Un commentaire sur le drame de Lac-Mégantic…

Avant de réclamer que les bombes pétrolières ne circulent plus sur les rails, je vous suggère de réfléchir aux conséquences d’une telle position. Une telle position signifie que vous donnez des arguments supplémentaires à ceux qui veulent plus de ports méthaniers, plus d’oléoducs et plus d’exploitation pétrolière et de gaz de shit au Québec. Est-ce vraiment ça que vous voulez?

Ah mais j’oubliais, le drame de Lac-Mégantic, dont plusieurs victimes ont choisi sciemment de s’établir dans un endroit où ils savaient que des bombes pétrolières passaient régulièrement très près de chez eux, (à la suite de ce commentaire, j’ai biffé ce bout de texte que je regrette maintenant) s’est produit dans un des rares comtés (Mégantic-L’Érable) pro-Art-Peur au Québec, celui du très intellectuel (!!!!!) Christian Paradis. Lac-Mégantic est donc un terreau très fertile pour les pro-ports-méthaniers, les pro-oléoducs, les pro-pétrole et les pro-gaz de shit. Il est donc normal que les gens de Lac-Mégantic réclament la disparition des bombes pétrolières sans réfléchir, car ils ont tout intérêt à avoir cette position, encore plus depuis ce drame. Et ça, Art-Peur (un des premiers qui réclament la quasi-disparition des bombes pétrolières, contrairement à ce que plusieurs gau-gauchistes étatistes ont prétendu en fin de semaine) le savait déjà fort bien avant d’effectuer sa séance de récupération politique sous un vulgaire multi-drapeaux de toutes les provinces et du Cacanada hier après midi…

Bref, je n’aime pas les bombes pétrolières, mais il faut réfléchir aux conséquences avant de réclamer leur disparition sans réfléchir. Et si les oléoducs étaient réellement moins dangereux que les bombes pétrolières, malgré tout?

Advertisements

6 responses

  1. Je tiens juste à préciser que les bombes pétrolières passent juste depuis 1 an, avant c’était juste des trains avec des matériaux comme du bois, qui passaient, donc c’est Montreal, Maine and Atlantic qui a fait passer ses bombes en sachant que des personnes habitaient pas loin des chemins de fer.

    Personnellement je souhaite qu’il n’y ait plus de wagons rempli de pétrole, mais je souhaite aussi qu’il n’y ai plus d’oléoducs qui peuvent avoir des fuites et nous empoisonner, ainsi que l’environnement, à petit feu.

    Je souhaite qu’on opte pour des énergies vertes, surtout après cet événement.

    1. Merci pour votre très intéressant commentaire. 🙂

      Je suis d’accord avec vos deux derniers paragraphes, mais malheureusement, ça ne semble pas intéresser beaucoup de monde.

      En ce qui concerne votre premier paragraphe, je ne croyais pas que c’était si récent. Merci!

    2. À la suite de votre commentaire, j’ai biffé le passage où je blâmais une partie des victimes. Je regrette d’avoir vomi ce passage maintenant. Désolé!

  2. […] regret concernant un passage qui blâmait une partie des victimes. L’extrait suivant de ce ce commentaire m’a fait changer […]

  3. Blâmer les victimes et non les vrais coupable. C’est tellement petit comme pensée. Même si vous vous rétractez, vous excusez, ce texte démontre quelle petite personne vous êtes vraiment. Est-ce que si je continue la lecture de vos vomissements je vais y trouver une profonde pensée ou qu’une diarhée verbale ?
    Un conseil : Tenez vous en à votre passion, l’enseignement de l’économie !
    Est-ce que dans vos cours d’économie vous parlez de celle des régions telles que Mégantic ?

    1. Bienvenue dans ce blogue, au fait! 🙂

      Au moment d’écrire ce texte, j’ignorais que ces bombes pétrolières passaient depuis si peu longtemps. Ça explique mon erreur. Quant à blâmer les coupables, cela a été fait ad nauseam ailleurs et, malheureusement, on a tendance à négliger les gouvernements comme responsables en partie de ce drame. Jamais la MMA aurait pu opérer ce troncon sans la complicité des deux principaux paliers de gouvernement.

      “Est-ce que dans vos cours d’économie vous parlez de celle des régions telles que Mégantic ?”

      Non, pas spécifiquement. L’enjeu régional le plus courant dans mes cours est la gestion de l’offre, dont j’explique les tenants et aboutissants.

      Au fait, ma principale passion professionnelle est l’enseignement des maths, mais l’économie, j’aime aussi. 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: