Category Archives: Couronnement de Sa Majesté Régis "Sarko" Labeaume Ville de Québec 2009

Ne votons pas: vénérons le Roi Labeaume!

J’ai changé d’idée: maintenant, je prône l’adulation aveugle du Roi Labeaume! Pourquoi cette volte-face populiste? Tout simplement parce que je veux être plus populaire auprès des dames, qui appuieraient à 93% le Roi Labeaume selon un sondage, et parce que je m’ennuie des Nordiques!

De plus, voici les cinq principales qualités de ce grand leader:

1) Il appuie nos troupes! Parlez-moi d’un grand leader municipal qui se mêle judicieusement de ses affaires! Le projet humanitaire mené par nos valeureux soldats en Afghanistan est nécessaire pour aider les Afghans à combattre les “barbares” talibans et est un enjeu social essentiel pour la Ville de Québec! D’ailleurs, par les temps qui courent, je fantasme sur les dames qui se roulent la bille en pensant à la fois où Labeaume avait traité de “minable” un manifestant islamo-fasciste! Ça lui apprendra! Crissez le camp à Montreal, sales minables anti-militaristes pro-Ben Laden! J’aime sentir les petites culottes mouillées des dames qui rêvent à des uniformes de soldats obéissants!

2) Il souhaite un généreux financement étatique d’environ 400 millions$ pour la construction d’un nouveau Colisée. Personnellement, je trouve même qu’il ne va pas assez loin. Pourquoi pas 800 millions$, afin d’éviter les dépassements de coûts?

3) Sa vision du transport urbain est géniale! Faciliter les transports vers Montreal pour les bourgeois avec le TGV et nuire au transport en commun des crisses de pauvres dans sa propre ville: voilà une recette gagnante pour rendre Québec encore plus prospère économiquement! Ça leur apprendra à être pauvres, maudite gang de parasites!

4) Il est tellement charismatique qu’il est capable de faire des choses que plusieurs seraient incapables de faire sans représailles médiatiques. Je trouve ça admirable de sa part! Vive le culte de la personnalité! Par exemple, il est de plus en plus ouvert au tramway qu’il considérait pourtant comme une idée farfelue au départ, Robert Lepage n’est plus considéré comme un “tartiste fif gau-gauchiste du Plateau Mont-Royal” depuis que Labeaume le subventionne grassement, il peut “fourrer le système” sans problème pour s’enrichir tel un grand capitaliste et il est applaudi à tout rompre quand il traite des travailleurs beaucoup moins riches de “fourreurs de système”, avec Labeaume, l’argent peut même pousser miraculeusement dans les arbres (bon, d’accord, ce n’est pas seulement le cas avec Labeaume! 😦 ) et il a même déjà travaillé pour Jean-François Bertrand, un homme ayant un certain penchant pour les très jeunes hommes. Pouvez-vous imaginer ce que la merveilleuse radio de Québec aurait dit si Jean-Paul L’Allier avait déjà travaillé pour Bertrand? Une chance que L’Allier a battu ce même Bertrand à la mairie en 1989, car sinon nous aurions eu un pédophile à la tête de Québec et Labeaume aurait encore travaillé pour lui, copinage politique oblige, laissant le champ libre aux sales nègres proxénètes du Wolfpack! 😉 Jeff Fillion, ce preux chevalier anti-pédophile, n’aurait certainement pas eu une aussi haute opinion de Labeaume si cela était arrivé!

5) Justement, c’est d’abord grâce à Jeff Fillion que Labeaume s’est fait connaître après sa défaite lors de la course à la chefferie du RMQ. Pas de Fillion, pas de Roi Labeaume! Et comme Jeff Fillion est mon idole…

Néanmoins, malgré mon respect le plus immense (sauf pour le fait qu’il est un méchant séparatiste ex-péquiste!) pour Sa Majesté, je ne vois pas la pertinence voter à cette pseudo-élection! Quand on a la chance de pouvoir compter sur un Roi aussi exceptionnel que Labeaume, on le couronne, on le vénère, on se prosterne à genoux devant lui, on se déguise comme lui à l’Halloween, MAIS ON NE VOTE PAS POUR LUI! De voter à cette élection serait une insulte à l’autorité vertueuse de ce dictateur bienveillant et légitimerait la possibilité horrible d’une future opposition, ce qu’il faut éviter à tout prix!

