Anarcho-pragmatisme?

L’anarcho-pragmatisme, c’est mon idée, ma conception rationnelle de ce que devrait être l’anarchisme. Idéologiquement parlant, il n’y a rien d’original: l’anarcho-pragmatisme est exactement la même chose ou presque que chacune des formes de l’anarchisme (ex: anarcho-socialisme, anarcho-mutualisme, anarchisme de marché (ce que je désignais malencontreusement par anarcho-capitalisme)) mais du point de vue des attitudes et du cheminement pour en arriver (ça n’arrivera pas de notre vivant) à l’idéal anarchiste, cela est différent de ce qui a été fait jusqu’à maintenant.

Je prétends que le moment est venu pour le mouvement anarchiste d’utiliser une approche plus rationnelle et moins émotive afin d’éviter cette-fois-ci les dérives violentes et totalitaires qui ont fait très mal à la crédibilité de l’anarchisme et qui sont à l’origine de la marginalisation actuelle de cette idéologie.

Le but principal de ce blogue est de vous présenter les tenants et aboutissants de l’approche anarcho-pragmatiste afin de convaincre le plus de Québécois (au sens territorial du terme) possibles de la pertinence de l’anarchisme. Un autre but est d’unifier toutes les forces anarchistes, faire valoir leurs similitudes et s’entendre sur des stratégies communes pour combattre l’État. De plus, je me permettrai de commenter certaines questions d’actualité selon l’approche anarcho-pragmatiste.

Mon rêve le plus fou, c’est de convaincre une collaboratrice de publier ici, même si elle ne partage pas entièrement toutes mes idées en tant qu’individu. Espérons que je soie suffisamment convaincant pour que le mouvement anarchiste prenne encore plus de place au Québec.

Advertisements

55 responses

  1. Tiens, j’ai une série de questions à te poser:
    -D’où tiens-tu cette idée que l’anarcho-socialisme est une approche dans une certaine mesure(que tu n’as pas définis en utilisant ”plus”) irrationelle et émotive?

    -Quelles sont les dérives totalitaires et violentes de l’anarcho-socialisme dont tu nous parles exactement?

    -Où est la ”marginalisation” de cette idéologie? Tu veux dire qu’elle deviendrait plus marginale qu’elle l’est maintenant?

  2. Question 1: L’anarcho-socialisme, en tant qu’idéologie, n’est pas une idéologie plus irrationnelle et émotive que les autres, pas pour rien que j’ai utilisé le “plus”. Ce sont les anarcho-socialistes (les personnes et les groupes) qui sont généralement plus émotifs et irrationnels, en raison de certains appels impressionnistes à la violence et de leur conception trop souvent erronée du capitalisme.

    Question 2: Je parle de certaines manifestations violentes et des dérives totalitaires communistes ou bolchévistes amorcés par des tentatives de révolutions anarchistes. Attention, je ne blâme pas directement les anarcho-socialistes pour ces dérives totalitaires, il faut seulement en tirer les leçons qui s’imposent pour éviter que cela se reproduise. Loin de moi l’idée de prétendre que le bolchévisme découle idéologiquement de l’anarchisme et ce sont bien sûr les étatistes communistes qui en sont les véritables responsables!

    Question 3: Le mouvement anarcho-socialiste devient de plus en plus marginal, car de plus en plus de tenants de la réduction de la taille de l’État s’intéressent exclusivement au libertarianisme. Sociétalement, les anarcho-socialistes sont perçus comme des “heunes sales pouilleux squeegies bs fumeux de pot qui lancent des roches” en raison de la propagande médiatique étatiste. Par contre, j’ai bon espoir que la blogosphère apportera la renaissance tant recherchée pour les anarcho-socialistes.

  3. Question 1: L’anarcho-socialisme, en tant qu’idéologie, n’est pas une idéologie plus irrationnelle et émotive que les autres, pas pour rien que j’ai utilisé le “plus”. Ce sont les anarcho-socialistes (les personnes et les groupes) qui sont généralement plus émotifs et irrationnels, en raison de certains appels impressionnistes à la violence et de leur conception trop souvent erronée du capitalisme.

    Oh, mais, d’où te vient l’idée que ces ”appels à la violence” sont ”irrationels” ou ”émotifs”? TU peux développer un peu sur leur ”conception trop souvent erronée” du capitalisme?

    Question 2: Je parle de certaines manifestations violentes et des dérives totalitaires communistes ou bolchévistes amorcés par des tentatives de révolutions anarchistes.

    Wth?

    Le mouvement anarcho-socialiste devient de plus en plus marginal, car de plus en plus de tenants de la réduction de la taille de l’État s’intéressent exclusivement au libertarianisme.

    Preuves?

  4. @Epistémè

    Oh, mais, d’où te vient l’idée que ces ”appels à la violence” sont ”irrationels” ou ”émotifs”? TU peux développer un peu sur leur ”conception trop souvent erronée” du capitalisme?

    Le fait même d’en appeler à la violence est irrationnel. La violence n’a rien à voir avec l’anarchisme, sauf quand le droit de vivre est menacé (incluant la légitime défense), et encore là, on ne peut pas vraiment d’agression dans ce cas?

    En ce qui concerne le capitalisme, les anarcho-socialistes ont la fâcheuse tendance à l’illetrisme économique et confondent le corporatisme étatiste et le capitalisme tel qu’il serait si l’État était minimal. S’ils en savaient plus sur l’économie, les anarcho-socialistes considérerait le capitalisme comme une bibitte beaucoup moins dangereuse (un moindre mal que l’étatisme mais un mal quand même!) qu’on le croit, et ils pourraient mieux se concentrer sur le combat contre la violence étatique. Les libertariens sont nettement plus en avance sur les questions économiques que les autres anarcho-socialistes et cela les rend beaucoup crédibles aux yeux du public. J’essaie d’atténuer cette tendance.

    Ne vous en faites pas, les étatistes sont encore plus ignares économiquement parlant que les anarcho-socialistes (sauf leur connaissance du petit catéchisme keynésien). Au moins, les anarcho-socialistes ont proposé des choses plus pertinentes comme le concept d’économie participative alors que les étatistes de gau-gauche imposent la misère pour tous et les drouatistes étatistes font l’apologie de la pollution, des guerres et de la surconsommation, pour “stimuler l’économie”.

    En ce qui concerne la marginalisation, je n’ai pas de preuves précises. Mais considérez l’influence de plus en plus grande des thinktanks de droite économique (IEDM, Institut Fraser), dont leur discours se base sur des préceptes économiques libertariens et la pauvre perception du public envers les anarchistes. Allez voir le QL et son blogue et vous comprendrez encore mieux. Mais je suis optimiste, la blogosphère fera renaître le mouvement anarcho-socialiste.

  5. En ce qui concerne les dérives totalitaires du passé, je ne sais pas quoi rajouter! Vous n’êtes pas d’accord avec mon point?

  6. Cet étalage est assez artbitraire, vous ne trouvez pas? On croirait que vous vous êtes érigés en appropriateur de la notion d’anarchisme…

    Or l’anarchisme désigne sourtout un mouvement social et ses revendications. Du moins plus que des théories et des concepts anthropologiques bien définis et généralement admis. C’est d’ailleurs pourquoi il y a des tonnes de théoriciens anarchistes.

  7. @Épistémè

    Depuis quand le véritable anarchisme ferait l’apologie de la violence?

    Je ne m’approprie pas la nation d’anarchisme, j’essaie de définir une approche plus pragmatique et plus progressive afin de faire mieux comprendre nos idées à ceux qui restent accrochés à leurs préceptes étatistes.

    1. Lésions cérébrales | Reply

      Le véritable anarchisme! Ouuu la belle recherche d’autenticité! Ouais alors en gros tu dillus ce qu’on dit dans un peu de libertarianisme et cie pi tu pense que les gens vont gober ça?

      1. Bienvenue ici! 🙂

        D’abord, j’ai distingué “violence” et “agression” dans ce billet:

        http://anarchopragmatisme.wordpress.com/2010/05/21/trois-billets-interessants-portant-sur-lanarchie-et-la-violence/

        Expliquez-moi comment on peut faire l’apologie des agressions si on est un anarchiste, alors?

        Et en quoi je dilue dans un peu de libertarianisme?

        Quoique j’admets que certaines parties du discours des libertariens qui sont semblables aux idées des anarchistes m’intéressent.

  8. Est-ce que l’anarcho-pragmastisme serait en fait le Mutualisme?

    Si oui, ce serait plus vendeur comme terme…

    D’ailleurs, les anarcho-capitalistes devraient s’appeller plutôt des volontaristes. Ça ferait moins peur au monde LOL

  9. Ça s’approche beaucoup du mutualisme, vous soulevez un bon point. J’y ai déjà pensé!

  10. Aie salut le scientifico-anarcho 🙂 aie moi j’annule parce que ce sont tous des nuls tout partis confondus.

  11. Ouaaah, donc tu donnes un billet gagnant à Charest et donc tu n’annules pas du tout.

    Annuler ca serait s’arranger qu’un autre gouvernement minoritaire prenne le pouvoir et de preference pas le meme pour bien foutre la honte à patatpouf. Ca serait une sorte de retour à la case depart, une annulation de ce scrutin pour bien demontrer que la population ne veut rien savoir de ces politiciens et que ce systeme electoral est desuet.

    En attendant, bien venu dans le camp des losers qui ne feront rien pour que ca change. Un vote de perdu, un !

    La meilleur facon pour que cela change, puisque tu sembles si brillant, c’est de se lancer en politique et d’essayer de faire bouger cette machine sclerosé. C’est dur, mais ca se fait. Dans un parti, tu rencontres plusieurs personnes comme toi, tu te regroupes et tu arrives à faire passer tes points de vue. C’est quand meme mieux de rester son gros cul dans son salon à chialer que le monde est trop injuste non ?

    Le PLQ te remercie du fond du coeur. Merci pour ton non-vote qui aurait pu nous battre si tu avais acheté un cerveau et quelques grammes de jugement.

  12. @Reblochon,

    “Merci pour ton non-vote qui aurait pu nous battre si tu avais acheté un cerveau et quelques grammes de jugement.”

    Facile à dire pour la minorité (pas plus de 10% de la population assez politisée pour aller voter après une campagne fédérale et une campagne américaine avec 100 fois plus d’envergure et de conséquence qu’un petit vote pour une province (qu’on le veuille ou non, ce fut le choix de la majorité).

    Il faut également réaliser que même en traitant la planète entière de tous les noms, ça ne changera pas l’apathie de la majorité.

    Et je ne parle pas pour moi parce que je suis hypersensible à tous les quolibets et toutes les suggestions politiques, je parle pour cette vaste majorité (à ce que je constate heureusement ou malheureusement), je parle pour cette majorité qui par écoeurement, par fatigue ou par apathie généralisée, incurable et irréversible à qui tout cela passe 100 pieds par dessus la tête et qui comme à la dernière élection fédérale rendue inutile par le peu de chamgement obtenu n’iront pas voter à au moins 40%.

    Mais pour ce qui est du non vote, il favorise Jean Charest parce que les ti-vieux qui votent pour lui eux ils vont voter tout comme les ethniques qui viennent de pays comme l’Irak où l’on va voter à 80% et plus et même au péril de sa vie parfois et qui vont caster leur vote pour Charest en allant chanter god save the queen.

  13. Mais je n’ai pas l’intention de changer le monde. Non, il me reconforte avec ma misantropie.

    Par contre, ca me fait doucement rire un type qui traitent tous nos politiciens d’incompetents et leur envoit un message completement inaudible et invisible.

    Que le petit peuple descende dans la rue au lieu de chialer.

    Les petits-vieux n’ont pas souvent bien le choix de voter pour lui… dans certaines maisons de retraite on va carrement les chercher dans leurs chambres ! Mais ca, c’est comme le vote ethnique il ne faut pas en parler.

    Tu veux rire ? Appelle elections canada et demande le resultat d’un bureau de vote situé dans une maison de retraite à Montreal par exemple (tu as plein de bureaux de scrutin dans des maisons de vieux le long de l’avenue Gouin dans Ahuntsic par exemple)… ils vont te repondre qu’ils ne peuvent pas te le donner car ce bureau de vote a ete “melangé” (merge) à un autre bureau de vote pour empecher les gens d’analyser le vote des vieux. La seule information qu’ils pourront te donner, c’est dans quel bureau il a ete comptabilisé. Tu voix la transparence de notre democratie… tout ca pour qu’on ne puisse pas demontrer que dans les maisons de retraite les petits vieux sont souvent menacés, intimidés, … Un des bureaux avait meme une galarie qui passait au dessus des isoloirs… ils ne se sentaient pas surveillé les petits vieux. Faut voir la scene, une vraie mascarade. Malheureusement, ils ont peur de temoigner, l’omerta prevaut. Alors on a que notre parole qui ne pese rien pour denoncer cela. Et ca fait des annees que ca dur.

    Tu te souviens du rassemblement pour Paul Martin à Laval y a quelques annnees ? Deux petites mamies qui interpelent les journalistes pour leur dire qu’on les avait mises dans le bus en leur promettant un brunch et que là elles aimeraient bien rentrer mais qu’elles sont coincées ici. Une vraie farce… et personne n’en a ete plus choqué pour autant. Et la candidate du PLQ qui allait dans les maisons de retraite avec une photopieuse portable à laval pour filer des cartes de membres au petit vieux ! Elle s’etait fait attraper, un article dans un journal, des excuses de sa part disant qu’elle ne le referait plus et c’etait fini… Mais de ces deux cas révélés par la presse combien que tu ignores.

    Et c’est pareil avec les communautés, des menaces, de l’intimidation (tu ne voudrais pas qu’on te renvoit chez toi hein ! Et si les souverainistes passent, ils vont te sacrer dehors), que de la merde, de la manipulation et dans les deux cas (vieux comme immigrés) des discours de peurs et de desinformations. Comment veux-tu qu’on se batte contre ca en essayant d’etre plus blanc que neige ?

    Ca fait partie de la game, on le sait et on fait avec. N’empeche qu’il y a rien de plus sale et tricheur qu’un federaliste qui essaye de battre un souverainiste. On ne parlera pas de ce que le canada a fait contre nous dans NOS elections. Et y a encore des maudits canadiens francais colonisés pour pretendre que tout s’est fait dans les regles. On se fait voler à chaque elections et en 95, c’est un pays qu’on s’est fait voler… nous sommes souverains, le peuple l’a demandé, aujourd’hui nous sommes vraiment un pays occupé, ca fait 13 ans maintenant !

    En 95. j’en ai vu des bus de vieux vomir leurs lobotomisés jusqu’aux isoloirs. Des gens incapables de dire leur nom accompagné par des “gardes-malades” en arriere pour voter. Des anglos fraichement debarqués du canada, ne parlant presque pas francais et faisant passer leur maison de campagne pour une residence principale, le pere, la mere, les 3 enfants, la mamie, tous venaient voter contre nous, de pur etranger, des canadiens d’une autre province.

    etc…
    etc…
    etc…
    etc…

    Des milliers de votes illegaux, des milliers d’immigrants naturalisés à la hate, des milliers de vieux dirigés, des communautés ethniques recevant les “conseils” de leur leaders politiques ou religieux, des millions injectés contre nous, des milliers de faux benevoles payés pour nous combattre, des politiciens canadiens impliqués, des quebecois manipulés et terrorisés par leur compagnie qui menacaient de demenager leur siege social et de fermer les usines, …

    95, la grande noirceur et pourtant nous avons fait malgré tout 49.6 % ET SANS L’APPUI SINCERE DE LA VILLE DE QUEBEC ! On l’avait gagné notre pays !

    Je comprends les electeurs de ne plus croire en rien… y a de quoi avoir envie de baisser les bras dans cette colonie bananiere.

    Moi au contraire, ca m’a donné du courage, je veux sortir de ce pays de merde où l’on baffoue en toute impunité la democratie. Une prison dorée, etouffante, malsaine.

    On va l’avoir notre pays, et alors ca sera notre merde, la notre pas celle du canada et quoi qu’il se passe, on devra assumer et on pourra etre fier de nos reussite, car elles aussi ca sera les notres et pas celle du canada.

    C’est cela vouloir etre souverain. Ca et pouvoir s’ouvrir au reste du monde sans un filtre devant la face !

  14. Avec tout cela, j’ai vraiment pas hâte d’être un petit vieux.

    J’ai dans la trentaine et je sens que je me fais constamment fourrer. Imaginez comment je vais me sentir à 75 si je me rends jusque là.

    Avec ce portrait sombre, ça ne me tente pas beaucoup…on espère toujours avoir de la famille qui veillera au grain pour dénoncer les abus à ce moment là, on ne sait jamais.

  15. Merci pour vos commentaires, je n’ai rien à ajouter!

    L’apathie politique favorise Charest et il mise là-dessus pour gagner. Et nous nous n’en rendons pas compte!

  16. À la base, je voulais écrire quelque chose par rapport à ta position sur la question nationale, mais tu (je peux dire tu?) as dis d’autres trucs qui méritent peut-être encore plus de commenter.

    «Je parle de certaines manifestations violentes et des dérives totalitaires communistes ou bolchévistes amorcés par des tentatives de révolutions anarchistes.»

    Ce passage là est vraiment douteux. C’est vrai qu’au départ, ce sont des anarchistes qui ont fomenté la révolution en Russie (et les nihilistes qui ont préparés le terrain au 19e), mais ils ont été les premières victimes des Bolcheviks qui ont pris le contrôle de la révolution et qui ont démolis les Soviets. Je sais pas trop quelle est ton analyse de l’histoire de la révolution russe, mais elle est bizarre. J’ai beaucoup de misère avec les termes anarchos-socialistes et anarchos-communistes à cause de ce qui s’est fait au nom du socialisme et du communisme, mais il ne faudrait pas réinventer l’Histoire non plus ou faire des liens douteux…

    Pour ce qui est de ton point de vue par rapport au fait que le capitalisme est moins pire que l’État, je ne le partage pas et je ne le comprend pas non plus. Le capitalisme fait passé les profits d’une minorité avant tout et est totalement contraire à l’idéal anarchiste qui prône l’autogestion. Si on est contre toute forme d’opression et qu’on se bat en faveur de l’autogestion, on est forcément autant contre l’État que le capitalisme. Je ne vois pas de moindre mal entre les deux.

    Finalement, je suis surpris que tu mentionnes l’économie participative. Dommage que tu ne défendes pas cette vision prometteuse davantage et que tu préfères te battre pour l«indépendance» du Québec tout en modérant tes propos par rapport au capitalisme…..

  17. “Mon rêve le plus fou, c’est de convaincre une collaboratrice de publier ici, même si elle ne partage pas entièrement toutes mes idées en tant qu’individu. Espérons que je sois suffisamment convaincant pour que le mouvement anarchiste prenne encore plus de place au Québec.”

    Pourquoi absolument une collaboratrice pourquoi pas un collaborateur?

    Chercherais-tu à te “matcher” avec une anarchiste par hasard?

    Quel est le taux d’anarchistes féminines qui ont un piercing sur la langue par tout hasard?

  18. @Tym Machine

    “Pourquoi absolument une collaboratrice pourquoi pas un collaborateur?”

    C’est mon côté fémi-favoritiste volontaire qui ressort! De plus, je tiens à ce que les femmes en sachent plus sur l’anarchisme, ce que le mouvement anarchiste n’a pas réussi suffisamment à faire jusqu’à présent.

    “Chercherais-tu à te “matcher” avec une anarchiste par hasard?”

    Oui, mais ce serait surtout pour le sexe!

    “Quel est le taux d’anarchistes féminines qui ont un piercing sur la langue par tout hasard?”

    Je n’embarque pas dans ce genre de cliché, même si j’admets que les piercings sont un inhibiteur sexuel.

    1. Lésions cérébrales | Reply

      Ah! Mais l’hétéronormativité ça tu le gardera dans ton anarchie rationnelle? C’est ça?

