Category Archives: Séparation du Québec

Les États-Désunis du Canada: le reste du Canada doit se révolter contre les voleurs fédéralistes du Québec!

En tant qu’anarchiste indépendantiste, j’ai très hâte que les naïfs du Rest Of Canada se décident une fois pour toutes de cesser de se faire voler par les Cacanadian Federalists Neo-Colonialists living in La Belle Province of Quebec!

Un maoïste qui traite un anarchiste de "white racist", ça existe!

Si ça vous tente de lire un vrai torchon, allez lire cette vomissure éructée par un soi-disant “maoïste” (ceci dit, son blogue est généralement intéressant) dont la première marde qu’il a chiée après l’élection est un billet qui démontre à quel point il faut se réjouir de la chute abrupte du Bloc Québécois…et non pas un billet pour exprimer son désarroi face à la vague CONservatrice de drouate étatiste dans le Rest Of Cacanada. Quel mardeveilleux sens des priorités pour un maoïste!

Dans le but de vous faire rire, je me permets de vous citer ce passage:

The Revolutionary Communist Party Canada (PCR-RCP) that emerged in Quebec, and in the midst of Quebecois left struggle, has long argued that Quebec nationalism is a dead project: “as a nation, Quebec is no longer subjected to any form of oppression that would prevent its own development and would then justify––as some people still want us to believe––a national liberation struggle.” Furthermore, the PCR-RCP argued that the entire Quebec national movement “has for the most part harboured ideas contrary to the interests of the proletariat” and that Quebec “is not on the side of the dominated countries, but on the side of the dominating countries.” These insights were proved this election when the majority of the people who would normally vote for the sovereigntist Bloc voted NDP instead––now even the lingering ideology of Quebec nationalism no longer holds sway in the imagination of the average Quebecois voting participant. And yet Gilles Duceppe went out in a Quebec sovereigntist blaze of glory, ranting about how Quebec “liberation” was somehow still a relevant issue when, if anything, it is only the issue of racist cultural nationalists who would rather vote for the retrograde Parti Quebecois than the Bloc.

PWOUAHAHAHAHAHAHAHA! Y en a qui consomment trop de PCP, ça engendre des hallucinations dans leur cerveau!

Mais ce sont surtout ses commentaires qui sont les plus idiots. De la même façon que les nationaleux cacanadian qui prétendent que la séparation du Québec est dépassée, ce crotté-là appuie à peu près n’importe quel mouvement indépendantiste, y compris l’indépendance du Canada, sauf celui des Afrikaaners sud-africains (indépendance que j’appuie, en passant, mais il faut respecter le droit à l’autodétermination des peuples indigènes de cette région)…et celui du méchant Québec raciste et colonial qui est tout à fait comparable aux génocidaires de l’Apartheid, selon cet ostrogoth mal dégrossi!

(Notez que “Chapman_fan” est un rôle joué par moi-même, et ce personnage tente de lui convaincre sarcastiquement de ne pas appuyer la séparation de l’Écosse, alors qu’il disait l’appuyer lors de sa discussion avec moi. Bref, je suis en train de le mêler ben raide! 😉 )

Mais surtout, parce que j’ai osé dire que les Amérindiens (et les Inuits, dans le fond) avaient des droits supérieurs aux autres citoyens canadiens et québécois (et notons que je n’ai aucun problème avec ça: les Amérindiens et les Inuits ont été victimes d’un génocide colonial de la part des Anglais et des Français (dans une moindre mesure, mais quand même) et je suis fermement en faveur de leur auto-détermination), cet attardé congénital a eu le culot de me traiter de “white racist”! Voilà un événement historique (bon d’accord, pas tant que ça! 😉 ): il s’agit de la première fois qu’un anarchiste se fait traiter de “white racist” par un maoïste! Trop marrant!

Je commence à en avoir marre de ces pseudo-révolutionnaires qui puent le chien de police montée…

Vive la séparation du Québec et vive l’autodétermination des peuples autochtones!

ET VIVE LA SÉPARATION DE L’ÉCOSSE! 🙂 🙂 🙂 🙂

Dissolvons le Bloc Québécois!

Je suis d’accord avec Patrick Bourgeois (c’est rare!), le Bloc Québécois ne doit pas fermer boutique immédiatement. Par contre, je souhaite que celui-ci se dissolve d’ici la prochaine élection fédérale! En effet, si l’indépendance du Québec est réalisé en 2014, les Québécois ne pourront plus voter au fédéral, et alors le Bloc ne se présentera plus aux élections fédérales! Et enfin, le Bloc sera vraiment inutile!

Peut-être qu’en se faisant fourrer solide par ce gouvernement CONservateur majoritaire qui s’est fait élire contre le Québec et leurs méchants séparatissss, et qu’en exposant clairement toute l’idiotie de l’idéologie de gau-gauche étatiste centralisatrice du NPD (dont même le Rest Of Cacanada réprouve massivement), les gens vont enfin comprendre qu’il est dans notre intérêt de se séparer du Cacanada…

Et s’il n’y a qu’une seule leçon à retenir de cette vague orange, c’est qu’en politique, presque tout est possible…sauf réaliser le Grand Soir Anarchiste, bien sûr!

Votre opinion sur la séparation du Québec?

Si vous me lisez régulièrement, vous savez très bien que je suis en faveur de la séparation du Québec. Cependant, j’aimerais connaître votre opinion sur la séparation du Québec et surtout, la raison la plus importante qui vous incite à répondre “NON” (si tel est le cas) parmi les deux raisons que j’évoque dans mon choix de réponses. Je m’intéresse surtout à ceux qui répondent “NON” principalement parce que le PCUL est trop dangereux selon eux. Il y a de nombreux libertariens, drouatistes étatistes et anarchistes qui ne sont pas des vrais nationaleux cacanadian et qui n’appuient pas le projet séparatiste principalement parce qu’ils ont trop peur du PCUL et de leur approche nationaleuse étatiste.

Vos commentaires sont les bienvenus, particulièrement ceux qui répondront “Non, le PQ est trop dangereux” à cette question. Mais évidemment, les autres peuvent très bien commenter aussi!

Vive la séparation du Sud-Soudan!

Lundi, on apprenait que le Sud-Soudan avait voté en faveur de sa séparation du Soudan dans un vote encore plus raciste que le vote anti-séparatiste chez les anglophones du Montreal West-Island.

Oui oui, même cette région croulant littéralement sous la misère s’est séparée de son gouvernemaman néo-colonial, et presque personne ne proteste contre ça ici! Alors ne vous laissez jamais berner sans réagir promptement aux tapettes peurologues insécures qui prétendent que ce sera la fin du monde si le Québec se sépare, surtout si ce sont des libertariens, des anarchistes, ou des pseudo-zélateurs de la libarté individuelle (sic), qui vomissent cette camelote!

Personnellement, j’appuie la révolte égyptienne, s’il y en a vraiment une, et j’appuie la séparation de l’Égypte des États-Unis, même si cela signifie malheureusement l’émergence d’une dictature islamo-fasciste dirigée par les Frères Musulmans qui précédera la prochaine révolte. Et je ne suis pas le seul qui adopte cette position. Mais comment peut-on être à la fois contre la séparation du Québec du Cacanada et pour la séparation de l’Égypte des États-Unis, surtout quand la réalisation de la séparation du Québec se fera dans un contexte beaucoup moins liberticide que celui de l’Égypte ou pire encore, celui du Sud-Soudan?

Si la séparation est valable pour les autres, elle est valable aussi pour le Québec! Et ça ne fait pas de moi un ultra-nazionaleux culbécois pour autant! En effet, ce n’est pas parce que vous êtes contre le retour du Canada en tant que Dominion Britannique qu’il faudrait nécessairement vous considérer comme un ultra-nazionaleux canadian, n’est-ce pas?

Mais chose certaine, QUAND CE SERA LE BON MOMENT, i.e. APRÈS LA RÉALISATION DE LA SÉPARATION DU QUÉBEC, je combattrai de toutes mes forces le nazionalo-étatisme culbécois!

Mais en attendant, je combats aussi le nazionalo-étatisme cacanadian, même ça fait chier plusieurs libertariens, anarchistes et pseudo-zélateurs de la libarté individuelle qui, parfois, agissent curieusement comme des complices des nazionalo-étatistes cacanadian…

J'appuie totalement Maxime Bernier…

quand il prétend que la loi 101 (une loi particulièrement liberticide, surtout la partie affichage) n’est pas nécessaire à l’essor du français au Québec. Voici un extrait de son billet:

Le français va survivre si les Québécois chérissent leur langue et veulent la préserver ; il va rester vigoureux si le Québec devient une société plus libre, dynamique et prospère (note de David: personnellement, je m’en crisse de la prospérité) ; il va s’épanouir si nous en faisons une langue attrayante que les nouveaux venus voudront apprendre et utiliser. Non en l’imposant et en empêchant les gens de prendre leurs propres décisions sur les questions qui concernent leur vie personnelle.

À chaque fois que le sujet de la Loi 101 est soulevé, on entend dire qu’il existe « un consensus » au Québec sur cette question : à part quelques militants extrémistes pour les droits des anglophones et quelques traîtres à la nation, on déclare que tout le monde est d’accord avec la Loi 101. C’est une question réglée qu’on n’a plus le droit de rouvrir. C’est plus facile ainsi d’isoler et de dénigrer quiconque émet une critique.

Sauf le mot “prospère”, je suis entièrement d’accord avec ce dernier extrait. Cependant, comme trop souvent cela lui arrive, Maximum Berné a formulé un raisonnement incomplet, car une condition nécessaire (mais non suffisante) pour que ce qu’il prétend désirer se réalise est la séparation du Québec, qu’il combat pourtant avec vigueur. Bien sûr, dans le jeu politique, il est possible de prétendre n’importe quoi pour vendre sa camelote, y compris une telle contradiction saugrenue.

D’ailleurs, posez-vous la question suivante: laquelle des situations suivantes est la plus favorable à l’essor du français au Québec?

1) Un Culbec provincial avec sa loi 101, sous le joug néo-colonial cacanadian.

2) Un Québec séparé du Canada, sans la crisse de loi 101.

Poser la question, c’est y répondre, n’est-ce pas?

Qu’on assume les conséquences de notre refus de se séparer du Cacanada, au lieu de chiâler comme des hosties d’attardés colonisés! Si vous tenez vraiment à ce que le français s’épanouisse au Québec, vous connaissez très bien la recette la plus efficace, et c’est certainement pas en restant dans le Cacanada et en promulguant des lois linguistiques liberticides comme la maudite loi 101 qu’on va y arriver!

Fuck le nazionalisme culbécois et cacanadian! Vive la liberté…mais pas la libarté fédérâleuse capitaliste défendue par Maximum Berné!

Élection complémentaire dans Vachon: ne pas envoyer un message banalisant la corruption libérale

Une élection complémentaire provinciale a lieu dans le comté de Vachon en ce jour d’hui, le 5 juillet 2010. Comme j’ai déjà dit dans ce billet: “IL NE FAUT JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS, VOTER POUR LE PARTI AU POUVOIR LORS D’UNE ÉLECTION PARTIELLE! Élire un député de l’opposition nuit au gouvernemaman et c’est une très bonne chose! Même si le PCul était au pouvoir, je voterais pour le parti qui aurait le plus de chances de le battre, même si cela signifiait que je voterais pour la charogne soi-disant libérale.”

De plus, j’espère que les électeurs de Vachon n’enverront pas un mauvais message banalisant le régime de corruption, de népotisme, de patronage (pensez aussi à la nomination des juges et au cover-up de la Commission Bastarache) et de copinage avec les élites syndicaleuses (tout à fait normal cependant chez tous les régimes qui ont duré trop longtemps, incluant le PCul, quoique pour le copinage avec les syndicaleux, la charogne soi-disant libérale fait pire!) dirigé par la charogne étatiste soi-disant libérale, en élisant leur candidat, Simon-Pierre “la girouette” Diamond. Espérons plutôt que les électeurs vont en tenir compte pour élire la candidate péquiste, Martine Ouellet! De toute façon, je ne suis pas inquiet pour le Faux-Diamant putasseux, on lui a certainement déjà trouvé un job très payant au gouvernemaman pour garantir son avenir financier!

Et comme le dit si bien Darwin de Jeanne Émard: “On dit aussi que Jean Charest le récompensera en l’invitant à se joindre à la fonction publique, la haute, celle qui reçoit des bonus. Un autre droitiste qui vivra au dépend de l’État tout en vantant la création de richesse et la réduction de la taille de l’État.” 😉

Un pas dans la bonne direction pour les séparatistes flamands

Bonne nouvelle! Le parti séparatiste drouatiste flamand N-VA a obtenu la pluralité des sièges (le plus grand nombre de sièges, mais sans la majorité) à la Chambre des Représentants et au Sénat lors des élections belges d’hier. Voici un extrait de cette traduction française, parue dans Eurominority.eu, d’un article paru dans ce webzine catalan.

La Nouvelle Alliance Flamande (Nieuw-Vlaamse Alliantie, N-VA) s’est érigée en vainqueur indiscutable en Flandre, où il a recueilli 27,8% des voix, ce qui lui permet d’obtenir 27 sièges sur les 150 que compte la Chambre des Représentants du Parlement Belge. Aussi, au Sénat, la N-VA sera la première force, avec 9 des 40 sièges. Cette nouvelle donne impacte tout particulièrement le parti d’extrême droite Vlaams Belang, qui perd presque 8 points en Flandre mais qui reste toutefois à 12,3% des votes, avec 12 sièges. Additionnés, les deux partis indépendantistes recueillent 40 % des votes flamands.

Cela contraste complètement avec ce qui s’est passé de l’autre côté de la frontière linguistique. En Wallonie, le Parti Socialiste (PS) recueille le plus de voix avec 37,6 % des votes. Il devient la première force politique du territoire. Ceci se traduit en 26 sièges à la Chambre et 7 sièges au Sénat. Grâce à l’appui de leurs homologues flamands du Parti Socialiste (Socialistische Partij – Anders, SP-A) qui disposent de 13 sièges à la Chambre, les socialistes deviennent la première famille politique du Parlement belge et, probablement, le dirigeant des socialistes francophones, Elio Di Rupo, peut essayer de former un  gouvernement.

La répartition des sièges est la suivante : NV-A (fl) 27 ; PS (fr) 26 ; MR (libéraux fr) 18 ; CD&V (démocrates-chrétiens fl) 17 ;Open VLD (libéraux fl) 13 ; SP-A (fl) 13 ; Vlaams Belang (extrême droite fl) 12 ; CDH (démocrates-chrétiens fr) 9 ; Ecolo (verts fr) 8 ; Groen (verts fl) 5 ; Liste Dedecker (droite fl) 1 ; PP (droite fr) 1.

Pour vous donner une idée de l’ampleur de ce résultat, c’est techniquement comme si le Bloc Culbécois formait à lui seul un gouvernemaman minoritaire au Cacanada, et qu’un autre parti séparatiste les accompagnait à la Chambre des Communes à Ottawa, ce qui constitue donc un progrès hautement significatif pour les séparatistes flamands.

Tout de même, ce n’est pas demain la veille que la Flandre se séparera de la Belgique (surtout que je ne crois pas que les séparatistes, sauf peut-être de manière très embryonnaire, vont former le gouvernemaman cette fois-ci) mais pour une cause qui, selon  la drouate fédérâleuse cacanadian,  est clairement dépassée, je trouve plutôt que cette nouvelle est fort encourageante pour le mouvement séparatiste québécois. Dans trois ans, il est fort possible qu’un parti séparatiste prenne le pouvoir au Culbec et même présentement, malgré un PCul qui a de la misère à se démarquer de leurs collègues charognards fédérâleux soi-disant libéraux, le projet séparatiste québécois est nettement en avance sur le projet séparatiste flamand. En terminant, je répète ce que j’ai dit dans mon billet précédent: L’ADCul, ou tout autre mouvement de pacotille potentiel étatiste de centre-drouate, devrait tirer les leçons évidentes de ce qui se passe en Flandre et considérer, sans leur mépris légendaire pour les méchants séparatisssssssssss, la pertinence de la séparation du Québec.

La Flandre bientôt séparée de la Belgique?

L’idée de la séparation de la Flandre du reste de la Belgique semble de plus en plus en vogue. Les élections législatives belges de ce dimanche constituent une occasion en or pour accélérer le processus menant à l’indépendance de la Flandre.

Je vous présente un extrait de cet article provenant du Figaro, un journal gau-gaucho-séparatiste anti-sarkonazien! 😉 Vous constaterez qu’en Flandre, c’est la drouate qui est la plus séparatiste. L’ADCul, ou tout autre mouvement de pacotille potentiel étatiste de centre-drouate, devrait tirer les leçons évidentes de ce qui se passe en Flandre et considérer, sans leur mépris légendaire pour les méchants séparatisssssssssss, la pertinence de la séparation du Québec.

Par analogie, mettez-vous dans la tête qu’il n’y a pas seulement les gau-gauchistes étatistes qui sont potentiellement séparatistes ici au Québec, c’est juste que les non-gau-gauchistes étatistes ne veulent rien savoir du PCul pour gouverner parce que ce parti nationaleux préconise un étatisme trop tentaculaire et obèse. Bon, j’admets que c’est illogique en raison de la farce monumentale qu’est devenue la charogne mafieuse corrompue étatiste fédérâleuse soi-disant libérale, mais je vous explique seulement comment les connards d’électeurs se comportent.

Voici l’extrait de l’article:

Les élections législatives de dimanche pourraient renforcer les partis flamands qui souhaitent lâcher les Wallons. Bart De Wever, patron de la NVA, Jean-Marie Dedecker, libéral populiste, ou Filip Dewinter, porte-parole du Vlaams Belang, jouent sur des registres différents une même partition séparatiste. Pour eux, la Belgique n’a plus de sens, voire serait déjà morte.

La Belgique va-t-elle disparaître? Ou bien le pays s’est-il déjà «évaporé» comme on le chuchote, sans que ni ses grands voisins ni surtout sa classe politique n’osent encore le clamer sur les toits? Faute de sortir le pays d’un dédoublement de personnalité incurable, les législatives de ce dimanche vont à coup sûr pousser sur le podium les partisans naguère infréquentables d’une rupture assumée.

Les francophones, minoritaires, semblent s’y préparer à contre-coeur. Les Flamands, eux, ne s’en cachent plus: ils sont tentés de prendre le large et trancheront par le poids du nombre. Leurs partis traditionnels, champions du compromis fédéral, sont désavoués si l’on en croit les sondages. Des chrétiens-démocrates, clé de voûte de toutes les coalitions à Bruxelles, aux libéraux et aux socialistes.

Le champ est libre pour les indépendantistes de tout poil. L’extrême droite, toujours bien présente avec les escouades du Vlaams Belang (VB). Le populisme plus récent de l’antimonarchiste Jean-Marie Dedecker. Et surtout la percée spectaculaire d’une droite nationaliste et décomplexée: avec la Nouvelle Alliance flamande (NVA), elle verrait bien la Belgique, devenue superflue, se dissoudre démocratiquement dans l’Union européenne. Les trois courants pèsent 40 % des voix flamandes. Déchirés par l’idéologie et de solides rivalités personnelles, ils s’interdisent a priori toute alliance face aux francophones. Mais tous se retrouvent sous l’étendard jaune et noir des comtes de Flandre. Dans la chambre sortante, ils totalisent 28 élus sur 150, dont les deux tiers sous la coupe dissuasive de l’extrême droite. L’assemblée renouvelée les verra sans doute plus nombreux. Et à coup sûr dominés par la NVA, devenue un parti presque recommandable.

En Flandre, l’indépendantisme n’est plus marginal. Il est politiquement recevable. Bart De Wever, 39 ans, anversois et historien, connaîtra sans doute dimanche son heure de gloire. Patron de la NVA depuis six ans, il est le politicien le plus populaire de Flandre (et de Belgique aussi, par voie de conséquence). Il vise jusqu’à 25% de l’électorat à l’heure du dépouillement, chiffre confirmé par les enquêtes d’opinion.

J’espère que les Flamands ne crouleront pas sous la pression colonialiste des amants pro-Europe de l’unité Belge et qu’ils profiteront de l’occasion qui leur est fournie ce dimanche. Je trouve cependant fort stupide l’idée de l’annexion de la Wallonie à la France en cas de séparation de la Flandre. À suivre…

Vive la séparation de la Flandre et vive la séparation du Québec!

Selon l’État de la Pennsylvanie, les anarchistes et les séparatistes sont des terroristes potentiels!

Ce billet est en partie un plagiat de ce billet de François Tremblay.

Selon l’État de la Pennsylvanie, les anarchistes et les séparatistes sont des terroristes potentiels! Visitez ce lien, vous allez pouffer de rire!

Je vais vous présenter les extraits en gras et j’ai ajouté quelques commentaires. D’abord, voici leur vision de l’anarchisme.

Domestic Terrorists

Anarchists

• believe every organization or government will eventually be corrupted by power (Quelle surprise! Ils ne doivent pas connaître la Ville de Montreal!)

• evolved from left wing or communist groups of the 60s and 70s (TOUS AUX ABRIS, LES ANARCHISTES SONT DES MÉCHANTS SOVIÉTIQUES! BOUH! Et en plus, l’anarchisme existe depuis beaucoup plus longtemps!)

• focus on specific issues that represent corruption of power (ce qui est une très bonne chose, même en médiocrassie pseudo-représentative)

• are often responsible for violent protests (parfois mais pas souvent: pourtant, les anarchistes sont beaucoup moins violents que les gouvernements) against:
– military intervention (ce qui est une très bonne chose)
– world trade and banking (Les anarchistes ne sont pas des protectionnistes, contrairement à l’État Américain. Ils sont contre le capitalisme, par contre, ce qui est une très bonne chose.)
– globalization (Les anarchistes sont beaucoup plus en faveur de la mondialisation que l’État américain protectionniste)
– “hate” groups (Qu’est-ce qu’il y a de mal là-dedans? Al-Qaïda n’est-il pas justement un groupe “haineux” combattu violemment par les militaro-terroristes occidentaux?)

Voici maintenant ce qu’ils pensent des autres groupes anti-gouvernementaux. Pour vous donner une idée, ils considèrent même les zélateurs du drapeau “Don’t Tread On Me” comme des terroristes potentiels, ce qui est crissement idiot! Je ne suis pas un grand fan de l’Antagoniste mais de là à le considérer comme un terroriste, surtout selon les standards propres à l’État Américain (d’accord, il a déjà appuyé le militaro-terrorisme occidental, mais ça n’a rien à voir avec l’opinion des autorités), c’est ridicule!

Anti-Government Groups (Pourtant, les pro-gouvernement sont beaucoup plus terroristes que les anti-gouvernement!)

The history of our country is filled with opposition to a strong federal government. (Wow! Il y a donc des gouverneurs d’État et des sénateurs américains qui sont des terroristes potentiels! Sarah Praline est donc une terroriste potentielle aussi et Ron Paul encore plus!) George Washington marched troops into Pennsylvania to enforce the federal government’s power to levy taxes. (Eh oui! ON EST FIERS DE S’ÊTRE SERVI DE LA VIOLENCE POUR VOUS FORCER DE PAYER DES TAXES AUX CRIMINELS FÉDÉRAUX! GOD BLESS YOU GEORGE WASHINGTON! Wow! Quand je pense à ça, je jouis dans mes shorts! 😉 ) We fought a civil war over the question of the power of states vs. federal government. (Eh oui! NOUS SOMMES FIERS D’AVOIR CRÉÉ UNE GUERRE CIVILE ET D’AVOIR COMMIS DES MEURTRES DE MASSE POUR ÉTABLIR NOTRE POUVOIR!)

The modern Anti-Government movement evolved in reaction to:

• gun control laws of the 1990s
• the federal government’s actions at Waco (Branch Davidians)
• the federal government’s actions at Ruby Ridge (Randy Weaver)
(avec raison dans les trois cas!)

Often associated with unorganized militias (en effet, certaines milices utilisent des moyens violents que je dénoncerai toujours mais de là à les associer à tous les groupes anti-gouvernementaux, c’est ridicule!) the Anti-Government movement actually embraces a much larger variety of groups and causes. The extreme fringe believes that the U.S. government is either the enemy or has been subverted by the enemy and must be actively defended against. (Je suis entièrement d’accord avec la dernière phrase!)

Anti-Government Issues and Beliefs

Gun Control is a conspiracy to enslave us starting with the removal of our ability to either defend ourselves or forcefully change our government. (Je suis d’accord, mais il n’a jamais été question de causer un putsch gouvernemental par les armes!)

The first ten amendments of The Constitution are God given (C’est la drouate républicaine qui est d’accord avec ça. Les groupes anti-gouvernementaux ne conçoivent pas ces amendements comme le résultat d’une proclamation divine, mais ils les considèrent comme étant légitimes.) and all others are temporary, invalid or outright fraudulent (Je suis d’accord avec ça, mais je trouve que ces groupes ne vont pas assez loin).

All judicial authority resides with the people. The jury, not the Judge, directs trials and can nullify laws they do not approve of. (bof, je ne suis pas d’accord avec eux, mais la position gouvernementale est encore pire en ce qui concerne le système judiciaire)

U.S. sovereignty is being surrendered to the U.N., World Court, and World Bank, with the U.S. becoming an economic region of this New World Order.

Anti-Government activists often believe they have never accepted U.S. citizenship or can renounce it.

Federal and State governments do not have the legal authority to levy taxes or interfere with travel or private enterprise by requiring licenses or regulating activity or conduct. (Je suis entièrement d’accord avec ces trois derniers points!)

Maintenant, voici ce qu’ils pensent des mouvements séparatistes.

Separatists

There are separatist and nationalist movements all over the world. (Donc, il aurait été préférable que les Américains demeurent avec la couronne britannique! 😉 ) These are people wanting their own homeland. (Je suis d’accord avec ça!) Some separatists are willing to commit crimes to secure this independence. (Bien sûr, mais beaucoup de fédéralistes nationalistes veulent commettre des crimes pour garder l’emprise du gouvernement fédéral sur la population et ce, même en territoire étranger!)

Separatist groups within the U.S. include:

• White Supremacists – want to establish a homeland using five states in the U.S. northwest (Je suis contre la suprématie de la race blanche mais je suis d’accord avec ce projet particulier!)

• Black Separatists/Nationalists – want reparations for past slave labor (avec raison!) and have suggested a homeland made up of five southern states. (Je suis d’accord avec ça!)

• Puerto Rican Nationalists – demand an independent Puerto Rico. (Vive la séparation du Québec…et de Porto-Rico!)

• American Indian Activists – push for a return of “stolen” lands
and self-determination.
(J’appuie entièrement les activistes autochtones dans ces revendications!)

• Neo-Confederates – want to again secede from the Union (Je les appuie là-dessus!)

• Movements in some states (i.e. Hawaii or Texas) claim that their states were never properly/legally brought into the union. (Je suis entièrement d’accord avec ça!)

J’ai pratiquement envie de leur suggérer d’ajouter à leur liste le mouvement séparatiste québécois, le Bloc Culbécois et le Parti Culbécois, tant qu’à y être! De plus, en tant qu’anarchiste séparatiste appuyant la grande majorité des revendications des groupes anti-gouvernementaux, je suis donc un terroriste potentiel!

Oh, en passant, je souhaite à tout le monde, une journée en retard, une bonne Journée de l’Apologie des Meurtriers Militaires de Masse! Je suis sympathique aux vétérans conscrits mais pour le reste, cette fête n’est là que pour célébrer ces meurtriers de masse qui n’ont pas été câlissés en prison parce qu’ils portent le bon uniforme! Et après ça, ces bandits étatiques ont le culot de prétendre que les anarchistes et les séparatistes sont des terroristes potentiels…

FUCK THE TROOPS!

P.S.: Mike Gogulski de nostate.com fut, semble-t-il, le premier à dénoncer ce site.