Chers électeurs de la Ville de Québec, ce dimanche 1er novembre, je vous souhaite de vous abstenir de voter mais de ne pas vous abstenir sexuellement! Bonne branlette ou bonne baise, en l’honneur de notre merveilleux Roi!

embaume

Advertisements

Labeaume le fémi-favoritiste

Certains fémi-favoritistes ont dénoncé, avec raison cette fois-ci, des propos machistes de Marc “popom-popom, j’veux dire euh…faut échanger Joe Sakic contre Joé Juneau ou Trevor Linden à un contre un, HAN!” Simoneau, le principal fou du Roi Labeaume. Je vous laisse en juger:

…c’est encore Carole Bégin qui a encore fait le père ovide…,celle que Julie Lemieux E.Labeaume va retourner à ses chaudrons dimanche soir prochain.

Cela m’a fait penser à truc. J’ai toujours cru que Françoise David, du parti Québec Solidaire, était la porte-étendard culbécoise principale du fémi-favoritisme, une idéologie prônant la supériorité de la femme au dépens de l’homme, par l’intermédiaire de la violence étatique et de sa discrimination dite “positive”.

Mais c’était sans compter sur le Roi Labeaume, qui a réussi le tour de force de nommer 16 candidates féminines sur 27 pour son Équipe Labeaume, alors que Labeaume lui-même a admis avoir reçu beaucoup moins de curriculum vitae provenant de femmes que ceux provenant d’hommes (je n’arrive plus à retrouver la référence pour ça, mais je suis sûr de ce que je dis). Bref, le Roi Labeaume a volontairement choisi de favoriser l’entrée de candidates féminines dans son parti, par pur opportunisme politique, sans se préoccuper en priorité de la compétence des candidats. De quoi faire verdir de jalousie les bonzes de Québec Solidaire!

D’ailleurs, le fémi-favoritisme avoué du Roi Labeaume fait fureur auprès des dames, dont 93% d’entre elles, selon ce sondage, mouillent littéralement leurs petites culottes en fantasmant sur leur Roi (au moins, en Irak, les femmes étaient forcés par leur mari de “voter” (sic) pour Saddam Hussein, qui jalouserait une telle popularité) qui les défend vigoureusement, par l’intermédiaire de son appui à des hommes criminels obéissants en uniforme, contre les “barbares” talibans. Mais à la lumière des propos machistes de son renifleur de pets officiel Marc Simoneau, il est à se demander si le fémi-favoritisme du Roi Labeaume est réel, ou s’il ne s’agit pas plutôt d’une mesure populiste guidée par le fait que le fémi-favoritisme est particulièrement en vogue ici à Québec…

Un jour, mon coeur devra laisser place à la raison (je manque parfois de “pragmatisme” 😉 ) et par conséquent, je devrai crisser mon camp d’ici. Mais pas tout de suite…

Les "rats" de l'Équipe Labeaume-RMQ

En conférence de presse le 22 juin dernier, le Roi Labeaume a dit ceci:

«Il n’y a aucun conseiller du RMQ qui va rentrer dans l’Équipe Labeaume. Ceux qui cherchent des places – les rats qui veulent quitter le bateaune viendront pas dans l’Équipe Labeaume. Ils ne nous intéressent pas»

Malgré les prétentions vertueuses du Roi Labeaume, il est tout de même intéressant de constater que plusieurs candidats de l’équipe Labeaume sont justement des “rats” ayant quitté le navire du RMQ, le parti de Jean-Paul “fusionneur forcé des maudites banlieues et renifleur d’odeur de purin radiophonique” L’Allier, maire de Québec de 1989 à 2005, qui dirigeait de main de fer un régime dictatorial (imaginez Labeaume avec le quasi balayage de son équipe qui s’en vient! 😦 ), selon Jeff Fillion.

Voici la liste des rats en question, divisée en catégories:

1) Les transfuges, qui étaient tous des conseillers élus sous la bannière du RMQ en 2005:

Ginette Picard-Lavoie (La Cité-Limoilou / district de Maizerets-Lairet)

Patrick Paquet (Les Rivières / district de Lebourgneuf)

Gérald Poirier (Les Rivières / district de Duberger-Les Saules)

Denise Tremblay-Blanchette (Ste-Foy-Sillery-Cap-Rouge / district de Cap-Rouge)

Steeve Verret (Haute St-Charles / district de Lac St-Charles-St-Émile)

2) Les éconduits: ceux-ci ont été battus lors d’assemblées d’investiture du RMQ dans un district

Christiane Bois (Ste-Foy-Sillery-Cap-Rouge / district de la Cité universitaire)

Denise Trudel (Charlesbourg / district de St-Rodrigue): actuelle membre du Conseil Exécutif du Roi Labeaume

Raymond Dion (Haute St-Charles / district de Loretteville): actuel membre du Conseil Exécutif du Roi Labeaume

3) Les défroqués: d’autres gens ayant déjà été très proches du RMQ

Geneviève Hamelin (La Cité-Limoilou / district de St-Sauveur): ex-militante active du RMQ, ayant travaillé pour Ann Bourget, l’adversaire de Labeaume, lors de l’élection municipale de 2007!

Odette Simoneau (Charlesbourg / district des Sentiers): battue en tant que candidate du RMQ dans Charlesbourg en 2001

4) La pom-pom girl journalistique officielle de Jean-Paul L’Allier:

Julie Lemieux, qui a été dénoncée à plusieurs reprises par Jeff Fillion, avec raison, pour ses éditoriaux biaisés pro-L’Allier dans le torchon Le Soleil.

En d’autres termes, 11 des 27 candidats sont des “rats” ayant quitté le navire du RMQ pour se soumettre au Roi Labeaume, ce qui est quand même beaucoup! Évidemment, ces rats veulent servir le peuple et combattre la corruption rampante dans le milieu municipal avec leur vigoureuse auto-opposition et ne sont certainement pas là pour se prostituer afin d’accéder au pouvoir, bien sûr! Que c’est merveilleux, n’est-ce pas? 😉

Je remercie Alain Loubier, ex-conseiller du RMQ, dont sa conjointe Ann Bourget (battue par Labeaume à la mairie en 2007) a fait l’erreur d’appuyer Claude Larose au lieu de Labeaume lors de la course à la chefferie du RMQ en 2005, pour m’avoir fortement inspiré ce billet. Vous comprenez encore mieux maintenant! 😉 Plus ça change, plus c’est pareil!

Tout de même, la fin de ce billet d’Alain Loubier est fort intéressante:

Même en passant sous silence le nom de celles et ceux qui ont pu flirter avec le RMQ sans toutefois aller jusqu’à y être carrément identifiés, c’est près d’un tiers des candidats de l’Équipe-Labeaume dont on peut dire qu’ils sont issus des rangs du RMQ. Et ils auraient été plus nombreux encore si les Anne Beaulieu, Jean-Marie Matte et Conrad Verret (note de David: il faut aussi ajouter Yvon Bussières qui a quitté le bateau du RMQ sans rejoindre l’Équipe Labeaume malgré l’invitation du Maire) n’avaient pas poliment décliné l’invitation du Maire à le rejoindre et à passer du “bon bord” de la salle du Conseil.

Avouez qu’il y a de quoi faire grincer des dents ceux-là qui ont appuyé Régis Labeaume, en 2007, voyant en celui-ci l’antithèse du RMQ. Le voici, aujourd’hui, en voie de donner en quelque sorte un souffle nouveau, par programme et par candidats interposés, à un courant politique que l’on croyait ratiboisé, voué à une disparition certaine après la retraite de Jean-Paul L’Allier. Il me semble bien que les idées et les visées qui furent celles du RMQ historique n’ont jamais été si en vogue. C’est à se demander si l’Équipe-Labeaume ne serait pas, en réalité, un crypto-RMQ enfin débarassé de ses vieux scrupules démocratiques et de ses oripeaux de sociaux-démocrates à l’ancienne mouture. Ironique, non?

Mais, vous savez ce qui me fait le plus sourire dans tout ça ? C’est quand je songe à la tête que doivent faire ces animateurs ou à ces chroniqueurs qui ont cru à la rhétorique de Régis Labeaume lorsque ce dernier a lancé le retentissant “Haro sur le RMQ” qui lui a ouvert les portes de la Mairie. Je ne sais pas pour vous, mais moi, c’est ce que j’appelle se faire rouler dans la farine…

Évidemment, la radio-poubelle de Culbec City et les autres journaleux de bécosse qui idolâtrent le Roi Labeaume ne vous en parleront jamais!

embaume

Assassinat policier à Laurier-Station (et d'autres niaiseries)

Vendredi dernier, des membres de la mafia policière de Lévis (un dortoir de bourgeois qui est maintenant sous la dictature de Reine Marinelli: le Roi Labeaume est hautement médiocratique en comparaison!) ont littéralement assassiné un conducteur lors d’une poursuite policière à Laurier-Station, non pas parce qu’il était armé, non pas parce qu’il était en état d’ébriété, non pas parce qu’on le soupçonnait d’un enlèvement, non pas parce qu’il roulait déjà trop vite, MAIS SEULEMENT PARCE QU’IL CONDUISAIT UNE VOITURE VOLÉE. J’accuse les policiers de poursuite disproportionnellement dangereuse et d’homicide involontaire, à tout le moins! Une telle poursuite est inacceptable dans de telles circonstances si peu importantes! Et heureusement que personne d’autre n’a été blessé ou tué!

Bien sûr, même si, d’un point de vue anarchiste, rien n’oblige quiconque (même un criminel) à obéir aux ordres des policiers, encore moins quand ceux-ci commettent un crime, le comportement du conducteur-voleur était stupide et il aurait dû s’arrêter. Par contre, les policiers, qui sont censés donner l’exemple (au fond, doit-on vraiment tenir compte de cette prémisse?), ont outrepassé leur pouvoir de façon encore plus stupide!

La propagande de Sarko Labeaume pour un nouveau Colisée…même à RDS!

Dans la nuit de samedi dernier, je regardais le bulletin de sports à Reste Dans le Studio (RDS), le lecteur de nouvelles résumait les faits saillants du match Remparts-Saguenéens (tapez “Remparts” dans l’onglet de recherche pour le vidéo) et, le plus sérieusement du monde, il vomit cette énormité:

Si vous vous doutiez de la nécessité d’un nouveau Colisée à Québec, regardez bien cette séquence. LA BAIE VITRÉE…AAHH! ELLE NE TIENT PAS! MESSIEURS LES POLITICIENS, LE COLISÉE PEPSI TOMBE EN RUINES!

Mais bordel, y en a qui sont vraiment prêts à dire n’importe quoi pour vendre leur camelote. CET INCIDENT AURAIT TRÈS BIEN PU SE PRODUIRE DANS UN ARÉNA FLAMBANT NEUF! Trouvez d’autres raisons que ça pour voler l’argent des contribuables, au moins!

Réponse à deux commentaires

Un certain Guy Drolet me dit ceci:

Le 400 millions pour le Colisée sera dépensé, à Québec ou ailleurs. Vous auriez pas un projet de remplacement pour Québec au moins?

P.S. Anne Guérette, avec sa proposition que la Ville construise des logements pour les vendre à prix abordables, vous l’aimez toujours?

1) En tant que Capitale Nationale du Culbec, avec son armada de fonctionnaires et de travailleurs du secteur public, la région de Québec reçoit plus que sa part des gouvernemamans. Alors, bien sûr, je souhaite que ce 400 millions soit dépensé ailleurs. Cependant même si le projet s’adressait à Montreal par exemple, je le dénoncerais de la même façon.

2) Un projet alternatif? Pour moins cher et plus intelligemment, j’en ai tout un pour vous! Plutôt que d’enrichir des BS corporatistes avec les projets mégalomanes du Roi Labeaume, pourquoi ne pas déporter tous les crottés d’anarchistes et tous les sans-emplois de moins de 65 ans qui habitent à Québec, incluant moi-même (je fais partie des deux catégories), en leur offrant même des subventions pour déménager à Montreal? Voilà un programme économique novateur et dynamique beaucoup plus efficace qui garantit le plein emploi à Québec et qui ferait très mal à Montreal en plus! Si jamais le Roi Labeaume propose un tel projet, je vais voter pour lui et son équipe, promis! Dehors, la racaille improductive qui nuit tant à Québec!

3) En ce qui concerne Anne Guérette, j’ai seulement dit qu’elle était la moins pire de toutes. Je n’ai jamais dit que je l’aimais beaucoup. Cependant, même si son idée est inacceptable pour un anarchiste, IL EST CLAIR QUE SON PROJET EST BEAUCOUP MOINS IDIOT QUE LA PLUPART DES PROJETS MÉGALOMANES DE SARKO LABEAUME! Voilà un projet alternatif qui est beaucoup moins ridicule que le nouveau Colisée ou le Train à Grandes Dépenses! Mais évidemment, pour la drouate étatiste et les partisans du Roi Labeaume, quand c’est pour les bourgeois ou pour “nos troupes”, l’argent pousse dins arbres, mais quand c’est pour les crisses de pauvres, les CONtribuables n’ont plus la capacité de payer! C’est ça qui arrive quand votre cerveau est lavé par la radio-poubelle de Culbec City, bande d’hypocrites!

Tym Machine me dit ceci:

Je suis bien d’accord avec le principe que ce doit être le privé qui subventionne le sport professionnel surtout dans un marché aussi lucratif que la LNH au Québec.

Sauf qu’en pratique, la compétition (les autres villes en lice) va se battre elle aussi avec l’argent qui provient des fonds publics alors, je suis forcé de dire que si Québec veut un jour ravoir les Nordiques, il va falloir qu’ils se battent à armes égales.

Le pire, c’est qu’il a parfaitement raison! Ne vous demandez pas pourquoi il y a plusieurs franchises de la LNH dans des marchés américains moins rentables, du point de vue du hockey, que Québec! Quel merdier!

embaume

Élection référendaire sur le nouveau Colisée: un incitatif à l'abstention

Je suis enfin de retour après une mi-session fort occupée. Au cours des prochains jours, je vais publier quelques billets concernant des enjeux plus locaux, comme je l’avais mentionné dans mon billet précédent.

Depuis quelques semaines, il est apparu évident à mes yeux que la pseudo-campagne électorale municipale dans la Ville de Québec est tout simplement devenue une élection référendaire portant sur la construction d’un nouveau Colisée AVEC L’ARGENT DE VOS TAXES, comme le disait André Arthur. Pourtant, plusieurs idiots ne l’avaient pas encore compris et le Roi Labeaume a eu au moins la candeur de les en informer:

Les gens de Québec devront élire Régis Labeaume, doter l’Équipe Labeaume d’une « majorité solide » et se présenter massivement aux urnes aux élections municipales du 1er novembre, sans quoi le projet de nouvel amphithéâtre sera abandonné, a prévenu le maire de Québec hier.

Voilà l’avertissement que le maire a lancé à la population à l’occasion de la dénomination officielle de l’aréna Gaétan-Duchesne dans Les Saules, deux jours seulement après avoir dévoilé en grande pompe son projet d’amphithéâtre lors d’une importante conférence de presse vendredi.

« Si je n’ai pas de majorité au conseil (municipal), ça veut dire que les gens ne veulent pas d’amphithéâtre. Oubliez ça, a lâché le maire. Pas de majorité au conseil, je laisse tomber ça. Ça veut dire que le message est clair. Ça veut dire qu’ils (les électeurs) ne nous font pas suffisamment confiance pour qu’on ait le pouvoir de régler ça. […]. Je ne veux pas faire de menaces, mais à un moment donné, le signal, il faut qu’il soit clair. »

Et la majorité devra être « solide », a par ailleurs affirmé le maire, en refusant toutefois de chiffrer cette dernière. « Je vous laisse analyser ça! » a-t-il plutôt lancé.

M. Labeaume a poursuivi en ajoutant un troisième critère : celui du taux de participation aux prochaines élections municipales. Après avoir déclaré la veille qu’il s’attendait à un taux de participation anémique le jour du scrutin, pouvant atteindre un niveau plus bas que 46 % enregistrés en 2007, le maire a ajouté qu’il abandonnerait aussi le projet si le taux de participation atteindrait un seuil plus bas que 30 %, même s’il obtenait une majorité au conseil municipal.

« Même avec une majorité à 30 %, ça veut dire que l’intérêt n’est pas là. »

« Pas des menaces »

Questionné à savoir si ces critères ne constituaient pas une forme de chantage à la population, le maire s’est vigoureusement défendu. « Vous avez le goût de faire un titre avec une menace? C’est ça qui vous tente? Je viens de vous dire non. Ne me revenez pas avec ça », a-t-il notamment lancé.

Il a réitéré à plusieurs reprises — y compris lors d’entretiens téléphoniques subséquents avec Le Journal — qu’il ne souhaitait pas par ces déclarations menacer d’une quelconque manière ses concitoyens, mais qu’il cherchait plutôt à dire aux gens de « donne(r) un signal à ceux qui ont à voir là-dedans ».

« Si le signal n’est pas clair, les gouvernements, ils essaieront de passer tout droit. Alors, c’est important cette affaire-là », a-t-il expliqué.

« Je me suis étiré le cou, j’ai osé, s’est défendu le maire. Moi, ma décision est prise. (Les gens) ont à prendre leurs propres décisions concernant ce projet. Ça fait 15 ans que j’en entends parler (de l’amphithéâtre). Ça fait deux ans que le monde ne me lâche pas les oreilles avec ça, particulièrement les jeunes. Les jeunes, ils sont aussi bien d’aller voter. Parce que s’ils n’y vont pas, qu’ils ne m’en parlent plus! C’est clair?»

Plus tôt, M. Labeaume a voulu expliquer son propos par une façon « claire » de faire de la politique, élément qu’il a à nouveau répété au cours d’une entrevue téléphonique hier.

« Même si les gens appuient (le projet) à 87 % dans un sondage, s’ils ne font pas le geste d’aller voter pour confirmer leur intention […], ça veut dire que l’intérêt n’est pas vraiment là. »

Au moins, cela a le mérite d’être clair: selon le Roi Labeaume, si vous vous abstenez massivement de voter, le projet du nouveau Colisée sera abandonné par les autorités gouvernemamantales! Alors, voilà un argument de plus pour s’abstenir massivement de voter, même si j’admets que dans certains districts (particulièrement ceux de Jacques Teasdale, Yvon Bussières, Gilles Marcotte, Anne Guérette (sans aucun doute la moins pire de toutes) et certains conseillers sortants du RMQ: j’invite ceux qui n’oseront pas s’abstenir à voter à tout le moins contre l’Équipe Labeaume mais ne votez surtout pas à la mairie, bordel!) la lutte sera intéressante. De plus, contrairement à ceux qui prétendent que Labeaume a reculé hier, je considère toujours qu’il s’agit bel et bien d’une élection référendaire sur le Colisée:

(…)

« C’est sûr que je l’essaierais pareil (…). Je vais y aller devant les gouvernements, mais j’aurais moins de poids politique », a répondu le maire lorsque interrogé, hier soir, sur ses propos controversés de la fin de semaine.

(…)

Invité à préciser sa pensée, Régis Labeaume a préféré parler « d’espoir » plutôt que de « conditions ». Il a dit ne pas croire qu’avec un conseil « minoritaire et une faible participation, on va être capable de négocier. On se met en position de faiblesse considérable ».

(…)

« Concernant le nouvel amphithéâtre, vous me permettrez de profiter de l’occasion pour clarifier certains propos. Vous me connaissez, je suis souvent maladroit, sinon imprécis (…). Actuellement, les deux gouvernements (fédéral et provincial) nous surveillent. Ils se demandent avec quel pouvoir de négociation le maire de Québec et son conseil se présenteront devant eux autres (…). C’est important de négocier dans une position de force », a-t-il lâché.

Comprenez-moi bien, je ne vois aucun scandale au fait qu’il s’agisse d’une élection référendaire sur le nouveau Colisée. De toute façon, c’est la nature même de la médiocrassie pseudo-représentative que de créer des faux enjeux afin de faire oublier les vrais problèmes créés par les gouvernemamans. Le scandale n’est pas là, ni dans le projet d’un nouveau Colisée en soi: c’est le financement étatique avec de l’argent volé aux CONtribuables qui est scandaleux! Pour une rare fois, je suis même d’accord avec Jean-Jacques Samson quand il dit ceci:

Des adversaires de M. Labeaume, et des médias, cherchent à créer artificiellement un scandale en gonflant des propos qui seraient des entorses à une rectitude politique sortie on ne sait trop d’où. Doit-on reprocher à Régis Labeaume de vouloir faire sortir le vote et obtenir la plus forte victoire possible? C’est l’essence même de la politique. Tous les chefs de parti cherchent à gagner le plus grand nombre de sièges.

Le maire sait déjà, par ailleurs, à la suite du sondage publié samedi par Le Journal, qu’il peut compter sur l’appui de près de 90 % des citoyens à son projet d’un nouvel amphithéâtre. Il réclame néanmoins un taux de participation élevé et une victoire éclatante pour se donner, dit-il, un meilleur pouvoir de négociation avec les gouvernements supérieurs à qui il demande des contributions de 175 millions de dollars chacun. Il a effectivement besoin de se bâtir un puissant rapport de force pour mettre beaucoup de pression sur Ottawa et sur Québec.

Voilà, il décrit très bien la vision médiocratique pseudo-représentative des choses! Le pire, c’est que cette soi-disant opposition de pacotille est en faveur du projet mais elle a fait semblant de se scandaliser sur les déclarations de Labeaume par pur opportunisme politique ALORS QUE L’ÉLECTION RÉFÉRENDAIRE SUR LE COLISÉE ÉTAIT DÉJÀ EN ROUTE DEPUIS FORT LONGTEMPS AVEC L’APPUI MÊME DE CETTE SUPPOSÉE OPPOSITION, AVANT MÊME QUE LABEAUME LE CONFIRME!

Les raisons de mon abstention

Contrairement aux autres anarchistes, il n’est pas dans mes habitudes de prôner l’abstention de voter à des élections médiocratiques, car je considère que la séparation du Québec est une condition nécessaire (mais non suffisante) au progrès de la cause anarchiste au Québec. Par contre, il y a certaines occasions où le vote est tout simplement nuisible à notre propre intérêt. Par conséquent, je vous annonce que JE N’IRAI PAS VOTER lors de l’élection référendaire sur le nouveau Colisée le 1er novembre prochain. Voici les principales raisons qui expliquent ma décision.

1) À la mairie, aucun candidat ne mérite quelque considération que ce soit. Fuck Labeaume, son mépris mégalomane, son Colisée, son Train à Grandes Dépenses (bravo à David Gagnon d’Antagoniste.net pour celle-là!) et son omniprésence médiatique sarkozyenne! Fuck Jeff Fillion, l’ensemble de son oeuvre, son appui au Colisée et son agenda carriériste personnel! Fuck Jean-Paul Marchand (pas un mauvais bougre: au fait, c’est un ex-bloquiste et j’ai déjà voté pour lui) et son monorail à la con! Fuck Yonnel Bonaventure et sa doctrine éco-fasciste! Et les trois autres attardés mentaux qui se sont invités à ce dîner de cons ne méritent même pas qu’on les mentionne.

2) Dans mon district, le conseiller sortant de l’équipe Labeaume (un “rat” provenant du RMQ, selon Labeaume lui-même!) est invincible et serait réélu facilement même s’il faisait partie de l’Alliance Nazie Séparatiste Pédophile Anti-radio-poubelle de Québec, par exemple.

3) Je suis contre le financement étatique du Colisée et du Train à Grandes Dépenses pour soutenir les loisirs et le transport des bourgeois afin qu’il puissent encore plus facilement s’enrichir au dépens des autres à leur crisse de boulot, alors qu’ici à Québec, le système de transport en commun de Québec est indigne de l’eldorado paradisiaque que Labeaume prétend vouloir créer avec de l’argent poussant dans les arbres, que plusieurs travaux routiers y souffrent de retards majeurs sur les échéanciers prévus et que le réseau de pistes cyclables y est carrément rachitique. César soumettait son peuple avec “Du pain et des jeux”, et maintenant le pain n’est même plus nécessaire, tabarnac!

4) Il y a d’autres batailles plus importantes à mener et il est plus intéressant de se branler, de baiser, de commander une masseuse, de picoler ou de s’empiffrer goulûment que de rendre encore plus légitime médiocratiquement la couronnement du Roi Labeaume.

Comme le dit si bien l’équipe de Voix de Faits: Contre l’élection, pour un sacre à Québec! Vive le Roi Labeaume mais SANS financement étatique du Colisée! 😉 Ceci dit, je suis en faveur d’un nouveau Colisée en mode PPP, i.e. avec un Partenariat PUREMENT Privé! 😉 Mais ça, c’est trop beau pour être vrai!

embaume

En mode local…

En raison de la pseudo-campagne électorale municipale menant au couronnement de Régis “Sarko” Labeaume en tant que Sa Majesté le Roi de la Ville de Québec, je vais faire un Voix de Faits de moi-même et mon blogue prendra une couleur principalement locale ce mois-ci, à moins qu’une campagne électorale fédérale y soit déclenchée. De toute façon, je n’ai pas le temps ces temps-ci d’aborder des problématiques philosophiques purement anarchistes comme la critique de l’anarcho-capitalisme, par exemple.

Présentement, je crois que ce serait une bonne chose de ne pas voter à la mairie pour que Labeaume soit élu par le plus petit nombre de personnes possibles mais de voter pour le candidat au Conseil Municipal qui aurait le plus de chances de battre le candidat de l’Équipe Labeaume, afin d’éviter que ce parti politique devienne majoritaire. Et encore là, est-ce que ça en vaut vraiment la peine? Je suis loin d’en être sûr, j’ai de plus en plus envie de me branler au lieu de voter… 😉

En attendant, selon Labeaume lui-même, il y a des quotidiens à Québec qui sont “des journaux de combats comme au Honduras”! 😉 Si seulement c’était vrai…