Category Archives: Blogues

Réponse au billet oligophrène “Chers manifestants” écrit par Jean-Martin Aussant

Ce billet est en quelque sorte ma réaction à ce billet oligophrène de Jean-Martin Aussant, chef d’Option Nationale (ON). Malgré certains propos naïfs, je ne trouve pas que ce texte oligophrène justifie l’ampleur des critiques formulées par de nombreux carrés rouges, car en effet, de traiter une partie d’un mouvement de contestation d’ “attardés mentaux” est quand même moins pire que de vénérer un despote autoritaire comme Chavez (Khadir), tisser des liens “rentables” (sic) avec la mafia et les islamistes (Couillard), proposer le programme constitutionnel de Jean Chrétien et un plan Sud en plus du plan Nord (Legault) ou pire encore, former l’actuel gouverne-et-ment (Marois). De plus, il est vrai que la tactique du “on fa jussss des manifs, ça va être assé ;)” est de moins en moins efficace, ce qui est la motivation principale du billet écrit par Aussant.

Donc, faut pas trop capoter non plus sur les propos oligophrènes d’Aussant, car il ne fait simplement que tomber dans le même piège à oligophrènes que les autres capitalo-étatistes, sans plus. Il est temps que les gau-gauchistes étatistes, particulièrement ceux qui forment la vaste majorité des carrés rouges, s’aperçoivent qu’il ne faut pas s’attendre à grand-chose de la part des capitalo-étatistes, qu’ils soient de gau-gauche ou de drouate.

Par contre, j’ai un commentaire concernant ce passage:

Donc à vous qui mettez des heures à manifester, gardez-en quelques-unes pour faire savoir autrement au gouvernement du Québec qu’il doit inciter ses municipalités à être cohérentes avec les lois en place et qu’il doit lui-même être cohérent avec ses grandes envolées pré-électorales bien calculées. Faites-le savoir directement et en masse aux députés et je vous le dis, leur caucus en sera saisi assez prestement. Surtout un caucus dont la hantise actuelle est de s’assurer d’une majorité aux prochaines.

Je suggère donc aux militants indépendantistes capitalo-étatistes d’Option Nationale, de Québec Solidaire et du PCul de cesser de vomir oligophréniquement sur les mouvements de contestations, de cesser de voter en oligophrènes pour un fédéraliste pro-Boubou-macoutes comme Mulcair au fédéral “parce qu’on voyait souvent Jack Jack le cadavre cancéreux  en phase terminale à la tivi pis que sa femme chinoéése a était cute” et de faire savoir directement aux députés et au reste de la population à quel point l’indépendance du Québec est importante pour les électeurs. Je suis même prêt à vous appuyer si vous le faites!

CHERS MILITANTS INDÉPENDANTISTES CAPITALO-ÉTATISTES, CESSEZ D’ÊTRE DES OLIGOPHRÈNES, LAISSEZ TOMBER LES MOUVEMENTS DE CONTESTATIONS ET CONTENTEZ-VOUS STRICTEMENT DE VOUS OCCUPER DE L’INDÉPENDANCE DU QUÉBEC, VOUS SEREZ PLUS EFFICACES COMME ÇA! TASSEZ-VOUS, VOUS NUISEZ! ON A DÉJÀ VU LA MARDE CE QUE ÇA A DONNÉ AVEC LE PCUL!

Et au fait, au cas où certains oligophrènes d’Option Nationale ne le sauraient pas, Québec Solidaire et le PCul sont aussi des partis indépendantistes même s’ils s’y prennent mal (ou pas) pour vendre l’indépendance du Québec.

Sur ce, je m’en vais écrire à mon député caquiste pour lui dire à quel point il faudrait éliminer les rapports de domination. Ça va certainement l’intéresser pis être crissement efficace! 😉 Think big, sti!

P. S. #1 : Contrairement à ce que les flics anti-étudiants avec une heure de tombée passent leur temps à vomir pour donner bonne presse au gouverne-et-ment, le mouvement des carrés rouges est d’abord et avant tout un mouvement étatiste, pas un mouvement anarchiste. (sauf pour quelques inspirations provenant de la démocratie directe chez l’ASSÉ et l’usage de la tactique d’UN Black Bloc (pas le) par une lilliputienne minorité pendant certaines manifs)

P. S. #2: J’attends toujours la chronique tant attendue sur l’agenda islamiste du Parti Liberal du Quebec et de son chef Philippe Couillard…

Dans le fond, Jean Charest n'est qu'un sale carré rouge casseur violent, communiste, bolchévique, anarchiste, anti-police, pro-Black Blocs et pro-terroriste!

