Category Archives: Droite

Massacre en Norvège: le Mouton Marron pourfend la droite!

Un obscur jeune historien sans avenir 😉 a écrit ce succulent billet critiquant avec véhémence la réaction de la drouate à la suite du massacre terroriste pro-sioniste islamophobe en Norvège. Pour vous donner l’eau à la bouche, je vous présente les 4 derniers paragraphes:

La droite conservatrice, chrétienne, nationaliste/réactionnaire défend plus âprement son radicalisme qu’elle condamne les crimes de Breivik. Égarée dans son trip paranoïaque, elle s’imagine que les gauchistes se mettront bientôt à les poursuivre, à les arrêter dans leur salon comme de vulgaires militant-e-s de l’ASSÉ.

Mais de tout temps, elle a fait exactement ce qu’elle reproche à la gauche depuis quelques jours: elle a fait des amalgames douteux, a accusé la gauche de faire la promotion de la violence, a encouragé la répression sauvage, a associé des gens qui n’ont aucun lien entre eux.

Je remets d’ailleurs en question ce genre d’accusation faites à la gauche. Quand les dénonciations fusent, elles visent surtout la droite radicale, genre le FN et les mouvements anti-immigration racistes. La droite fiscale/modérée/conservatrice se sent visée? C’est sans doute par effet miroir. Elle croit que le public réagit face aux extrémistes de leur mouvement de la même manière qu’elle-même réagit devant une vitrine pétée par le Black Block.

La droite goûte à sa propre médecine. En temps normal, ça me ferait marrer, mais de les voir brailler sur leur propre sort devant l’horreur de cette tuerie, ça me fait plutôt vomir.

Égide Royer: un salopard machiste!

Au lieu de proposer qu’on mette fin à la discrimination fémi-favoritiste dans le secteur public, un hurluberlu universitaire machiste nommé Égide Royer a proposé un équivalent maqueueliniste au fémi-favoritisme dans le milieu de l’ensaignement, i.e. le mascu-favoritisme. Voici un extrait de cet article:

Pour améliorer la réussite des gars à l’école, le Québec doit agir comme il l’a fait avec les femmes qui voulaient devenir policières et pratiquer la «discrimination positive» à l’égard des hommes souhaitant devenir enseignants, croit un éminent expert de la question.

Selon ce qu’a appris le Journal, le professeur Égide Royer, de l’Université Laval, proposera demain qu’on offre des bourses de 1000$ par année aux meilleurs hommes qui s’inscrivent en enseignement à l’université, et qu’on donne aux profs masculins un accès plus rapide à des postes permanents dans les écoles du Québec.

Notons aussi que cet ineffable attardé congénital proposera qu’on prolonge l’école obligatoire jusqu’à 18 ans. Faut vraiment être déconnecté de la réalité pour vomir une telle ânerie! Imaginez le bordel que les ensaignants devront endurer dans les classes avec un nombre significativement supplémentaire d’étudiants qui ne souhaitent plus fréquenter un établissement d’endoctrinement capitalo-étatiste.

Même si sa proposition machiste me donnerait un coup de main si elle était appliquée, il faut dénoncer vigoureusement sa proposition machiste. Toute discrimination violente et forcée par une hiérarchie de pouvoir (comme l’État, par exemple), qu’elle soit mascu-favoritiste, fémi-favoritiste, immigrato-favoritiste, ou n’importe-quoi-d’autre-favoritiste, est inacceptable.

Mais attention, comme je l’ai mentionné dans ce commentaire, je suis contre la discrimination et j’encourage la dénonciation des comportements discriminatoires, mais je suis en faveur du droit volontaire à la discrimination. Si je m’associais avec 20 femmes bisexuelles grassettes de race noire afin d’auto-gérer coopérativement un bloc de logements, aucune hiérarchie de pouvoir quelconque ne devrait pouvoir nous en empêcher sous prétexte d’une discrimination! Et pourtant, mon comportement serait crissement discriminatoire dans un tel cas de figure, au point où une hypothétique “Commune Suprémaciste Des Hommes Blancs Maigres Castrés Du Sud-Sud-Ouest De Drummondville” pourrait dénoncer légitimement mon comportement discriminatoire à leur endroit!

Grotesque répression anti-sexuelle à l'école secondaire Les Etchemins!

Une agente de bureau risque fortement d’être congédiée (ou d’être “amenée” à démissionner) de son poste à l’école secondaire Les Etchemins parce qu’elle a commis un crime grave! Non, elle n’est pas une ancienne soldate-terroriste des Farces Armées Militaro-Terroristes Cacanadian! En fait, elle a osé…montrer ses seins (et certaines de ses formes) sur le Net! AU SECOURS, TOUS AUX ABRIS! Cachez ces seins que les sales morveux de gars ados ne voient jamais à la télévision et sur le Net en dehors de l’école! 😉 Et devinez où elle va retourner travailler à la suite de la réaction hystérique de ces attardés congénitaux en poste à l’Établissement d’Endoctrinement Capitalo-Étatiste pour Sales Ados Morveux(ses) des Etchemins… Voici un extrait très révélateur de cet article:

C’est un agent du service de POLICE de la ville de Lévis, qui faisait de la prévention dans l’établissement, qui a alerté la direction de l’école de cette situation. Si le geste n’est pas illégal aux yeux des AUTORITÉS POLICIÈRES, il demeure toutefois immoral.

Non, mais de quoi ils se mêlent, ces mafieux policiers? Z’ont pas des vrais crimes à combattre et des beignes à engloutir, ces crottés-là? Hostie, ce n’est pas contre la brutalité policière qu’il faut se battre, c’est contre le système juridico-policier dans son ensemble! Bon, il faut dire que certains anarCONS CONfus faisant partie du troupeau de moutons gau-gauchistes crypto-bolchéviques culbécois, une caste d’idiots utiles involontairement au service des intérêts corpo-fascistes de la drouate CONServatrice capitalo-étatiste, encouragent la répression policière anti-sexuelle et me traitent de “rétrograde faisant honte à l’anarchie” quand je ne suis pas d’accord avec eux là-dessus, mais ceci est une autre histoire…

Parlant d’immoralité, les établissements d’endoctrinement capitalo-étatiste pour sales ados morveux(ses) n’ont en général aucun scrupule à ce qu’une certaine organisation militaro-terroriste recrute dans leurs écoles… Sans oublier la propagande capitalo-étatiste et syndicaleuse devenue routinière dans ces établissements de brainwashing!

Au fait, le surnom de cette employée est Samantha Ardente. (ceci était une information publique avant même que je publie ce billet, en raison de la réaction de l’établissement scolaire), et un individu a créé une page Fesse-bouc sur elle en guise d’appui. Au cas où ça vous intéresserait…

Simon Leduc, un futur grand politologue étatiste de droite!

Bon, j’ai d’autres choses à faire que d’écrire ici ces temps-ci. Néanmoins, je viens de trouver un truc qui est trop con pour ne pas en parler. Dans le blogue de Jack “je suis devenu drouatiste comme Guy “le corpo-fasciste de la forêt” Chevette parce que Landry le pédant ne voulait plus de moi” Braillard, un illustre hurluberlu amer avec qui je partage certaines de ses préoccupations climato-sceptiques mais dont le reste de son discours est truffé de truismes triviaux éculés et de conneries répressives irréfléchies, j’ai trouvé cette perle vomie par un futur grand politologue étatiste de droite et sympathisant du Réseau Liberté-Corpo-Fasciste-Culbec, Simon Leduc:

Je suis d’accord avec vous. La gauche possède la vérité absolue. Le grand intello de la gauche est Jean-François Lisée. Celui-ci aime insulter la droite comme le fait la gauche en général. L’insulte est la spécialité des gauchistes car ils n’ont rien d’autre à faire.

PWOUHAHAHAHAHA! Les autres n’ont pas le droit de faire la même chose que ce que la drouate étatiste fait si bien! Manifestement, cet insignifiant de Leduc est sarcastique dans les trois premières phrases (je suis même d’accord avec son ton sarcastique) mais en ce qui concerne les insultes, c’est une spécialité développée en premier lieu par les drouatistes étatistes et QUI FUT TRÈS EFFICACE, alors il faut vraiment être un enculé de première classe pour blâmer les autres quand ils utilisent leur propre langage! Dois-je vraiment vous expliquer de quelle façon la montée de la drouate étatiste s’est amorcée au Québec? De plus, je ne croyais pas que les drouatistes étatistes, qui sont tous de grands travailleurs/entrepreneurs productifs ;), avaient autant de temps à perdre pour ne rien faire d’autre que d’insulter certaines catégories de personnes! C’est ça qui arrive quand les frais de scolarité sont trop bas 😉 comme au Culbec, on nivelle les crisses de morveux par le bas ;), et on donne 😉 des diplômes médiocres sur du papier-cul 😉 (PCul 😉 ) à des attardés comme Leduc!

D’ailleurs, c’est justement en raison de cette spécialité si efficace développée par la drouate étatiste que j’ai décidé d’écrire de manière fortement vitriolique dans ce blogue, en utilisant une version un peu appauvrie (jamais je n’insulterai les assistés sociaux, les chômeurs, les étudiants, les femmes (bon d’accord, dans leur cas, ça m’arrive parfois 😉 ), les non-hétérosexuels et les étrangers comme la drouate étatiste l’a si bien fait) du standard utilisé par la drouate étatiste.

Et il est temps de mettre un terme au monopole de la drouate étatiste sur l’utilisation de cette spécialité, même si je sais fort bien qu’elle est moralement douteuse…

De nombreux partisans du Réseau Liberté-Québec sont CONTRE la liberté individuelle!

PATHÉTIQUE!

Note 1: Je viens d’être banni du forum de discussion Facebook du Réseau Liberté-Corpo-Fasciste Culbec parce que je prône trop de liberté individuelle. Il est impensable que je m’associe avec de tels hypocrites étatistes de drouate! D’autres devront se dissocier…

Note 2: Sur le babillard du groupe Facebook, il est écrit ceci:

Les modérateurs de la page sont moi (Ian Sénéchal), Guillaume Simard-Leduc et Francis Therrien. Je vous invite à nous écrire lorsque vous éprouvez un problème. Nous venons de bannir deux membres (Note de David: dont moi-même) et nous détestons le faire. Dois-je rappeler que le respect est également à la base d’une démocratie saine?

Ian Sénéchal et Guillaume Simard-Leduc sont des membres fondateurs du Réseau Liberté-Corpo-Fasciste-Culbec, pas des obscurs internautes. On voit de plus en plus clair dans leur agenda étatiste répressif anti-liberté.

D’ailleurs, voici deux extraits non-censurés par Ian Sénéchal et Guillaume Simard-Leduc dans le groupe de discussion, Ces extraits sont très révélateurs de l’idéologie liberticide étatiste réelle défendue par le Réseau Corpo-Fasciste-Culbec!

Avis aux intéressés : Le vendredi 29 octobre prochain à 10h30, un nouveau monument sera inauguré à la Place Georges V à Québec afin de rendre hommage aux militaires canadiens qui ont combattu en Afghanistan, en Bosnie et ailleurs dans le monde au nom de la paix. C’est en compagnie de l’Honorable Josée Verner et du Brigadier-Général Alain Tremblay que Stéphane Gasse animera cette cérémonie.

Tu t’es fait laver le cerveau mon cher. Les hommes votaient parce que ça faisait partie de leur rôle ni plus ni moins. La femme s’occupait du foyer et l’homme de l’extérieur du foyer. Les femmes n’étaient pas discriminées pour autant et ne se sentaient pas du tout discriminées. On a débuté une guerre des sexes avec de la propagande qui a prétendu que les femmes étaient discriminées mais en réalité elles ne l’étaient pas du tout. C’est un monde de mensonges et d’hypocrisie la gauche et tu mords à l’hameçon mon cher. Le féminisme est un piège de gauche. Va faire tes recherches et tu verras.

KIN TOÉ! Parfois, j’en ai marre d’avoir si souvent raison!

Deux textes à lire et à méditer pour les partisans du Réseau Liberté-Québec

Ce billet ne sera pas le plus vitriolique de l’histoire de ce blogue, mais ça pourrait survenir à un moment donné.

Malgré une certaine sympathie envers cette idéologie (qui se traduit notamment dans mes six attitudes anarcho-pragmatistes essentielles), je ne suis pas un libertarien. Par exemple, contrairement à eux, je suis contre la propriété et le profit et je dénonce toutes les hiérarchies de pouvoir. Néanmoins, le penseur libertarien le plus reconnu au Québec, Martin Masse, avait déjà exposé certaines réserves face à des mouvements politiques potentiels de drouate comme le Réseau Liberté-Corpo-Étatiste-Culbec.

Attention, je ne prétends pas être d’accord avec tout ce que Martin Masse a dit, mais il y a matière très sérieuse à réflexion pour les drouatistes étatistes dans ces deux textes. Dans ce premier texte dont je recommande la lecture, Martin Masse dit entre autres ceci:

si vous tentez de fédérer une chose et son contraire, de plaire à toutes les différentes tendances de la droite étatiste et de la gauche réaliste (les soi-disant «lucides») en même temps que vous cherchez à concilier les libertariens et ceux qui veulent d’abord et avant tout que l’État s’enlève de leur vie, vous allez tourner en rond et échouer, exactement comme l’ADQ au cours des quinze dernières années.

La seule façon de fédérer une partie de ce monde (ceux qui sont vraiment prêts à appuyer un changement de direction concret et radical, et non seulement quelques réformettes pour maintenir en place l’État-providence et le rendre plus «efficace»), c’est de s’entendre sur un programme de réduction de la taille et du rôle de l’État, et de ne pas le contredire constamment avec des suggestions de nouvelles interventions pour acheter l’appui de tel ou tel groupe ou simplement pour cause de confusion idéologique.

Les organisateurs du RLQ disent croire «qu’il est temps de cesser de jouer le jeu des camps étatistes, fédéralistes et souverainistes et de faire les débats que permet une analyse sur l’axe gauche-droite». Je suis évidemment d’accord pour ce qui est de la confusion engendrée par la question nationale sur nos débats politiques (Note de David: je ne suis pas d’accord avec cette prémisse), sauf qu’une telle déclaration gomme elle-même le fait crucial que la droite est en réalité aussi étatiste que la gauche (comme l’ont démontré on ne peut plus clairement les gouvernements Bush et Harper).

Dans ce deuxième texte dont je suggère la lecture, Martin Masse disait aussi ceci:

La seule façon de maintenir une telle coalition autour de l’objectif de réduire le rôle de l’État est de s’imposer une sorte de cadre contraignant: la seule position officielle du mouvement ou du parti doit être de réduire le pouvoir de l’État et le redonner aux citoyens, à divers degrés ou vitesse selon le domaine, mais il ne doit jamais préconiser l’intervention de l’État ou le maintien de privilèges pour certains. Si des individus ou des groupes au sein de la coalition croient que l’intervention de l’État est nécessaire dans un domaine ou un autre, ils doivent défendre cette idée à l’extérieur du mouvement et ne pas chercher à la faire accepter au sein de celui-ci. Sinon, au lieu de débattre et de lutter contre nos opposants étatistes, nous débattons et nous nous disputons entre nous. Chacun doit donc faire des compromis, autant les conservateurs étatistes sur certains points que les libertariens devant tempérer leur vision plus radicale pour composer avec la réalité d’une coalition.

Malheureusement pour le Réseau Liberté-Corpo-Étatiste-Culbec, il semble que les libertariens soient les seuls à accepter un compromis (et tant qu’à moi, cette position de compromission est intenable avec ce qu’on sait maintenant, et n’aurait jamais dû avoir lieu) et que les autres drouatistes étatistes (i.e. la grande majorité de leurs partisans) n’ont manifestement pas compris le message lancé par Martin Masse, ce qui confirme qu’ils sont tout simplement des sales CONservateurs étatistes bornés et autoritaires qui usurpent le sens du mot “liberté” pour leurs propres intérêt$$$$ corpo-étatistes!