Category Archives: Racisme

Répit pour la famille Vitry-Robion! (Re-publication du billet d'hier)

Au moins, la situation est réglée, du moins temporairement! Vlà deux volte-face de Steven Blaney dans la même semaine! Diantre, il dégaine encore plus vite que Jean De La Charogne ;), et pour deux bonnes causes en plus!

C’est ce qui arrive lorsque la majorité du 99% refuse de se soumettre au 1%. Ce n’est donc pas contre le 1% qu’il faut s’acharner, car cette élite capitalo-étatiste n’aurait pratiquement aucun pouvoir si la majorité du 99% ne les soutenaient pas…

Alors, bonne journée de “on se met à genoux pis on suce la queue de nos troupes”, bande de tarlouzes!

Déplacer temporairement votre occupation sur le pourtour complet du Centre Hospitalier de l’Université Laval (CHUL), afin d’empêcher les sales beus et les agents nazillons de la protection anti-séparatiste de la pureté aryano-cacanadian d’y entrer…

Ce serait la meilleure façon de relancer ce mouvement qui bat de l’aile présentement! Qu’on sacre la paix à Madame Vitry et à sa fille qui ont déjà trop souffert comme ça!

L'Assemblée Nationale du Québec vote unanimement contre le port du couteau dans son enceinte

J’ai appris un truc: saviez-vous que le port du couteau était permis à l’Assemblée Nazionaleuse du Culbec jusqu’à mercredi dernier (hier)? J’ignorais complètement cet état de fait. J’étais pourtant convaincu que le port du couteau y était interdit (sauf pour usage dans les repas), surtout depuis 1984, suite à l’attentat commis par le terroriste Denis Lortie.

Je suis vraiment étonné d’apprendre ça! Crisse que je suis niaiseux parfois! 😉

Le cri, par Yves Brouckaert

Un commentateur régulier de ce blogue, Yves Brouckaert, m’a demandé de publier un texte qu’il a écrit. J’ai accepté la proposition, car ce texte me semble très pertinent d’un point de vue anarchiste et que la discussion qui suivra pourrait être particulièrement féconde, particulièrement pour ceux qui s’intéressent aux abus étatiques face aux Roms, ou Rôms. Je dois préciser que je n’accorde aucune légitimité à une autorité étatique fédérâleuse comme l’Union Européenne. Cependant, la réaction hystérique de Sarkonazi 1er (un terme inventé par ce blogueur belge) dans ce dossier mérite qu’on le questionne là-dessus! Voici ce texte:

Le cri

Ainsi, Sarko aurait obtenu, à Bruxelles, des excuses de la Commissaire luxembourgeoise qui comparait les rafles de Rôms exécutées par la Nation-Mère des Droits de l’Homme, à celles qui se produisirent à l’encontre des Juifs par la même Nation-Mère durant la Seconde Guerre. On sait ce qu’il advint alors à environ un million de Tziganes à travers l’Europe. On peut sans doute oublier ce « détail », puisque même cette tuerie sans nom n’entraîna à l’égard des survivants, d’être reconnus comme des hommes à part entière.

Bien sûr, Sarko bénéficie de circonstances atténuantes, puisqu’il est né dans un de ces pays de l’Europe de l’Est où ces populations nomades ont par le passé subi pogrom sur pogrom et sont toujours gravement discriminées depuis. Je rappelle les incidents survenus en Tchéquie (ou République Tchèque), il y a quelques années (création de véritables ghettos, etc. etc.) en Roumanie et sans doute ailleurs, ces « détails » n’intéressaient pas beaucoup les médias jusqu’à ce jour.

On oublie que ce peuple nous est parvenu de la vallée de l’Indus vers le quatrième siècle (Roumanie), et a ensuite essaimé à travers toute l’Europe dès le cinquième siècle. C’est-à-dire à la même époque où les Francs envahissaient la Gaule. Cela devrait me semble-t-il leur conférer une très respectueuse considération.  Ils sont partout « chez eux » en Europe et particulièrement en France, surtout depuis l’époque où Robespierre et ses pairs ont édicté le Règlement général (Égalité, Fraternité, …). J’ai oublié le troisième pan du triptyque. Vous me le pardonnerez j’espère, amis Français, mais ces mots ont été tellement galvaudés…

Je dirais, pour ce qui me concerne, que ce peuple a subi tant et tant de brimades innommables, qu’il est plus que temps de réparer. Sarko, au nom de ses amis Heurtefeuilles, de ses esclaves élevés provisoirement au rang de ministres, je pense notamment à l’exécrable Kouchner, en pleurs, avouant avoir un instant « pensé » à démissionner, ses ancêtres de Vichy, etc. , va prendre des dispositions révolutionnaires et battre, à plus d’un titre, son mea culpa.

Comme il vient de constater que la France reproche aux Rôms de s’approprier sporadiquement l’un ou l’autre bout de terrain qui ne leur appartient pas, et comprenant enfin qu’il n’existe dans toute la Nation-Mère qu’un nombre infinitésimal de terrains aménagés pour les gens du voyage (aménagé signifie pourvu d’un robinet). L’eau alimentant ledit robinet est paraît-il souvent d’origine inconnue. Il a donc décidé de décider, lui qui représente un Grand pays, la France, contrairement au petit effronté qu’est le Luxembourg qui s’est permis d’élever, au nom de la Commission européenne, la voix pour lui reprocher sa « dérive fasciste », lui que les autres Nations du même acabit ont soutenu jusqu’à contraindre ladite Commissaire à « adopter un autre ton » lorsqu’on s’adresse au petit Président d’une Grande Nation et à reconnaître un certain nombre de choses qui disculpent ledit petit Président des dispositions prises car ledit peuple nomade dont il est question ci-avant a occupé des terrains (inoccupés ou en jachère) sans autorisation.

Cependant, afin de mettre fin au double scandale qu’il a initié, à savoir: le rabaissement au rang d’esclave d’une Commissaire européenne – une femme ! – plus petite que toutes les autres, puisque élue par le plus petit pays de l’UE, et de ce fait tenue de s’agenouiller devant le Roi-Soleil, pour être finalement simplement à sa hauteur et qui avait osé dire à la face du Monde les excès criminels du Roi, à s’excuser (même si en langage diplomatique on utilise des mots génétiquement modifiés), – la négation des droits fondamentaux d’Européens tels que le sont les Rôms, au grand dam de toutes les femmes et de tous les hommes d’honneur que compte la France et nombre de citoyens européens, Le Roi-Soleil a donc décidé de décider: la mise en place d’une Commission parlementaire chargée de reconnaître aux voleurs de poules, pardon au peuple Rôm, le droit à la propriété absolue d’un dixième de la superficie totale de chacun des pays constituant l’UE, la mise à disposition d’une subvention largement suffisante à l’élaboration d’un gouvernement Rôm et aux décisions qu’il a à prendre en matière d’aménagement de ses territoires inaliénables, de santé, d’enseignement, de représentation politique (10 % des sièges du parlement européen) et aux fins d’assurer la Présidence, pas seulement protocolaire, permanente de l’UE. Je compte sur l’une ou l’autre spécialiste du Droit communautaire pour élargir à suffisance les exigences que j’ai énumérées.

Comme il se doit, le petit Président de la Nation-Phare sera le premier à mettre en œuvre les dispositions nécessaires à la mise en place de ces dispositions, montrant ainsi la Voie aux petits peuples ignorants ou méprisables.

Ami français : comprends-moi bien!

Les immigrants volent nos jobs: une majorité écrasante de Blancs Américains ne croient plus à cette connerie! (version corrigée)

Note: En raison d’une erreur dans le site de CNN, les résultats du sondage pour les Blancs et les Latinos avaient été inversés dans la version initiale. Je publie donc à nouveau ce billet avec les corrections. Ceci dit, ça ne change rien sur le fond des choses.

Voici un extrait provenant du site cnn.com:

The vast majority of Americans say they favor allowing illegal immigrants to stay in the U.S. if they have a job and pay their taxes, according to a new national poll. But a CNN/Opinion Research Corporation survey also indicates that a majority of the public says such a plan takes a back seat to stopping the flow of illegal immigrants into the country.

Eighty-one percent of people questioned in the poll say they support creating a program that would allow illegal immigrants already living in the U.S. for a number of years to stay here and apply to legally remain in this country permanently if they had a job and paid back taxes, with 19 percent opposed to such a plan.

According to the poll 78 percent of white respondents favor the program, 16 points lower than the 94 percent of Hispanics questioned who back a plan that would provide a pathway to legal status for some illegal immigrants.

Oui, oui, vous avez bien lu! 78% des Américains de race blanche et 81% de l’ensemble des Américains! Impensable ailleurs en Occident (et même presque partout ailleurs, en fait!), surtout pas en Europe!

Une majorité écrasante d’Américains de race blanche (c’est encore mieux chez les noirs et surtout les latinos) ont compris ce que les anarchistes (et même les libertariens du Québec) ont compris depuis fort longtemps: prétendre que les immigrants volent des jobs est une sornette! Laissons cette lubie aux élites bourgeoises racistes (surtout étatiques, et encore plus dans les partis politiques), aux groupes de pressions extrémistes drouatistes étatistes (ex: Tea Party, ou pire encore les nazis américains) et à leurs rares militants…

Bien sûr, je ne suis pas entièrement d’accord avec leur opinion parce que j’estime qu’il ne faille pas nécessairement qu’un immigrant soi-disant “illégal” travaille pour qu’on l’accepte comme immigrant. Mais cette inquiétude face à l’immigration soi-disant “illégale” n’est pas une attitude raciste en soi, elle découle plutôt de leur inquiétude exagérée face aux assistés sociaux potentiels (plus souvent temporaires qu’autrement) et aux criminels potentiels (plus souvent qu’autrement des non-criminels qui vendent de la drogue) qui résulteraient de l’immigration soi-disant “illégale”.

En fait, cette inquiétude est provoquée et exacerbée par la propagande haineuse raciste des élites politiques, en particulier celle vomie par Jan Brewer, cette crisse de salope frigide raciste qui est la Gouverneure de l’Arizona. De plus, si on se débarrassait du capitalisme (qui valorise la rareté des emplois pour enrichir les corporations avec le soutien de l’État) et de l’État (qui mène cette guerre stupide contre la drogue), il n’y aurait plus d’assistés sociaux immigrants, il n’y aurait plus de guerre contre la drogue, et cette inquiétude n’existerait plus.

Néanmoins, il s’agit d’un pas dans la bonne direction qui démontre clairement que le racisme est beaucoup moins présent chez les Américains de race blanche que ce que les gau-gauchistes étatistes et leurs complices négro-fascistes (comme ceux de la NAACP, ou pire encore ceux du New Black Panther Party) prétendent!

Interdiction de la burqa et des autres masques: pourrait-on abolir les vrais accomodements religieux déraisonnables étatiques, à la place?

L’expression d’un certain racisme islamophobe latent chez les Québécois se caractérise entre autres par leur appui massif (73%, selon un sondage) à l’interdiction de la burqa presque partout (incluant la rue), sauf dans les résidences privées.

Ma position concernant le port des masques (incluant la burqa) est la suivante: le port VOLONTAIRE de masques dans la rue et dans la sphère privée ne doit pas être interdit. Cependant, étant donné que je suis en faveur de la laïcité de l’État et que j’estime que les clients doivent s’identifier pour recevoir les services de l’État, je suis contre le port de la burqa et des autres masques dans les institutions étatiques. De plus, étant donné que je suis contre les agressions, les parents ne devraient pas pouvoir forcer leurs enfants à porter un masque lors de n’importe quelle journée, incluant le 31 octobre.

De plus, il est hautement contradictoire de la part des Québécois de s’indigner vigoureusement concernant le choix volontaire de porter la burqa, alors qu’ils consentent de manière complice à ce que l’État Culbécois se sert de sa violence étatique et les force à se soumettre à un accomodement religieux catho-fasciste déraisonnable, arriéré, liberticide et inutile, i.e. la Loi sur les heures et les jours d’admission dans les établissements commerciaux, une loi stupide qui devrait être abolie!

Pourrait-on abolir les vrais accomodements religieux déraisonnables étatiques, à la place?

La procréation sert les intérêts de l'État et va à l'encontre de l'intérêt des enfants

Voici une liste incomplète des programmes étatiques qui servent à stimuler le taux de natalité au Culbec, comme si l’avenir de la “race aryenne culbécoise de souche” était en péril s’il y avait trop d’adoptions et d’immigration.

1) Les allocations familiales: ce dont je ne suis pas contre, en principe, puisque cela peut aider réellement les enfants dans le contexte actuel. Cette aide est essentielle pour plusieurs familles. Donc, contrairement aux libertariens, je ne lutterai pas pour leur abolition. De plus, ce programme est le seul qui peut être qualifié de “programme social” dans ma liste!

2) La procréation assistée: maintenant gratuite au Québec (comme si l’adoption ne pouvait pas le remplacer), ce qui tuera d’autres enfants abandonnés qui ne seront pas adoptés de l’étranger et qui contraindra plusieurs autres enfants québécois à demeurer sous le joug de la Direction Pénitencière des Jeunes morveux (DPJ).

3) Les Centres Pénitenciers pour Enfants (CPE): De véritables prisons pour jeunes enfants abandonnés temporairement par leurs parents qui travaillent “to produce for the company” pour se payer la télévision plasma HD de dernier cri, un deuxième char et des bébelles pour acheter la paix à leurs (sic) petits morveux.

4) Le RQAP: Un régime d’assurance étatique (sic) croulant déjà sous les dettes, afin de subventionner des congés parentaux pour ceux qui vont de toute façon faire garder leurs enfants dans les Centres Pénitentiers pour Enfants.