Je sais qu’il n’y a rien d’original là-dedans et que d’autres l’ont fait avant moi, mais ça vaut la peine d’être cité ici. Voici une version intégrale de cet article de Renée Larochelle, paru le 25 mars 1999 dans le journal Au fil des événements, qui démontre clairement que Jean Charest est, dans son for intérieur, un sale carré rouge casseur violent communiste, bolchévique, anarchiste, anti-police, pro-Black Blocs et pro-terroriste! 😉 (quoique dans le cas du terrorisme, on le savait déjà vu ce qui se passe présentement, et il l’était déjà avant même le conflit étudiant: Charest étant un pro-militaro-terroriste reconnu) Notons qu’à l’époque, Jean Charest s’opposait même à l’augmentation des frais champignons institutionnels (voir avant-dernier paragraphe) qui servent dans les faits à dégeler en catimini les frais de scolarité.

Éducation
Le Québec est en retard sur le continent

Seule une économie en santé permettra de revigorer le réseau universitaire, estime le chef du Parti libéral, Jean Charest

Les administrateurs des établissements n’ont pas à porter le blâme du déficit budgétaire que connaissent présentement les universités. (note de David: même là-dessus, il a changé d’idée!) C’est principalement au gouvernement péquiste qu’incombe la tâche d’injecter de l’argent dans le système d’éducation, afin de régler notamment l’épineux problème du sous-financement (sic) du réseau universitaire.

Tel est le verdict qu’a rendu le chef du Parti Libéral du Québec, Jean Charest, lors d’une conférence organisée par le Comité libéral étudiant de l’Université Laval, le 17 mars, au pavillon Charles-de-Koninck. Après un appel à la bombe, qui s’est avéré un canular, le chef de l’opposition à l’Assemblée nationale a fait son entrée dans un amphithéâtre plein à craquer, sur un fond d’applaudissements nourris où perçaient cependant quelques huées. “Le système d’éducation va de pair avec le développement économique, a lancé d’emblée Jean Charest. D’où l’importance que le gouvernement en place propose un plan d’action économique qui fera en sorte que le Québec rattrape le retard important qu’il a pris en matière d’éducation par rapport au reste de l’Amérique du Nord.”

Selon Jean Charest, le gouvernement Bouchard n’a pas compris le sens du mandat que lui a donné la population, lors des élections du 30 novembre dernier, au cours desquelles le PLQ aura finalement récolté le plus grand nombre de voix. Ainsi, a affirmé le politicien, le discours actuel gravite essentiellement autour de la question de la séparation du Québec, pendant que la population, elle, ne cesse de s’appauvrir, matériellement et intellectuellement:Par rapport à la moyenne canadienne, les jeunes Québécois bénéficient de moins de ressources pour étudier. Dans 10 ou 15 ans, nous connaîtrons d’ailleurs les effets de cette situation déplorable lorsque les entreprises auront de la difficulté à recruter chez nous et se tourneront vers les étrangers pour combler les postes offerts parce qu’ils seront mieux préparés au marché du travail.”

Les frais au frais (note de David: Charest fait aussi référence aux frais champignons institutionnels)

Par ailleurs, le chef libéral a insisté sur la nécessité de créer une loi-cadre sur les frais de scolarité qui, selon lui, permettrait l’accessibilité à l’éducation pour tous, de même que le maintien des frais de scolarité à un seuil bas: “Le gouvernement doit respecter sa décision de geler les frais de scolarité. À cet égard, je lui demande de donner les moyens aux universités de respecter les engagements (note de David: Charest parle ici des frais champignons institutionnels) qu’il a pris sur cette question.”