      1. Non! Il s’agit d’une idée purement personnelle et égoïste. Mais je suis contre l’hétéronormativité, clairement!

        http://anarchopragmatisme.wordpress.com/2009/05/12/heterosexisme-et-homophobie/

  19. Heureusement, il y a Ya Basta et Anne Archet! 🙂

  20. […] En effet, suite à mon article nommé Méritons-nous quelque chose? publié sur AxonPost au 15 juin 2009, M. Gendron a publié un billet au sein duquel il procède à la critique de ma pensée écrite sur la notion du mérite, mais selon sa vision personnelle de l’anarchisme – soit l’anarcho-pragmatisme. […]

  21. […] Tel que promis, je vous propose ici la seule technique du questionnement socratique à titre de réponse aux remarques de M. David Gendron, lequel a publié récemment un billet intitulé Retour sur le mérite: réponse à Chantal Beaupré, au sein duquel il procédait à la critique de ma pensée écrite sur la notion du mérite, mais selon sa vision personnelle de l’anarchisme – soit l’anarcho-pragmatisme. […]

  22. Bon, merci Chantal pour la plogue, je vais lire ça!

  23. Tiens, je repasse par ici et j’en profite pour signaler l’existence d’un excelent FAQ de l’anarchisme rédigé par Bryan Caplan:

    http://econfaculty.gmu.edu/bcaplan/anarfaq.htm

    Peut-être le connaissiez-vous déjà, mais je ne le vois pas dans vos liens.

    1. Ah, merci beaucoup! 🙂 Certains trucs me disent quelque chose dans cette FAQ, mais je n’avais pas lu une version aussi complète.

      D’ailleurs, il est possible que je réponde à ton commentaire chez L’Agitateur dans mon prochain billet.

      1. Quel commentaire? J’en ai fait plein chez l’Agitateur.

        Et eh! Nous n’avons pas guardé les cochons ensemble que je sache(mais faites comme vous voulez, ici c’est chez vous…)

        1. C’était le commentaire sur le libertarianisme. Effectivement, j’aurais dû dire “votre” commentaire.

  24. Salut

    Je me considère de centre-gauche j’ai lu un peu ton blogue et c’est la 1ere fois que je vois un anarcho-pragmatique…tu pourrais me dire ce que dans notre système actuel tu garderas… foutrais aux poubelle.. modifierais

    Et si tu la déjà fait bien si tu peut me donner un lien

    Merci

    1. Bienvenue ici! 🙂

      Je foutrais presque tout aux poubelles sauf le concept de marché (pas sous sa forme capitaliste), le concept de possession (dans certains cas, et non pas la propriété) et l’interdiction des agressions (pour tous, et laisser à l’État le monopole de l’agression légitime).

      1. Lésions cérébrales | Reply

        Ohh attend précision: Tu foutrais tout aux poubelles sauf la société de classe. Pi en plus c’est n’importequoi tu peux pas juste prendre des trucs et en laissé, comme un jeux de blocs légo, comme si quelquonque mouvement qui à la force de renverser l’ordre des choses est capable de se contrôller lui-même… criss de philosophie de peltage de nuage. Les idées changent pas le monde. Le monde y changer c’est toute

        1. “Tu foutrais tout aux poubelles sauf la société de classe.”

          Je suis contre la société de classe: pourquoi pensez-vous que je suis contre le capitalisme et le profit?

          Bon, pour le reste, j’admets avoir grossièrement simplifié ma pensée, ce qui explique votre commentaire.

  25. Lésions cérébrales | Reply

    AHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHHHAAHA C’est tu une joke? Belle démarche révolutionnaire:
    1. établire une théorie rationnelle, mais attrayante
    2. La diffuser grace à notre mouvement et au rapport de force écrasant de communication que nous donnera la rationnalité de notre théorie
    3. Convaincre beaucoups de gens
    4. Convaincre encore plus de gens
    5. Convraincre encore plus de gens
    6. Attendre une élection et ne pas voter en masse
    7. Manifester et tabasser tout les blacks blocs, les jeunes émeutiers et autres personnes qui pourrait nous empêcher de….
    8. Convaincre plus de gens
    9. Après 40 ans de construction d’un mouvement rationnel anarchiste on créer un comité décentrale pour décider quand on lance l’assault et si on utilise des fleurs, du papier roulé ou des bâtons…
    10. 20 ans après l’effroyable échec du plus pathétique de tout le mouvement anarchiste de l’histoire quelqu’un écrit un livre sur le mouvement Anarcho-Pragmatisme et la grande alliance entre les anarchistes et les libertaliens…
    11. Durant une émeute des caisses de ce livre seront utilisé comme barricades (le papier est un bon parballe)

    Merci pour ta contribution à l’histoire David Gendron! Maintenant que tu est sorti du placard tu peux devenir une star historique. Ta face sur des bandroles bleu et noir en pochoire!

    lolll

    1. J’ai l’impression que je devrais réécrire ce billet. En fait, je suis moins ambitieux là-dessus qu’au début de mon blogue. Je suis plus individualiste maintenant.

      Mais tout de même, je réponds à votre commentaire.

      “1. établir une théorie rationnelle, mais attrayante”

      N’est-ce pas ce que presque tous les mouvements socio-politiques qui ont fonctionné faisaient au départ? Pourquoi l’anarchisme serait automatiquement irrationnelle?

      “2. La diffuser grace à notre mouvement et au rapport de force écrasant de communication que nous donnera la rationnalité de notre théorie”

      À ce que je sache, cette méthode a fonctionné à plusieurs reprises chez de nombreux mouvements socio-politiques!

      “3. Convaincre beaucoup de gens
      4. Convaincre encore plus de gens
      5. Convaincre encore plus de gens
      6. Attendre une élection et ne pas voter en masse”

      Je dirai plutôt ceci:

      3. Confronter les gens, comme la drouate étatiste le fait si bien, pour qu’ils réalisent à quel point les hiérarchies de pouvoir sont immorales.
      4. Convaincre beaucoup de gens
      5. Retourner le PCul au pouvoir
      6. Convaincre encore plus de gens
      7. Réaliser la séparation du Québec
      8. Convaincre encore plus de gens
      9. Appuyer les mouvements partitionnistes
      10. Se regrouper majoritairement pour ne plus payer d’impôts afin d’annihiler les ressources de l’État.

      “tabasser tout les blacks blocs, les jeunes émeutiers et autres personnes qui pourrait nous empêcher de….”

      Je n’ai jamais dit ça! De toute façon, la police le fera déjà trop! Je dis seulement que leurs méthodes sont nuisibles. Ne me dites pas que leurs méthodes sont efficaces, bordel!

      “Après 40 ans de construction d’un mouvement rationnel anarchiste on créer un comité décentrale pour décider quand on lance l’assault et si on utilise des fleurs, du papier roulé ou des bâtons…”

      De quel “assaut” parlez-vous? Pourquoi aurait-on besoin d’un assaut militaire? Et en quoi un assaut militaire serait anarchiste? Laissons ces conneries aux étatistes!

      “10. 20 ans après l’effroyable échec du plus pathétique de tout le mouvement anarchiste de l’histoire quelqu’un écrit un livre sur le mouvement Anarcho-Pragmatisme et la grande alliance entre les anarchistes et les libertaliens…”

      Ben oui, pis je suppose que l’anarcho-bolchévisme fut un grand succès, que les alliances avec les syndicaleux sont un grand succès, que les manifs font progresser la cause, que de briser des vitres est révolutionnaire, et que la nomenklatura d’attardés anarchistes du Québec se porterait tellement mieux sans moi pour vous polluer! Ben oui! Yeah sure!

      Je préfère essayer autre chose, même si le Grand Soir ne sera pas de sitôt!

  26. Bonjour David,

    Mes très chers amis anarchistes machin-chose,

    Je ne connais rien à la vie politique du Québec. Je n’ai donc rien à dire!
    Quoique.

    J’observe que vous, Episteme et notamment Lésions cérébrales, vous livrez à une attaque en règle des idées – admettons qu’elles soient saugrenues – de David.

    Vous lui reprochez notamment de n’argumenter en aucune manière ses dires. Soit.

    Mais quel est votre propre argumentaire ?

    En aucune manière, vous ne sous-tendez quoi que ce soit.

    Vous me faites l’effet “d’anarchistes” pérorant dans des salons cossus, et passant leurs mots à la moulinette pour voir ce qu’il en sort, un peu comme l’Augure examinait les entrailles de la poule sacrifiée.

    Au surplus vous n’avez pas gardé ensemble le cochon, qui est cependant un animal extrêmement convivial et très demandeur en matière de câlins.

    Je préfère discuter de l’avenir de l’homme et de la terre dans ce fatras nauséabond dans lequel ils sont immergés, avec des anars qui ne sont pas de mon avis, mais avec lesquels on peut échanger.
    Il reste toujours quelque chose d’une conversation convivale.

    Et peut-être, de cette manière, auriez-vous pu infléchir si peu que ce soit les certitudes de David.
    Sans doute eût-il fallu nombre de pages (au grand dam de l’Amazonie), mais je pense que cela valait un petit effort.

    L’effort, bien sûr est réservé à l’homme de peine!

    Pour ma part j’ai gardé les cochons avec tous les anars du monde, on a beaucoup discuté pendant ces dures journées de “travail”, nous ne sommes jamais tombés d’accord, mais nous sommes unis comme les doigts de la mains.

    Au risque de décevoir l’aristocratie anarchiste, nous nous tutoyons, cela va de soi. Nous réservons le vouvoiement à celui pour qui nous ressentons un profond respect (le pape chleu) et à ceux que nous méprisons…

    Au surplus, nous avons, dans l’ensemble, l’audace de signer de notre propre nom, ce qui ajoute
    une valeur inégalée aux textes que nous soumettons à l’espionnage et à la censure de nos Etats respectifs.

    Je peux concevoir que cela ne ferait pas plaisir à vos papas et mamans et que c’est ce qui provoque votre abstention.

    Cependant, mieux que toutes les manifestations de masse, la masse de nos signatures aurait du poids !

    Enfin, ce que j’en dis…

    Yves Brouckaert.

    1. Laisse tomber Epistémè, ça fait longtemps qu’il ne commente plus ici.

    2. Yves, les commentaires de Lésions Cérébrales sont les bienvenus. Mine de rien, il apporte beaucoup à la réflexion.

      “Nous réservons le vouvoiement à celui pour qui nous ressentons un profond respect (le pape chleu) et à ceux que nous méprisons…”

      Personnellement, je réserve le vouvoiement aux inconnus et aux trouducs, pas à ceux que je respecte.

      “Au surplus, nous avons, dans l’ensemble, l’audace de signer de notre propre nom, ce qui ajoute
      une valeur inégalée aux textes que nous soumettons à l’espionnage et à la censure de nos Etats respectifs.”