5) Les écoles obligatoires et/ou étatiques, incluant les écoles privées subventionnées: Une prison pour enfants et adolescents formant la prolongation de la sentence purgée dans les Centres Pénitenciers pour Enfants. Un service non-essentiel pour les enfants, dont son caractère obligatoire va à l’encontre de leurs intérêts, mais très utile à la propagande étatique et à la mise en application des hiérarchies de pouvoir inhérentes à la parentalité. Même dans le cas des écoles non-subventionnées, leur caractère obligatoire les rend inacceptables et liberticides pour les enfants. ATTENTION, JE N’AI JAMAIS DIT QUE L’ACQUISITION DE CONNAISSANCES ET LE DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE CRITIQUE N’ÉTAIENT PAS PERTINENTES POUR LES ENFANTS, BIEN AU CONTRAIRE, C’EST LE CARACTÈRE OBLIGATOIRE ET ÉTATIQUE DE L’ÉCOLE QUE JE COMBATS!

Cette litanie de programmes étatiques visant à stimuler le taux de natalité, dont quatre sur ces cinq vont clairement à l’encontre de l’intérêt des enfants, nous démontre à quel point la procréation sert les intérêts de l’État au dépens de l’intérêt des enfants. De plus, l’abolition des programmes 2) à 5) constitueraient un plan d’austérité financière plus ambitieux que tout ce qui a été proposé jusqu’à présent, afin d’équilibrer les finances publiques de l’État Culbécois. Qui a dit que ça prenait à tout prix un conservateur fiscal pour proposer un plan sérieux d’austérité financière? 😉

Plus que jamais, nous détenons des arguments qui nous permettent de conclure que la procréation est immorale et est invalide d’un point de vue anarchiste, en partie parce celle-ci sert les intérêts de l’État et va à l’encontre de l’intérêt des enfants. Il est temps que les libertariens et d’autres anarchistes que François Tremblay, Bakouchaïev et moi s’en rendent compte!

La réprobation sociale des crimes d'honneur islamo-fascistes: un argument en faveur de l'immigration

Suite à ce présumé meurtre commis par une femme envers sa fille de 19 ans à Dorval, un dortoir bourgeois québécophobe on the Montreal Island, plusieurs racistes islamophobes prétendent que ce geste démontre à quel point l’immigration non-occidentale est dangereuse pour l’insécurité des Holy White Christiano-Jewish Cacanadians living in La Belle Province of Quebec et pour la pérennité de la tour du Stade Olympique qui risque d’être percutée par un avion (quoique ça serait peut-être une bonne chose, en autant qu’il n’y ait personne d’autre que les kamikazes dans l’avion! 😉 ). Au contraire, je prétend que la réprobation sociale des crimes d’honneur islamo-fascistes est un argument en faveur de l’immigration à cause des raisons suivantes:

1) Même si cette famille était demeurée dans son pays d’origine (Afghanistan), ce crime aurait été commis de toute façon. De plus, la vie d’aucun Holy White Christiano-Jewish Cacanadian living in La Belle Province of Quebec n’a été mise en danger lors de ce présumé meurtre. Alors, cette immigration n’a créé aucun problème supplémentaire de sécurité. En fait, dans une perspective islamo-fasciste, il est fort possible que la fille de 19 ans n’était pas la seule “fautive” (sic) dans ce dossier, alors il est même possible, au contraire, qu’un (ou plus, qui sait?) autre meurtre ait été prévenu par l’arrestation de la présumée meurtrière, ce qui n’aurait pas été le cas dans le pays d’origine.

2) Si ce crime avait été commis dans leur pays d’origine, la famille aurait été applaudie et récompensée à tout rompre pour ce geste prescrit politiquement alors qu’ici, ce geste est proscrit judiciairement, donc cette famille est ostracisée socialement et la présumée meurtrière devra comparaître devant les tribunaux pour être jugée face à ce geste criminel. Par conséquent, l’immigration a induit une réprobation sociale supplémentaire face aux crimes d’honneur. Une telle réprobation sociale n’aurait pas été subie par cette famille si ce geste avait été commis dans leur pays d’origine: en fait, cette famille aurait reçu les honneurs et une approbation sociale grâce à ce geste criminel.

3) Dans leur pays d’origine, un tel crime d’honneur est un acte politique obligatoire et ceux qui désapprouvent un tel acte sont considérés comme des malades mentaux et des mécréants impurs qui doivent être exécutés. Ici, la dame qui aurait commis ce geste criminel subit une évaluation psychiatrique et un tel geste est considéré comme la résultante potentielle d’une maladie mentale possiblement traitable.

4) La réprobation sociale et le caractère potentiellement psychiatrique des crimes d’honneur fait en sorte que le risque de récidive diminue et que leur entourage familial est mieux protégé ici que dans leur pays d’origine.

Bref, la réprobation sociale des crimes d’honneur constitue un argument en faveur de l’immigration. Ça prend vraiment des racistes islamophobes bornés pour prétendre le contraire!

Réponses aux commentaires (partie I)

Voici le début d’une longue série de billets en guise de réponses aux commentaires de mes lecteurs. Les commentaires visaient surtout mon billet sur les minarets en Suisse.

Aujourd’hui, je vais uniquement répondre à Jean-Luc Proulx qui m’a écrit ceci:

Le plus grand scandale scientifique de toute l’Histoire de l’Humanité (Climategate) sort au grand jour et on parle de minarets!!!!!

Le Traité de Copenhague est un préambule à la constitution d’un gouvernement mondial non-élu qui va nous taxer et établir un régime éco-fasciste mondial qui va brimer nos libertés, dicter notre mode de vie et détruire notre démocratie à p’tit feu et on parle de minarets!!!!!

Un déficit gigantesque pend au-dessus de la tête de nos enfants et on parle de minarets!!!!

Big Brother est en train d’arriver en ville avec le 0,05 de De Koninck et on parle de minarets!!!!!

Notre système politique, nos syndicats, nos médias et notre industrie de la construction sont corrompus jusqu’à la moelle de l’os et contrôlés par le crime organisé et on parle de minarets!!!!!

On se fait dicter notre conduite par un théologien sans diplôme (Steven Guilbeault) qui a tous les micros à Radio-Canada et qui a eu la tête d’un ancien ministre de l’Environnement du Québec qui l’a démasqué et on parle de minarets!!!!!

Jolie diversion médiatico-politique!

D’abord, je ne suis pas coupable d’une telle diversion. J’estime que le racisme islamophobe, qui est à l’origine de crimes de guerre des nations terroristes occidentales contre les territoires musulmans, une dépense inutile de l’État qui accroît la violence, le déficit, la corruption et la pollution, est un sujet suffisamment important, à mon avis, pour qu’on en débatte ici.

De plus, je ne crois pas que la diversion soit causée par le traitement particulièrement complaisant des médias concernant ce référendum raciste, incluant la blogosphère qui en a très peu parlé. En fait, par exemple, je vois bien plus la Conférence de Copenhague comme une diversion pour camoufler cet important scandale scientifique qu’est le Climategate, sujet soumis à une profonde censure politico-médiatique au Culbec, que le dossier des minarets suisses. Heureusement qu’il y a les gens du Blogue du QL, à regret le meilleur blogue politique au Québec, David Gagnon d’antagoniste.net et Nathalie Elgrably (bon, me vlà en train de les défendre!) pour en parler un peu plus sérieusement!  (AJOUT: il y a aussi Philippe David) J’admets candidement avoir manqué le bateau par manque de temps et par manque d’intérêt, car ce sujet m’écoeure profondément. Comment peut-on débattre avec des curés-astrologues éco-fascistes qui prétendent être des scientifiques et qui refusent catégoriquement de remettre en question leurs méthodes, particulièrement en ce qui leur utilisation mal avisée, par manque d’expertise, de certaines méthodes statistiques, domaine auquel je pourrais apporter une précieuse expertise méprisée par les climatologues?

Néanmoins, il faut être très prudent dans l’interprétation du scandale du Climategate. En aucun cas, le Climategate n’invalide la thèse réchauffiste. Le Climategate ne fait qu’invalider une partie importante de l’argumentaire scientifique utilisé pour valider l’hypothèse réchauffiste entièrement anthropogénique (i.e. par les humains uniquement). Il reste encore beaucoup à faire pour élaborer une véritable théorie scientifique sur les facteurs anthropogéniques influençant l’évolution du climat, peu importe de quel camp on fait partie. Il ne faudrait tout de même pas que les refroidistes contredisent les données tripotées par les réchauffistes…par d’autres données tripotées, afin de concéder une caution de polluer à n’importe qui au dépens de la population, dont certaines corporations-voyous pétrolières, n’est-ce pas?

Je suis d’accord avec l’opinion de Jean-Luc Proulx concernant Copenhague et je n’embarque pas dans le gang-bang collectif contre Stephen Art-Peur, possiblement le politicien le plus réaliste présent là-bas, et qui a fait beaucoup plus pour l’environnement au Cacanada que la charogne soi-disant libérale, qu’elle soit cacanadian (rappelez-vous du spectacle ridicule offert par Stéphane Dion lors de la Conférence de Montréal en 2005), ou culbécoise (difficile de trouver plus “grand parleur, petit faiseur” que Jean De La Charogne en matière d’environnement!). Les séparatistes auraient tout intérêt à ne pas trop s’embarquer dans le discours éco-fasciste et à formuler des critiques vraiment pertinentes contre le régime CONservateur (et il y a en beaucoup!), afin de convaincre les séparatistes anciennement adéquistes de revenir au bercail.

En ce qui concerne le déficit gigantesque, ce n’est pas un nouveau problème et mieux vaut l’endurer que de payer encore plus de taxes pour la rembourser! De plus, on en a beaucoup plus parlé que des minarets suisses.

En ce qui concerne le 0.05 décrété par Jean-Marie Déconnecté, grassement payé par le Sinistère des Nids de Poules du Culbec pour vomir sa propagande pseudo-scientifique insécuritaire, il est quand même curieux de constater que la politique culbécoise discriminatoire de tolérance zéro en alcool chez les jeunes conducteurs (allez voir l’article 202.2 du Code de l’Insécurité Routière) n’attire pratiquement aucune protestation, particulièrement chez les mêmes foutus propriétaires de bars et de restaurants, qui n’ont pas intérêt à ce que des jeunes morveux fréquentent leurs tripots, et qui protestent tant présentement. Ce dossier pue le conflit d’intérêt à plein nez, peu importe de quel côté l’on se situe! Principalement pour cette raison, je suis donc en faveur de la décision du gouvernement culbécois dans ce dossier, par souci de cohérence.

En ce qui concerne la corruption, on en a aussi beaucoup plus parlé que des minarets. Mais sachez une chose: la corruption ne s’applique qu’au monde municipal et qu’à la mafia syndicaleuse uniquement: Gérald Tremblay n’a jamais été un membre d’un régime provincial charognard soi-disant libéral corrompu dans toute sa vie, la corruption n’existe pas au provincial et ne s’applique ni à la charogne soi-disant libérale, ni au PCUL! Faut arrêter de se poser des questions, dirait Elvis Gratton! 😉

De plus, le crime organisé est en majeure partie une création étatique causée par la répression policière des crimes sans victime, particulièrement dans la guerre contre les drogues. Une façon efficace de contrer cette corruption rampante serait justement d’abolir la répression des crimes sans victime. Sans compter le fait qu’on ouvre la porte à une telle corruption en laissant l’État nous voler sans vergogne pour générer ses revenus. Évidemment, personne n’en parle ou presque!

Finalement, je n’en ai rien à foutre des crosseurs comme Steven Guilbeault, un perroquet éco-fasciste environnementeur qui ne travaille que pour son propre intérêt, et Jacques Brassard, un ex-politicien séparatiste frustré pro-terroriste occidental qui n’est là que pour cracher son fiel contre le PCUL, son ancien parti, en raison d’un conflit personnel avec son dernier chef, Bernard “le pédant” Landry, et qui serait encore un réchauffiste éco-fasciste présentement s’il était toujours un député péquiste. Je n’ai pas besoin de ces propagandistes de gouttière pour me forger une opinion!

Retour sur le racisme: bravo Steve!

En réponse à mon billet précédent, Steve me dit ceci:

Plutôt que de participer au lynchage général contre les individus et groupes racistes, je crois bon de souligner que d’employer les termes ‘race’ et ‘racisme’ sont en soit dégradants et injustifiables. L’espèce humaine n’est pas composée de races différentes, et les différences biologiques qui caractérisent ce que l’on a l’habitude de nommer ‘races’ ont autant d’écart que deux chats de couleur différente. Les recherches contemporaines en anthropologie prouvent habituellement assez bien ce fait, l’exemple des chats n’étant qu’une illustration de mes propos.

J’invite donc M. le pragmatique à bien assurer que les termes et expressions utilisées soient justifiées et accordées à l’idée qui y est rattachée.

Je suis entièrement d’accord avec cet excellent commentaire et je tenais à publier ce billet pour le souligner. Bravo Steve!

De plus, je vous rappelle la cinquième attitude essentielle anarcho-pragmatiste (attitude libertarienne essentielle selon le webzine Le Québécois Libre):

5- Être tolérant et accepter la diversité

Pour tout anarcho-pragmatiste, tout est acceptable en autant que cela ne porte pas préjudice à autrui ou à sa possession (pas dans le sens de “propriété”) sans son consentement. Les gens peuvent disposer de leur corps à leur manière et se comporter entre eux comme ils le veulent dans la mesure où tout cela est volontaire. Dans de telles conditions, personne n’a le droit d’empêcher quiconque de vivre à sa façon s’il ne nuit à personne d’autre, même si la presque totalité de la population désapprouve son comportement particulier. Dans ces mêmes conditions, les gens peuvent donc se droguer, se prostituer, se branler, aimer les fantasmes sado-masochistes, participer à des partouzes, être homosexuel, être bisexuel, fumer dans un bar, ne pas attacher sa ceinture d’insécurité, ne pas porter de casque d’insécurité à moto ou à vélo, verser 60% de son salaire à son Église, manger de la malbouffe riche en gras trans et vénérer Maurice G. Dantec sans aucune intervention policière violente.

De plus, il faut essayer de s’informer sur les autres idéologies. L’ignorance de certains concepts peut créer une fausse interprétation de ces idéologies, ce qui peut nous priver d’un argumentaire solide et cohérent, ainsi que d’alliances stratégiques temporaires avec des groupes épousant des idéologies très similaires à la nôtre, qui nous permettraient de faire progresser la majeure partie de nos idées.

Alors, le racisme et le concept de race sont certainement incompatibles avec l’anarchisme. De plus, ce sont les étatistes qui ont exacerbé ces concepts barbares.

En terminant, je vous cite cet excellent billet de Martin Masse. Pensez au fémi-favoritisme d’État quand vous lirez le dernier paragraphe.

Plus spécifiquement, la ville de Montgomery avait passé une ordonnance pour imposer la ségrégation dans les autobus. C’est sur la base de cette ordonnance que le chauffeur d’autobus a demandé à Rosa Parks de céder son siège à une personne de race blanche. Elle a donc été poursuivie parce qu’elle refusait de se conformer à un règlement qui la plaçait dans une situation de victime de la discrimination officielle de l’État.

In 1900, Montgomery had passed a city ordinance for the purpose of segregating passengers by race. (…) When Parks refused to give up her seat, a police officer arrested her. (…) Parks was charged with a violation of Chapter 6, Section 11 segregation law of the Montgomery City code (…).

Si les gouvernements dans le sud des États-Unis n’avaient pas officiellement imposé cette ségrégation, en utilisant le monopole de la violence à leur disposition, cette situation auraient rapidement disparu. Dans un contexte de libre entreprise et de concurrence, une compagnie privée d’autobus aurait vu qu’il y avait une demande pour un service d’autobus où les noirs, qui formaient 75% des clients, étaient traités de la même façon que les blancs. Cette compagnie aurait drainé la clientèle du service d’autobus pratiquant une ségrégation.

Tous les cas de discrimination, ségrégation et persécution de groupes spécifiques à grande échelle sont le résultat de la violence étatique. L’Holocauste n’a pas été perpétré par des organisations privées, mais par l’État allemand et ses alliés étatiques dans d’autres pays. Les homosexuels étaient emprisonnés sous prétexte de contrevenir à des lois interdisant la sodomie. Les femmes adultes étaient légalement considérées comme des mineures avec moins de droits que les hommes. Les Amérindiens étaient et sont encore considérés comme des citoyens de second ordre – et les gouvernements leur accordent aujourd’hui divers privilèges pour compenser la violation des droits dont ils font toujours l’objet, ce qui viole les droits des non-Amérindiens. Tous ces problèmes et toutes ces tragédies humaines ont été causés par une intervention étatique.

Il est primordial de rappeler constamment cette réalité lorsque des démagogues ignorants réfèrent à ces cas historiques pour justifier que l’État pratique aujourd’hui une discrimination «positive» et pour dénigrer notre position, comme si celle-ci consistait à approuver cette discrimination passée. Ce sont des gens comme virtualfred qui proposent en fait qu’on continue à utiliser la violence étatique pour enlever des droits à certains groupes. Ce sont eux les héritiers de la discrimination et de la ségrégation passées.

Réponses aux commentaires (partie II): la racaille raciste est surtout blanche!

(Note: Dans ce billet, j’utilise une définition élargie et culturelle du racisme qui ne dépend pas seulement de la couleur de la peau.)

Je poursuis mes réponses aux commentaires, et j’aborde la question de la racaille raciste blanche.

En réponse à mon billet intitulé Racaille raciste blanche!, un certain Ouech m’a répondu ceci:

Va faire un tour dans les cités avec ta gueule enfarinée et tu verras si la racaille raciste est blanche ou arabe, petit anarchiste soixante huitard.

Premièrement, je mesure 6 pieds et 1 pouce, alors je ne suis pas petit. En fait, “gros tas d’anar” serait plus à propos pour me qualifier! 😉

Deuxièmement, je ne me sens pas insulté par le sobriquet “soixante-huitard”, même si je ne suis né qu’en 1976. En Europe, les anarchistes soixante-huitards ont mené une lutte tout à fait légitime, mais de manière analogue à ce qui s’est produit en Union Soviétique, en moins violent, il y a eu une malheureuse récupération politique de la part des gau-gauchistes étatistes. Par contre, la situation est fort différente au Québec. Ici, la quasi-totalité des soixante-huitards (incluant de nombreux révolutionnaires des associations étudiantes de l’époque) ne sont pas des anarchistes mais des gau-gauchistes étatistes prônant une violence étatique accrue. Au Québec, les soixante-huitards appuyent le parti politique de gau-gauche Québec Solidaire et je n’appuie pas ce parti étatiste.

Troisièmement, je n’ai jamais dit que les arabes ne pouvaient pas être racistes. Il y a des individus racistes dans toutes les races. D’ailleurs, on se rend bien compte du racisme chez certaines élites islamistes avec la montée du terrorisme islamo-fasciste international (Al Quaïda et ses amis Talibans (financée par la CIA américaine blanche, terroriste et raciste au départ, pour combattre l’armée soviétique blanche et raciste!), Hamas (financée au départ par l’État terroriste blanc et raciste d’Israël pour combattre l’OLP de Yasser Arafat, un autre blanc raciste), Hezbollah).

Quatrièmement, l’histoire de l’humanité regorge d’exemples de racaille raciste blanche et ces exemples sont plus nombreux que celles du racisme des autres races. En général, le racisme est une créature de l’État. Voici vingt exemples d’expression du racisme blanc:

1-L’Empire Romain est un très bel exemple d’État blanc et raciste qui encourageait le recours à l’esclavagisme des autres races.

2-Idem pour l’Allemagne Nazie.

3-Idem pour bien d’autres nations européennes (même aujourd’hui, la population européenne est plus raciste que la population nord-américaine) pendant un bon bout de temps.

4-Idem pour les États-Unis (encore aujourd’hui, malgré la fin de l’esclavage), qui est la plus puissante organisation terroriste criminelle présentement. Ne croyez surtout pas que ça va changer avec Uncle Tom Osama, le nouveau Roi-Nègre de service des autorités terroristes étatistes criminelles américaines.

5-Idem pour l’Afrique du Sud, à l’époque de l’Apartheid.

6-Israël est un état terroriste blanc et raciste.

7-La religion chrétienne (attention, je ne parle pas de la foi chrétienne ni de l’ensemble des individus chrétiens) est intrinséquement blanche et raciste.

8-Idem pour la religion juive (attention, je ne parle pas de la foi juive ni de l’ensemble des individus juifs: je suis anti-sioniste mais pas anti-sémite!).

9-Le recours aux certificats d’insécurité au Canada, pour inverser le fardeau de la preuve en matière judiciaire (une violation du principe juridique de présomption d’innocence) et violer le droit à une défense juridique pleine et entière.

10-La 2e place de Jean-Marie Le Pen à l’élection présidentielle française de 2002.

11-L’élection de Sarkonazi 1er (une expression créée par cet excellent blogueur belge malencontreusement pro-israélien) à la Présidence française provient en majeure partie de sa capacité prodigieuse à capitaliser sur le racisme blanc.

12-L’ADQ s’est servi du racisme blanc, dans le dossier des accomodements déraisonnables, pour devenir l’Opposition Officielle de l’Assemblée Nationaleuse du Culbec lors de l’élection de 2007.

13-Une large majorité (pas tous) de la blogosphère droitiste étatiste et des intellectuels droitistes étatistes est blanche et raciste.

14-Le profilage racial des autorités policières, aéroportuaires et douanières occidentales.

15-Christopher Hitchens, un autre blanc raciste, rare intellectuel gau-gauchiste étatiste athée à avoir appuyé les invasions criminelles de l’Irak et de l’Afghanistan. Au moins, il a le mérite de considérer Henry Kissinger, avec raison, comme un criminel contre l’humanité, d’avoir dénoncé sévèrement la Guerre du Golfe (la première invasion criminelle de l’Irak) et d’avoir critiqué sévèrement l’oeuvre religieuse soi-disant “charitable” de Mère Theresa.

16-Don Cherry, rémunéré 700 000$ par année avec de l’argent volé aux CONtribuables pour soutenir le terrorisme militariste canadian, pendant sa chronique Coach’s Corner lors du premier entracte d’Hockey Night in Canada à CBC.

17-La trash radio ou radio-poubelle nord-américaine se sert du racisme blanc pour alimenter ses cotes d’écoute.

18-La carrière politique de l’Autrichien Jörg Haider, fort heureusement décédé (mes condoléances à la famille et aux proches, tout de même).

19-Le succès retentissant des campagnes de recrutement militaire au Québec (bémol: le racisme blanc n’en est pas la principale raison, loin de là, mais il en est une).

20-L’appui massif envers le Parti CONservateur dans le Rest of Canada (ROC), le Québec-bashing omniprésent chez les élites du ROC, le vote raciste libéral des anglophones du Québec et le racisme de Jean-François Mercier (un blanc), qui est une véritable insulte envers les…consangins! 😉