Qualifiant le gouvernement Bouchard de “dirigiste” et d'”interventionniste”, Jean Charest a dénoncé l’intention du gouvernement d’accroître son intervention dans plusieurs secteurs d’activité, une attitude qui s’inscrit mal, à son avis, dans les tendances nord-américaines. “La croissance économique au Québec est l’une des plus faibles en Amérique du Nord, avec pour conséquence que ce sont nos voisins du Canada et des États-Unis qui s’enrichissent. Le Québec remporte également la palme en ce qui concerne les taxes et les impôts, sans compter le chômage et les coupures dans la santé et dans l’éducation. Il est temps que tout cela finisse et qu’un plan d’action économique soit mis de l’avant.”

RENÉE LAROCHELLE

Un blogue humoristique pro-hausse

Ce blogue de la Conaliénation Appuyant Le Détournement De Fonds De La Charogne Soi-Disant Libérale Contre Les Étudiants vous fera rire à coup sûr. Bon rire!

Massacre en Norvège: le Mouton Marron pourfend la droite!

Un obscur jeune historien sans avenir 😉 a écrit ce succulent billet critiquant avec véhémence la réaction de la drouate à la suite du massacre terroriste pro-sioniste islamophobe en Norvège. Pour vous donner l’eau à la bouche, je vous présente les 4 derniers paragraphes:

La droite conservatrice, chrétienne, nationaliste/réactionnaire défend plus âprement son radicalisme qu’elle condamne les crimes de Breivik. Égarée dans son trip paranoïaque, elle s’imagine que les gauchistes se mettront bientôt à les poursuivre, à les arrêter dans leur salon comme de vulgaires militant-e-s de l’ASSÉ.

Mais de tout temps, elle a fait exactement ce qu’elle reproche à la gauche depuis quelques jours: elle a fait des amalgames douteux, a accusé la gauche de faire la promotion de la violence, a encouragé la répression sauvage, a associé des gens qui n’ont aucun lien entre eux.

Je remets d’ailleurs en question ce genre d’accusation faites à la gauche. Quand les dénonciations fusent, elles visent surtout la droite radicale, genre le FN et les mouvements anti-immigration racistes. La droite fiscale/modérée/conservatrice se sent visée? C’est sans doute par effet miroir. Elle croit que le public réagit face aux extrémistes de leur mouvement de la même manière qu’elle-même réagit devant une vitrine pétée par le Black Block.

La droite goûte à sa propre médecine. En temps normal, ça me ferait marrer, mais de les voir brailler sur leur propre sort devant l’horreur de cette tuerie, ça me fait plutôt vomir.

Propos diffamatoires d'Ariane Hunter-Meunier contre l'ASSÉ: le Mouton Marron contre-attaque!

Je vous recommande de lire cet excellent billet du Mouton Marron concernant les propos diffamatoires proférées par Ariane Hunter-Meunier contre l’ASSÉ.

Chère jeune économiste pleine d’avenir (sic), j’espère que vous irez le lire afin d’améliorer votre esprit critique…même si celui-ci ne sera pas utile pour votre future carrière! (AJOUT: De plus, vous devriez aussi lire ceci.)

–David Gendron, sale anar et économiste sans avenir parce que je me soumets pas à l’aliénation capitaliste comme vous et vos maîtres-à-penser du Réseau Liberté-Québec…et je me sens très bien comme ça, surtout depuis le 21 juin dernier! 🙂 🙂

Un gouvernement canadien d'extrême-droite corporatiste? Selon un de ses ministres, ce serait effectivement le cas!

Selon James Moore, député CON-SERV-ateur et Sinistre Cacanadian de la Propagande Anti-Historique Néo-Coloniale et de la English Language Coast to Coast to Assimilate the Fucking Separatist French Frogs, son propre gouvernement CON-SERV-ateur en est un d’extrême-droite corporatiste. Je ne suis pas d’accord avec lui, le parti CON-SERV-ateur étant un parti étatiste de centre-droit tout au plus, mais je trouve ça intéressant de vous rapporter cette information. C’est rendu que les CON-SERV-ateurs sont tellement en liesse suite à leur victoire éclatante qu’ils n’hésitent même plus à faire semblant d’être encore pires que ce qu’ils sont vraiment pour plaire à leur base électorale rétrograde!