      Je respecte quand même l’idée de l’anonymat. Je peux comprendre que certains s’y confinent et je suis moi-même passé par là. Mais ce serait bien d’avoir moins peur et de sortir du placard un peu plus en tant qu’anar, au risque de souffrir d’insécurité financière.

  27. David,

    tu parles de la collaboration (chez moi, c’est devenu un très vilain mot, depuis Adolf) d’une femme exceptionnelle.
    Ah! Qui est-elle ?

    Il est vrai que les commentaires des femmes manquent un peu sur ton bloque, bien sûr, il y a la flegmatique et superbe Anne Archet, Nicocerise, noisette sociale, cerise libertaire, j’en oublie, bien sûr, je leur demande humblement pardon.

    Mais souhaiter la collaboration de femmes et y associer le sexe. Il y a là quelque chose qui me choque profondément.

    D’un point de vue moral, d’abord : tu sais combien je suis habité par la morale et combien la morale m’habite!

    Tu ne voudrais pas, par hasard, attirer des femmes superbes, intelligentes, sensibles, leur promettant un tel ravalement au rang de femmes-objets ?

    Nous avons, il est vrai, grand besoin des femmes pour participer à l’élaboration de ce monde libre que nous appelons de nos voeux, l’avis d’une femme est souvent tellement plus complet, par le fait je pense de sa sensibilité tout différente de la nôtre.

    D’autre part, si une “Passionnaria” montait aux créneaux, je serais le premier à entamer le débat avec elle!

    Si toutefois, elle veut bien me tutoyer!

    Yves

    1. “Qui est-elle ?”

      Je n’ai pas de collaboratrice. En fait, tu as plus collaboré ici que quiconque. Mais il ne faut pas oublier François Tremblay, certainement celui qui m’inspire le plus (Archet est bonne deuxième!) dans mes idées!

      http://francoistremblay.wordpress.com/

      Je suis ouvert aux collaborateurs tous sexes confondus. Mais j’aimerais une dame…

      “Il est vrai que les commentaires des femmes manquent un peu sur ton bloque, bien sûr, il y a la flegmatique et superbe Anne Archet, Nicocerise, noisette sociale, cerise libertaire, j’en oublie, bien sûr, je leur demande humblement pardon.”

      Tu devrais visiter le blogue de MFL, aussi. Ce n’est pas une anar, mais j’aime le style. Et elle aime bien les Belges! 😉

      http://regardezlamusique.wordpress.com/

      “Tu ne voudrais pas, par hasard, attirer des femmes superbes, intelligentes, sensibles, leur promettant un tel ravalement au rang de femmes-objets ?”

      Pas dans ce sens. Mais il est vrai qu’il y a un agenda personnel sur ce point!

      “Nous avons, il est vrai, grand besoin des femmes pour participer à l’élaboration de ce monde libre que nous appelons de nos voeux, l’avis d’une femme est souvent tellement plus complet, par le fait je pense de sa sensibilité tout différente de la nôtre. ”

      Voilà exactement la raison rationnelle derrière mon propos. Mais il n’y a pas qu’une raison rationnelle… 😉

  28. David,

    Comme tu me le conseillais, je suis allé faire un détour rapide sur “Regardez la musique”. Déjà ce titre est une invite à lever les yeux, sourire et regarder la musique qui baigne toute chose, même misérable.

    Eve est une grande dame, qui, si toutefois elle daignait se pencher sur tes idées, viendrait élever sensiblement ton style!

    Quant à François Tremblay, j’ai lu plusieurs de ses interventions sur ton blogue, où il s’exprime en Français.

    Chez lui, on parle Anglais, et je n’y comprends que pouic; imagine on a essayé de m’enseigner le Batave, sans succès aucun, peut-être parce que je lisais des poètes et autres pendant les six heures qu’on y consacrait…

    Yves

    1. “Comme tu me le conseillais, je suis allé faire un détour rapide sur « Regardez la musique ». Déjà ce titre est une invite à lever les yeux, sourire et regarder la musique qui baigne toute chose, même misérable.”

      Je savais que tu allais aimer! 🙂

      “Eve est une grande dame, qui, si toutefois elle daignait se pencher sur tes idées, viendrait élever sensiblement ton style!”

      En effet!

  29. David,

    Nous réservons le vouvoiement à celui que nous respectons (le pape chleu) : je pensais que tu aurais compris qu’il s’agissait d’humour.

    Idem pour les notions de morale!

    Quoique.

    Yves

    1. Bof, ça va, on s’entend.

  30. Si les penseurs de l’anarchisme lisait ceci, ils se retourneraient dans leur tombe…
    L’anarchisme est contre toute forme d’autorité : Le capitalisme en est une.
    Ainsi, l’anarchisme ne PEUT PAS être capitaliste. Sa reviendrais à dire… Liberté pour les plus riches ?

    M’eh, si ton but est d’unifier tous les anarchismes, pourquoi pas simplement dire “Anarchiste sans adjectif”, ca existe ;P
    J’avais vue plus tôt que tu voulais utiliser un drapeau bleu et noir. Pourquoi ne pas simplement en utiliser un noir? 🙂

    Aller, sans rancune ^^
    Vive l’anarchie !

