Category Archives: Censure

Projet SOPA de censure de l'Internet: la droite étatiste est encore plus anti-libre-marché que…Barack Obama!

Voici un extrait d’un communiqué de la American Militaro-Terrorist White House, dirigée par Baraque “Uncle Tom” OSama, concernant le projet SOPA de censure de l’Internet:

Le piratage en ligne pratiqué par des sites internet étrangers (Note de David: c’est tellement pire quand ce sont des maudits “étranges”, bien sûr…) est un problème grave (Note de David: quel problème?) qui nécessite une réponse sérieuse de la part du législateur, mais nous ne soutiendrons pas une législation qui réduirait la liberté d’expression, augmenterait les risques en matière de cyber-sécurité, ou saperait le dynamisme et l’innovation de l’internet mondial.

D’un point de vue anarchiste, un tel “piratage” (sic) est tout à fait légitime. Il ne s’agit donc pas d’un problème. Mais tout de même, Obama semble tempérer les ardeurs des zélateurs de la censure virtuellosphérique. Au moins ça…

Alors, on se serait attendu que ce merveilleux capitaliste soi-disant “grand défenseur du libre-marché” qu’est Rupert Murdoch, le principal magnat médiatique de la drouate étatiste militaro-terroriste occidentale qui, en utilisant entre autres sa station de propagande drouatiste étatiste Faux News, est très proche de l’establishment Républicain (tsé, celui qui n’a aucun problème à ce que ses journaleux fassent de l’écoute électronique pour combler le vide abyssal de ses torchons en papier), dénonce encore plus cet accroc évident aux principes de base du libre-marché.

Désolé de vous décevoir encore une fois, mais ce n’est pas le cas:

Sur Twitter, le président et fondateur de l’empire des médias NewsCorp Rupert Murdoch a rapidement réagi au communiqué de la Maison Blanche. “Obama a donc rejoint les patrons de la Silicon Valley qui menacent de piratage et de vol pur et simple tous les créateurs de logiciels” s’insurge le magnat des médias. Dans un autre tweet, c’est à Google qu’il s’attaque, qualifiant le géant de Mountain View de ”leader du piratage” qui “diffuse gratuitement des films, et vend des publicités autour“. Rupert Murdoch fait ici certainement référence à la plate-forme de partage de vidéos YouTube. “Ils mettent sûrement des millions en lobbying” (Note de David: comme si lui-même ne faisait pas ça…) affirme-t-il au sujet des géants du Web.

En effet, contrairement à plusieurs politiciens Républicains, dont le candidat à la nomination présidentielle Républicaine Ron Paul, qui sont en brouille avec l’establishment murdochien de leur propre parti, Murdoch trouve que le SOPA ne va pas encore assez loin! Bordel, mais quel enculé de bandit sale, celui-là!

Bref, et c’est souvent encore pire dans l’entreprise privée qu’en politique dans le contexte capitalo-étatiste actuel, ne faites jamais confiance à la drouate étatiste quand il s’agit de se battre pour la liberté individuelle…ni à la gau-gauche étatiste au fait, mais ceci, Rupert Murdoch et ses acolytes de drouate étatiste nous l’avaient déjà dit, alors on le sait déjà…

Ariane Hunter-Meunier est contre la liberté d'expression, comme les adversaires de CHOI Radio X!

À la suite d’une demande de censure liberticide contre moi de la part de Ariane Hunter-Meunier, j’ai accepté de retirer mon billet publié ici précédemment, que j’avais écrit en réaction contre ses attaques diffamatoires contre l’ASSÉ et certains de ses sympathisants et contre la réaction béate de certains sympathisants du Réseau Liberté-Québec à son endroit qui, en ne se basant sur presque rien, la consacrent au rang de “jeune économiste pleine d’avenir” juste parce qu’elle pense de la même façon que cette association de provocateurs militaro-terroristes et capitalistes.