Dans un autre ordre d’idées, je vous recommande de lire cet excellent billet de Bakouchaïev. Son texte constitue involontairement une véritable claque sur la sale gueule du mouvement fémi-favoritiste culbécois. Je dis “involontairement”, car Bakouchaïev est un des premiers qui me dénonce quand je vous parle des effets pervers du fémi-favoritisme. Alors mesdames, mon collègue blogueur n’est certainement pas un maqueueliniste. Voici un extrait de son billet:

Alors, je vais aussi y aller d’une certaine franchise.

Déjà, à partir de la trentaine, les femmes sont moins attirantes que celles qui sont dans la vingtaine. (Note de David: personnellement, je ne suis pas d’accord avec cette affirmation et j’admets même avoir une préférence sexuelle pour les dames dans la quarantaine (sans rejeter les autres femmes néanmoins!) et ce, depuis fort longtemps…mais bon, son affirmation se fait l’écho de l’opinion de la grande majorité des hommes, alors…) Et rendu à la fin trentaine et à 40, j’espère que vous aurez autre chose que votre beauté extérieure à offrir. Et si à ce moment-là, vous êtes rendue tannée d’être avec un trou de cul, ben y va peut-être être rendu trop tard pour le gars gentil. Vous l’avez rejeté toute votre vie. Pourquoi il s’intéresserait à vous? En plus, vous l’avez jugé sur son physique. Il fera la même chose avec vous. Et à 40 ans, vous ne l’aurez plus vraiment.

Au fait, si ça vous tente de vous marrer, lisez les propos démagogiques et diffamatoires à la suite de mes commentaires, vomis par ces deux fémi-favoritistes enragées. Ça démontre une fois de plus à quel point le fémi-favoritisme est une idéologie autoritaire et misandre!

Pour terminer, réjouissons-nous de la victoire des militants du Centre Social Autogéré du quartier Pointe-Saint-Charles à Montreal, qui ont finalement gagné leur bataille! BRAVO! 🙂 🙂

P.S.: Ce billet ne concerne pas une certaine lectrice. Chère dame, tu sais très bien que tu n’es pas une femme comme les autres… 🙂 🙂

Un maoïste qui traite un anarchiste de "white racist", ça existe!

Si ça vous tente de lire un vrai torchon, allez lire cette vomissure éructée par un soi-disant “maoïste” (ceci dit, son blogue est généralement intéressant) dont la première marde qu’il a chiée après l’élection est un billet qui démontre à quel point il faut se réjouir de la chute abrupte du Bloc Québécois…et non pas un billet pour exprimer son désarroi face à la vague CONservatrice de drouate étatiste dans le Rest Of Cacanada. Quel mardeveilleux sens des priorités pour un maoïste!

Dans le but de vous faire rire, je me permets de vous citer ce passage:

The Revolutionary Communist Party Canada (PCR-RCP) that emerged in Quebec, and in the midst of Quebecois left struggle, has long argued that Quebec nationalism is a dead project: “as a nation, Quebec is no longer subjected to any form of oppression that would prevent its own development and would then justify––as some people still want us to believe––a national liberation struggle.” Furthermore, the PCR-RCP argued that the entire Quebec national movement “has for the most part harboured ideas contrary to the interests of the proletariat” and that Quebec “is not on the side of the dominated countries, but on the side of the dominating countries.” These insights were proved this election when the majority of the people who would normally vote for the sovereigntist Bloc voted NDP instead––now even the lingering ideology of Quebec nationalism no longer holds sway in the imagination of the average Quebecois voting participant. And yet Gilles Duceppe went out in a Quebec sovereigntist blaze of glory, ranting about how Quebec “liberation” was somehow still a relevant issue when, if anything, it is only the issue of racist cultural nationalists who would rather vote for the retrograde Parti Quebecois than the Bloc.

PWOUAHAHAHAHAHAHAHA! Y en a qui consomment trop de PCP, ça engendre des hallucinations dans leur cerveau!

Mais ce sont surtout ses commentaires qui sont les plus idiots. De la même façon que les nationaleux cacanadian qui prétendent que la séparation du Québec est dépassée, ce crotté-là appuie à peu près n’importe quel mouvement indépendantiste, y compris l’indépendance du Canada, sauf celui des Afrikaaners sud-africains (indépendance que j’appuie, en passant, mais il faut respecter le droit à l’autodétermination des peuples indigènes de cette région)…et celui du méchant Québec raciste et colonial qui est tout à fait comparable aux génocidaires de l’Apartheid, selon cet ostrogoth mal dégrossi!

(Notez que “Chapman_fan” est un rôle joué par moi-même, et ce personnage tente de lui convaincre sarcastiquement de ne pas appuyer la séparation de l’Écosse, alors qu’il disait l’appuyer lors de sa discussion avec moi. Bref, je suis en train de le mêler ben raide! 😉 )

Mais surtout, parce que j’ai osé dire que les Amérindiens (et les Inuits, dans le fond) avaient des droits supérieurs aux autres citoyens canadiens et québécois (et notons que je n’ai aucun problème avec ça: les Amérindiens et les Inuits ont été victimes d’un génocide colonial de la part des Anglais et des Français (dans une moindre mesure, mais quand même) et je suis fermement en faveur de leur auto-détermination), cet attardé congénital a eu le culot de me traiter de “white racist”! Voilà un événement historique (bon d’accord, pas tant que ça! 😉 ): il s’agit de la première fois qu’un anarchiste se fait traiter de “white racist” par un maoïste! Trop marrant!

Je commence à en avoir marre de ces pseudo-révolutionnaires qui puent le chien de police montée…

Vive la séparation du Québec et vive l’autodétermination des peuples autochtones!

ET VIVE LA SÉPARATION DE L’ÉCOSSE! 🙂 🙂 🙂 🙂

Vive la séparation du Sud-Soudan!

Lundi, on apprenait que le Sud-Soudan avait voté en faveur de sa séparation du Soudan dans un vote encore plus raciste que le vote anti-séparatiste chez les anglophones du Montreal West-Island.

Oui oui, même cette région croulant littéralement sous la misère s’est séparée de son gouvernemaman néo-colonial, et presque personne ne proteste contre ça ici! Alors ne vous laissez jamais berner sans réagir promptement aux tapettes peurologues insécures qui prétendent que ce sera la fin du monde si le Québec se sépare, surtout si ce sont des libertariens, des anarchistes, ou des pseudo-zélateurs de la libarté individuelle (sic), qui vomissent cette camelote!

Personnellement, j’appuie la révolte égyptienne, s’il y en a vraiment une, et j’appuie la séparation de l’Égypte des États-Unis, même si cela signifie malheureusement l’émergence d’une dictature islamo-fasciste dirigée par les Frères Musulmans qui précédera la prochaine révolte. Et je ne suis pas le seul qui adopte cette position. Mais comment peut-on être à la fois contre la séparation du Québec du Cacanada et pour la séparation de l’Égypte des États-Unis, surtout quand la réalisation de la séparation du Québec se fera dans un contexte beaucoup moins liberticide que celui de l’Égypte ou pire encore, celui du Sud-Soudan?

Si la séparation est valable pour les autres, elle est valable aussi pour le Québec! Et ça ne fait pas de moi un ultra-nazionaleux culbécois pour autant! En effet, ce n’est pas parce que vous êtes contre le retour du Canada en tant que Dominion Britannique qu’il faudrait nécessairement vous considérer comme un ultra-nazionaleux canadian, n’est-ce pas?

Mais chose certaine, QUAND CE SERA LE BON MOMENT, i.e. APRÈS LA RÉALISATION DE LA SÉPARATION DU QUÉBEC, je combattrai de toutes mes forces le nazionalo-étatisme culbécois!

Mais en attendant, je combats aussi le nazionalo-étatisme cacanadian, même ça fait chier plusieurs libertariens, anarchistes et pseudo-zélateurs de la libarté individuelle qui, parfois, agissent curieusement comme des complices des nazionalo-étatistes cacanadian…

J'appuie totalement Maxime Bernier…

quand il prétend que la loi 101 (une loi particulièrement liberticide, surtout la partie affichage) n’est pas nécessaire à l’essor du français au Québec. Voici un extrait de son billet:

Le français va survivre si les Québécois chérissent leur langue et veulent la préserver ; il va rester vigoureux si le Québec devient une société plus libre, dynamique et prospère (note de David: personnellement, je m’en crisse de la prospérité) ; il va s’épanouir si nous en faisons une langue attrayante que les nouveaux venus voudront apprendre et utiliser. Non en l’imposant et en empêchant les gens de prendre leurs propres décisions sur les questions qui concernent leur vie personnelle.

À chaque fois que le sujet de la Loi 101 est soulevé, on entend dire qu’il existe « un consensus » au Québec sur cette question : à part quelques militants extrémistes pour les droits des anglophones et quelques traîtres à la nation, on déclare que tout le monde est d’accord avec la Loi 101. C’est une question réglée qu’on n’a plus le droit de rouvrir. C’est plus facile ainsi d’isoler et de dénigrer quiconque émet une critique.

Sauf le mot “prospère”, je suis entièrement d’accord avec ce dernier extrait. Cependant, comme trop souvent cela lui arrive, Maximum Berné a formulé un raisonnement incomplet, car une condition nécessaire (mais non suffisante) pour que ce qu’il prétend désirer se réalise est la séparation du Québec, qu’il combat pourtant avec vigueur. Bien sûr, dans le jeu politique, il est possible de prétendre n’importe quoi pour vendre sa camelote, y compris une telle contradiction saugrenue.

D’ailleurs, posez-vous la question suivante: laquelle des situations suivantes est la plus favorable à l’essor du français au Québec?

1) Un Culbec provincial avec sa loi 101, sous le joug néo-colonial cacanadian.

2) Un Québec séparé du Canada, sans la crisse de loi 101.

Poser la question, c’est y répondre, n’est-ce pas?

Qu’on assume les conséquences de notre refus de se séparer du Cacanada, au lieu de chiâler comme des hosties d’attardés colonisés! Si vous tenez vraiment à ce que le français s’épanouisse au Québec, vous connaissez très bien la recette la plus efficace, et c’est certainement pas en restant dans le Cacanada et en promulguant des lois linguistiques liberticides comme la maudite loi 101 qu’on va y arriver!

Fuck le nazionalisme culbécois et cacanadian! Vive la liberté…mais pas la libarté fédérâleuse capitaliste défendue par Maximum Berné!

Lock-out au Journal de Montreal: pourquoi une commission parlementaire spéciale?

Dans son dernier billet, Renart Léveillé pose une question intéressante concernant la commission parlementaire spéciale sur le lock-out au Journal de Montreal. De mon côté, j’ai d’autres questions à poser sur ce sujet:

1) Pourquoi une commission parlementaire spéciale sur des relations de travail dans une entreprise privée, justement? Encore une fois, le gouvernemaman culbécois ne se mêle manifestement pas de ses affaires dans ce dossier! Et dire que Jean De La Charogne a déjà prétendu vouloir mettre fin à “l’État tentaculaire et obèse” au Culbec! Misère…

2) Peut-être que la véritable raison qui motive la tenue d’une telle commission parlementaire spéciale est que la charogne soi-disant libérale avait besoin d’une diversion du style “Commission Tabarnache”, qui rassurera momentanément la gau-gauche étatiste syndicaleuse par surcroît. Mais s’il s’agit vraiment de la raison qui motive cette décision, pourquoi la Commission Tabarnache n’a-t-il pas été une commission parlementaire spéciale, justement?

3) Se pourrait-il que ce processus n’était pas assez partisan pour être utilisé dans la Commission Tabarnache?

4) Se pourrait-il que la Commission Tabarnache n’était qu’un processus qui n’avait pour but que de discréditer Marde Bellemarde dans ses allégations contre Jean De La Charogne, avec de l’argent volé aux CONtribuables?

5) Je suis un des rares quidams au Québec qui s’opposent (incroyable, je suis d’accord avec Jean De La Charogne là-dessus! 😉 )  à une commission d’enquête sur l’industrie des enveloppes brunes parce que je trouve ça inutile, mais se pourrait-il qu’une commission parlementaire spéciale sur ce sujet d’intérêt PUBLIC aurait été beaucoup moins impertinente qu’une commission parlementaire spéciale sur des relations de travail dans une entreprise PRIVÉE et une commission d’enquête portant sur un conflit PERSONNEL?

6) Finalement, se pourrait-il que la médiocrassie pseudo-représentative ne soit qu’un processus décisionnel qui vise en priorité l’intérêt des politiciens et des affairistes, et non pas l’intérêt des citoyens en premier lieu?

Bonne réflexion!