par moi-même, et ce personnage tente de lui convaincre sarcastiquement de ne pas appuyer la séparation de l’Écosse, alors qu’il disait l’appuyer lors de sa discussion avec moi. Bref, je suis en train de le mêler ben raide! 😉 )

Mais surtout, parce que j’ai osé dire que les Amérindiens (et les Inuits, dans le fond) avaient des droits supérieurs aux autres citoyens canadiens et québécois (et notons que je n’ai aucun problème avec ça: les Amérindiens et les Inuits ont été victimes d’un génocide colonial de la part des Anglais et des Français (dans une moindre mesure, mais quand même) et je suis fermement en faveur de leur auto-détermination), cet attardé congénital a eu le culot de me traiter de “white racist”! Voilà un événement historique (bon d’accord, pas tant que ça! 😉 ): il s’agit de la première fois qu’un anarchiste se fait traiter de “white racist” par un maoïste! Trop marrant!

Je commence à en avoir marre de ces pseudo-révolutionnaires qui puent le chien de police montée…

Vive la séparation du Québec et vive l’autodétermination des peuples autochtones!

ET VIVE LA SÉPARATION DE L’ÉCOSSE! 🙂 🙂 🙂 🙂

Le PLQ de Jean Charest est le principal ennemi, pas le NPD!

Comme je l’ai mentionné ici avant même la tenue de la dernière élection fédérale, la vague orange faisait l’affaire des drouatistes étatistes fédérâleux pendant la campagne électorale parce qu’elle les aidait à accomplir leur principal but: éradiquer le Bloc et porter un dur coup aux séparatistes.

Cependant, étant donné que leurs idées sont trop rétrogrades pour être défendues sur le fond, ces hypocrites pro-terroristes ont attendu APRÈS L’ÉLECTION pour adopter un nouveau sport national: vomir contre le caucus des méchants communissssss du NPD au Québec en invoquant toutes sortes de conneries insignifiantes. Trop tard, Charlie Brown! Fallait faire ça pendant la campagne électorale au lieu de chier sur les séparatistes si vous teniez tant que ça à contrer cette vague orange! Ces crottés-là aiment le Cacanada, qu’ils en assument les conséquences maintenant! Ils doivent apprendre eux aussi à se faire fourrer par le fédéral!

Voici quelques niaiseries vomies par ceux qui tentent de discréditer le caucus du NPD au Québec:

“Ah, c’est don ben effrayant, un député du NPD n’a pas de char!” (Pis? Il va pouvoir se payer un char avec son gros salaire, justement! Votons Elvis Gratton, y a un gros char pis un garage…un très gros garage! 😉 )

“Un tel a 19 ans.” (Pis? Aimeriez-vous mieux qu’il soit un idiot sénile de 79 ans? Préféreriez-vous qu’il soit un créationniste anti-avortement brainwashé comme plusieurs députés CON-servateurs?)

“Plusieurs d’entre eux sont toujours aux études.” (Pis? Il y a trop d’avocasseux et d’élites bourgeoises dans les autres partis, c’est encore pire!)

“Thomas Mulcair est un conspirationniste pro-Ben Laden.” (Et s’il avait raison dans ses propos? Et même s’il avait tort, ce ne serait pas le premier politicien qui se mettrait le pied dans la bouche! De toute façon, Art-Peur est un pro-terroriste, alors…)

“Y a une photo qui circule sur Internet d’une députée qui l’air d’une saoûlonne.” (Pis? Jacques Parizeau a déjà été le chef du PCUL et il a déjà chanté “Du vin et des roses” au lieu de “Du pain et des roses” lors d’une manif fémi-favoritiste.)

“Une telle députée ne parle pas le français et est introuvable.” (Pis? C’est loin d’être la première fois que ça arrive: des charognards soi-disant libéraux unilingues anglophones ont été élus à plusieurs reprises au Québec dans son histoire! Et André Arthur était introuvable depuis plusieurs années!)

“Le NPD a triché dans tel comté.” (Oh! Quelle surpriiiiiise! Thomas Mulcair est un ancien du PLQ et Françoise Boivin est un ancien du PLC, ils n’ont jamais connu ça, voyons donc! Je suis en état de choc! 😉 )

“Alexandrine la tsarine!” (Pis? On pourrait aussi dire “Art-Peur l’empereur!”…et ce serait beaucoup plus approprié!)

“Duceppe a été battu par une grano hippie.” (Wow, je capote! Votons pour un chasseur de gibier aux cheveux courts, c’est mon principal critère pour avoir mon vote! 😉 En plus, un criminel de guerre pro-terroriste est le Premier Sinistre majoritaire du Cacanada, et il n’y a pas de problème!)

Non mais, hostie que c’est niaiseux! C’est du pur salissage, pas un débat politique! À force de chier sur les séparatistes avec leur discours nationaleux cacanadian haineux, ces pro-terroristes réactionnaires à la con ont largement contribué à cette situation et ils n’ont surtout pas de leçons à donner là-dessus! Encore moins avec le même genre caucus de poteaux et d’arriérés congénitaux de l’ADCul qu’ils avaient appuyé en 2007!

Mais le plus pathétique dans tout ça est le comportement des frustrés bloquistes qui se font prendre naïvement dans ce piège à cons tendu par la drouate étatiste fédérâleuse. Laissez cette drouate se charger elle-même de discréditer ces idiots congénitaux gau-gauchistes étatistes du NPD, ce sera amplement suffisant! N’avez-vous pas un mouvement séparatiste à rebâtir rapidement d’ici la prochaine élection québécoise, qui pourrait se dérouler aussi tôt qu’à la fin de 2012, i.e. l’an prochain? Et doit-on rappeler que les principaux ennemis sont Jean Charest et sa charogne soi-disant libérale, ainsi que Stephen Art-Peur et sa nouvelle majorité engendrée par la vague bleue foncée dans le ROC, et non pas l’insignifiant NPD?

Et si les séparatistes sont en manque d’inspiration, je leur recommande chaudement cet excellent billet de MFL, qui est à mon avis la séparatiste la plus acharnée de la blogosphère!  Bonne lecture! Si seulement il y avait plus de séparatistes comme elle,  nous ne serions pas dans un tel bourbier…

Dissolvons le Bloc Québécois!

Je suis d’accord avec Patrick Bourgeois (c’est rare!), le Bloc Québécois ne doit pas fermer boutique immédiatement. Par contre, je souhaite que celui-ci se dissolve d’ici la prochaine élection fédérale! En effet, si l’indépendance du Québec est réalisé en 2014, les Québécois ne pourront plus voter au fédéral, et alors le Bloc ne se présentera plus aux élections fédérales! Et enfin, le Bloc sera vraiment inutile!

Peut-être qu’en se faisant fourrer solide par ce gouvernement CONservateur majoritaire qui s’est fait élire contre le Québec et leurs méchants séparatissss, et qu’en exposant clairement toute l’idiotie de l’idéologie de gau-gauche étatiste centralisatrice du NPD (dont même le Rest Of Cacanada réprouve massivement), les gens vont enfin comprendre qu’il est dans notre intérêt de se séparer du Cacanada…

Et s’il n’y a qu’une seule leçon à retenir de cette vague orange, c’est qu’en politique, presque tout est possible…sauf réaliser le Grand Soir Anarchiste, bien sûr!

Autre vague abstentionniste au Québec! (les vrais résultats de l'élection)

Lors des élections d’hier portant sur la mise en place d’une députation dans un certain État terroriste étranger de drouate étatiste dont la capitale commence par la lettre O, il y a eu une vague orange chez les électeurs dans une certaine colonie de moutons suiveux d’un certain chef de gang criminel de gau-gauche étatiste cancéreux, claudiquant et moustachu.

Cependant, si vous croyez qu’une vague orange s’est produite chez tout le monde dans cette bourgade coloniale hier, détrompez-vous. En fait, il s’agit encore une fois d’une vague blanche, une vague abstentionniste!

Voici les vrais résultats de l’élection au Québec:

Parti Abstentionniste: 37.8%
Parti Bon Jack Orange Crush Gau-gauche (NPD): 26.7%
Parti Fuck le Cacanada (Bloc): 14.6%
Parti Militaro-Terroriste et Anti-Pauvres (CONservateurs): 10.3%
Parti Multiculcul-Charognard Soi-disant Libéral (PLC): 8.8%
Parti Éco-Fasciste (Verts): 1.3%
Parti Chauffeur D’Autobus et autres déchets: 0.5%

Voilà une autre victoire convaincante du Parti Abstentionniste! En constatant le comportement ridicule des électeurs hier, on se rend compte que les abstentionnistes ne sont pas si idiots! Dans un prochain billet, je vous expliquerai pourquoi la vague orange est une bonne chose en fin de compte, mais constatez que  le Parti Militaro-Terroriste et Anti-Pauvres (CONservateurs) forme un gouvernement majoritaire au Cacanada avec seulement 10.3% de l’appui populaire au Québec, et concluez concernant l’idée idiote que le Québec reste dans le Cacanada…

Notez qu’à tout le moins d’ici le 13 juin prochain (des examens importants auront lieu le 6 et le 10 juin prochains), je n’écrirai pas souvent ici, mais je vais faire mon possible et je vais toujours répondre aux commentaires.