De plus, j’ai pris la décision de bannir madame Hunter-Meunier de mon blogue, à la suite de sa conduite inacceptable ici. Il s’agit d’une première dans l’histoire de ce blogue, et vous savez fort bien que je n’abuse pas de cette mesure, au grand dam de plusieurs d’ailleurs. Je vais aussi vous présenter sa demande de censure pour que vous compreniez pourquoi j’ai pris cette décision. Chers lecteurs, concluez par rapport au soi-disant “profond attachement pour la liberté d’expression et pour la liberté individuelle” (sic) de ses sympathisants du Réseau Liberté-Québec, et portez attention à la rhétorique fémi-favoritiste victimaire (en passant, on blâme souvent les gau-gauchistes étatistes pour ça) derrière la formulation de sa demande. Elle joue le même jeu de la censure contre la liberté d’expression que les adversaires de CHOI Radio X. Comme quoi la liberté d’expression est pratiquement toujours à deux vitesses pour la drouate étatiste…

Voici donc sa demande de censure:

Rebonjour David,

Les divergences d’opinion sont normales et, ayant des amis majoritairement à gauche, je suis habituée qu’on ne soit pas toujours d’accord avec mes idées. Par contre, cette réalité amicale fait aussi en sorte que je suis habituée de discuter avec ceux qui ne sont pas d’accord avec moi. J’ai une très grande écoute, et il me fait toujours plaisir d’entendre les contre-arguments et les critiques. J’en sors immanquablement plus grande et mieux informée. Parfois, je réussis à convaincre mon interlocuteur, d’autres fois, je réalise mon erreur de logique ou d’argumentaire. Mais dans les deux cas, le tout se fait dans une atmosphère pacifique. J’aime beaucoup donner mon opinion, mais j’adore tout autant la voir se faire défier et l’adapter au besoin.

J’aurais bien aimé qu’on puisse parler des choses que tu n’aimes pas de mon texte. Toutefois, tu as préféré adopter un comportement disgracieux à mon égard et me blesser volontairement sur l’univers virtuel.

Ça va probablement t’indifférer, mais la page que tu as créée m’a profondément blessée. Être une fille dans l’univers économique est difficile, mais dans l’univers politique, c’est encore pire. Si tu savais le nombre de fois qu’on m’a dit que les gens allaient se concentrer sur mon physique et non mes idées… c’est tellement dégradant et blessant. Avec ton article à mon sujet, tu envoies comme message que toute femme ayant des attributs physiques avantageux (disons-le comme ça) ne peut être prise intellectuellement au sérieux. J’espère que tu n’en penses pas de même de ta mère, ta copine, ou ta future fille ou nièce. C’est un commentaire hautement sexiste. (Note de David: ce passage en gras est clairement diffamatoire et n’a rien à voir avec ce que je pense)

D’autre part, tu me traites de marionnette. Encore là, c’est insultant. Je m’informe régulièrement et je lis le plus possible. J’avais des idées à « droite » (économiquement, je suis à « gauche » socialement) avant la création du RLQ.

Je te demande donc poliment de retirer la page que tu as faite. Je n’aurais jamais osé t’insulter (ou qui que ce soit) et je réponds à ton attaque avec le plus grand respect. Si tu veux que l’on discute des points que tu considères négatifs de mon article, ce sera avec joie. Tu sembles t’opposer fermement à mes idées, donc je vois là une occasion de les mettre au défi. Si tu ne veux pas entretenir de conversation avec moi, je comprends ça aussi. Je te demande toutefois de comprendre qu’il s’agit d’une atteinte sévère à ma réputation et que je vais devoir prendre des moyens plus officiels et sérieux si tes propos ne sont pas retirés. Crois-moi, je préfèrerais considérablement ne pas avoir à aller jusque là, je n’aime pas particulièrement les conflits! Mais il s’agit d’un cas de diffamation à mon égard et je ne veux justement pas laisser ceci passer sans rien dire. Je le fais au nom de toutes les femmes qui veulent être prises au sérieux.

Il y a un juste milieu entre ne pas être d’accord et insulter.

Bien évidemment, si tu veux faire une nouvelle page qui critique mon article ou qui le contre-argumente, je serai heureuse de te lire. (Note de David: possible que je le fasse, mais elle n’aura pas le droit de réagir ici)

Merci de comprendre.