  31. L’anarcho capitalisme, une belle merde oui! (on devrait d’ailleur plutot les appelés libertarien, jamais anarchiste ou libertaire. Le libertarianisme n’est qu’un libéralisme plus extremiste, une maniére sans foi ni loi ni valeur ni morale et ni conviction de créer un individualisme profond de maniére a prendre l’avantage sur le monde ET de créer un capitalisme plus sauvage encore. Ensuite, pourquoi etre centriste quand on peu être gauchiste, et donc vouloir l’égalité. Être centriste, ce n’est pas être gauchiste ou droitiste mais craché sur ses convictions, être mou? Je ne crois pas qu’on peu être entre les deux, entre l’individualisme et le collectivisme, entre la privatisation et l’égalité…

    1. La moins pire réponse que je puisse vous donner, c’est que je suis devenu un peu plus à “gauche” depuis que j’ai écrit ce billet. Je me considère comme un hybride entre l’individualisme stirnérien, le mutuellisme et le libertarisme maintenant.

      1. Alors maintenant que tu as appris “l’économie” à l’université étatiste, est-ce que tu vas pouvoir enfin nous expliquer comment fonctionne une économie anarcho-pragmatiste?

        Moi je peux:
        Dans une usine anarcho-pragmatiste, il y a deux sortes de travailleurs, les anciens et les nouveaux. Les anciens, ceux qui ont travaillé pour faire entrer les machines dans l’usine et savamment mettre le tout en branle, sont mieux rémunérés que les nouveaux, ceux qui “travaillent” à regarder les machines faire le travail, parce qu’ils ont négocié librement et c’est ce que ça a donné. Ce n’est pas surprenant et c’est tout à fait juste, car les anciens ont longtemps travaillé sans savoir si ça donnerait quelque chose, et reçoivent maintenant le fruit de leur travail passé et présent simultanément. Il y en a d’autres qui, satisfaits de recevoir le fruit de leur travail passé seulement, ont choisi de ne plus travailler. Il y en a même qui, ayant travaillé au démarrage réussi de plusieurs usines, peuvent se permettre quelques biens de luxe.

        Oups!

        1. Note que l’utilisation des guillemets pour le mot “travaillent” ne vise pas à dénigrer les opérateurs de machinerie. Anticiper et régler les problèmes opérationnels est très utile et doit être reconnu comme tel, et ils ont le droit de faire une grève non-violente pour le faire reconnaitre. Je remarque seulement que cette utilité est concentrée dans ces moments critiques précis et non sur l’ensemble du temps de “travail” au sens comptable, ce qui porte à confusion sur le rôle du salariat dans la société.

          Comme tu auras compris, mon point plus général est qu’une grande partie de l’argumentaire gauchiste depuis 150 ans repose toujours sur la même incompréhension de cette relation entre l’effort présent et l’effort passé. J’ai hâte que ceux qui devraient mieux savoir se réveillent, notamment au Québec.

        2. Je n’ai pas trop le temps de bloguer ces temps-ci, mais j’ai lu ton commentaire et je vais y répondre un peu.

          1) Je préfère ta définition de l’ancienneté à celle des corporations syndicaleuses (et celle des bourreauxcrasseux et de nombreux corporateux), qui n’a rien à voir avec l’effort passé.

          2) En effet, si les anciens était moins rétribués et donnaient un effort plus élevé au début que le travailleur nouveau d’aujourd’hui, il devrait y avoir une compensation pour les anciens (qui ne devrait pas être relié au temps de travail d’aujourd’hui, sinon on force ces anciens à travailler plus que leur part) afin de compenser pour leur effort passé. Evidemment, regarder la machine travailler vaut moins cher en temps de travail réel que de mettre en marche le tout.

          3) Par contre, sauf pour ce que j’ai mentionné plus tôt, les anciens ne devraient pas recevoir un salaire spécifique plus élevé pour leur travail d’aujourd’hui parce qu’ils accomplissent le même effort aujourd’hui. Mais si le groupe de travailleurs convient mutuellement d’un tel mécanisme de compensation par un taux horaire plus élevé aujourd’hui, je n’approuverais pas mais je serais bien mal placé pour leur envoyer la police!

          4) Je serais beaucoup moins porté à être un défenseur du prolétariat dans un véritable libre-marché (ou la libre économie, selon ce mutuelliste http://mutuellisme.wordpress.com/2012/02/08/introduction-a-la-theorie-de-lhomeostasie-libertaire/ ), parce que cela serait tout simplement moins pertinent.

        3. Je pense que tu as raté mon point. Ce qui est du “mutualisme” tu point de vue des anciens, c’est du “capitalisme” du point de vue des nouveaux. Ça sera toujours comme ça et je ne comprends toujours pas pourquoi il faut tant chercher à se distancer des méchants libertariens.

          1. Attention, je suis probablement l’anarchiste qui se distance le moins des libertariens au Québec.

            “Ce qui est du « mutualisme » tu point de vue des anciens, c’est du « capitalisme » du point de vue des nouveaux.”

            En effet, c’est le problème des nouveaux dans un tel cas. Je n’ai pas la prétention de penser que “ce sera toujours comme ça”, néanmoins.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: